L'influence du "gaming" à la littérature

10/06/2015

Olivier Peru, Druide

Il existe un monde où les hommes et les druides vivent en parfaite harmonie. Mais tout bascule le jour où le plus effroyable des crimes survient à la citadelle de Wishneight, située dans le royaume du Sonrygar. En effet, quarante-neuf soldats y ont été littéralement massacrés sans que personne n’ait vu ou entendu quoi que ce soit. Pourtant, la forteresse était réputée imprenable. Suite à ces odieux meurtres, le roi Yllias fait appel aux druides pour comprendre ce qui s’est passé et comment cela a pu se produire ? Mais pour lui, c’est le royaume du Rahimir, ennemi de toujours, qui est à l’origine de cette infamie. Avec ces meurtres, c’est la paix maintenue par le Pacte Ancien qui est menacée. La guerre entre les hommes est sur le point d’éclater à nouveau.

Pour l’empêcher, le druide Obrigan est dépêché sur les lieux afin de comprendre et d’innocenter ou au contraire d’incriminer les hommes du Nord. Il se rend à la citadelle accompagné de ses deux jeunes apprentis. Un spectacle aussi effroyable que sanglant les y attend. Cette manière de tuer, de dépecer les corps n’est pas humaine. Agir avec une telle violence, les hommes du Nord ne peuvent pas en être responsables. Pour Obrigan, la cause est ailleurs. Ainsi, il demande au roi du Sonrygar un délai pour lui permettre de trouver les vrais coupables. Mais ce dernier ne lui accorde que vingt et un jours avant de déclarer la guerre au Rahimir. Obrigan le sait, c’est dans une course contre la montre qu’il s’engage. C’est pourquoi, il charge Tobias de convaincre le souverain Yllias de changer sa position et Kesher de rester à la citadelle pour collecter des indices par l’intermédiaire du don afin d’élucider ces meurtres. Quant à lui, il décide de retourner à la Cité-Racine pour prendre conseil auprès des doyens.

Il sera secondé dans sa quête de vérité par l’héritier du Rahimir, et par une jeune druidesse. Ensemble ils vont faire de terribles découvertes, comme la légende des origines de l’ordre druidique qui a été fondée sur un mensonge.

Persécutés par les vrais coupables, des créatures des ténèbres, ils vont devoir lutter pour leur vie et pour comprendre pour quelles raisons celles-ci agissent ? C’est un itinéraire sanglant que vont suivre Obrigan et ses alliés, les conduisant toujours plus loin dans l’horreur.

Un roman de high fantasy particulièrement délectable. Olivier Peru a su marier les genres. En effet, même si clairement ici, il s’agit d’un univers fantasy, il y dissémine également des éléments de polar noir. Avec une écriture incisive, il nous prouve encore une fois que les hommes n’ont aucune limite dans l’abomination.

Druide, c’est la rencontre avec une nature sacrée, un peuple disparu, une magie ancestrale, mais cela met en scène aussi un monde menacé où le danger et la malveillance rôdent.

Authentique coup de cœur, ce roman est une révélation fantasy, quand sera-t-il pour vous ?

Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire