L'influence du "gaming" à la littérature

13/06/2015

Pierre Pevel, Le dragon des Arcanes, Les Lames du Cardinal, tome 3

Un grand danger menace Paris et ses habitants. Agnès l’a vu dans une vision transmise par la sœur Béatrice d’Aussaint. Ce n’est bien évidemment pas n’importe quelle sœur, il s’agit en fait d’une louve blanche qui fait partie de l’élite des Sœurs Saint Georges, aussi appelés Sœurs Châtelaines. Elles disposent de pouvoirs magiques et se battent avec des lames faites en draconite leur permettant d’affronter et même de vaincre les puissants dragons, de sombres et primitives créatures bestiales. D’ailleurs, la baronne de Vaudreuil aurait dû aussi en être une mais elle a renoncé au voile pour rejoindre Lafargue et ses Lames. Mais peut-on vraiment échapper à son destin ?

Cependant, les Lames vont devoir faire face à plus d’un danger et de contrer plus d’une menace. La plus dangereuse est sans doute celle des Arcanes, des créatures au corps humain et à l’âme draconique. Ce sont d’ailleurs les plus puissants dragons de seconde génération capables de se transformer en partie en dragon et de reprendre forme humaine presque à la demande, grâce à de la sorcellerie. Leur but avoué : contrôler Paris, le cœur du pouvoir.

Et pour y réussir, ils sont même prêts à réveiller l’Archéen, un véritable dragon à l’esprit primitif afin de détruire Notre-Dame, bastion des Sœurs Châtelaines, seules vraies menaces contre la puissance draconique.

Si les Lames apparaissent ici comme les seuls remparts pour déjouer les plans machiavéliques des dragons, Agnès pourrait bien être la clé qui sauvera Paris de la ruine et de la destruction.

Un ultime tome à couper le souffle. Pierre Pevel arrange et s’arrange avec l’Histoire de France avec virtuosité. Tout est raconté avec une telle authenticité qu’on s’y croirait et se laisse facilement prendre au jeu. Une trilogie qui, tour à tour, tire une larme ou un sourire au lecteur. A dire vrai, il est difficile de rester indifférent à ces Lames si attachantes.

A découvrir sans plus attendre surtout si on aime les intrigues politiques et romanesques, ou encore une Histoire de France saupoudrée de magie et de créatures chimériques.


Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire