L'influence du "gaming" à la littérature

10/06/2015

Mark Lawrence, Le Prince Ecorché, L'Empire Brisé, tome 1

A peine âgé de 9 ans, le jeune Jorg voit sa mère et son petit frère William se faire assassiner sous ses yeux, alors qu’il était caché dans un parterre de bruyère-aiguillon. Gravement blessé, empoisonné par les épines de la bruyère, Jorg va mettre du temps à guérir. Son père, le roi d’Ancrath, refuse de le voir tant qu’il se trouve entre la vie et la mort, car, dans cet état, son fils ne lui est d’aucune utilité. Il est donc soigné par les moines, et veillé par son précepteur. Au cours de sa longue et douloureuse guérison, le jeune prince va nourrir sa haine et son amertume, renforcées par le détachement et la froideur dont fait preuve son père à son égard. C’est pourquoi, à peine guéri, il fuit le château pour accomplir sa vengeance, c'est-à-dire tuer le commanditaire du meurtre des siens : le comte Renar. Pour ce faire, il va s’associer à une bande de hors-la-loi sanguinaires auprès desquels il va apprendre à se battre et à devenir un homme. A partir de là, son chemin sera pavé de violence, de meurtres, et de rapines ; il devra affronter toutes sortes de dangers, et même faire face à la traîtrise et à la magie noire. Mais pour lui, c’est sûr, à 15 ans il sera roi et sa famille vengée.

Une vraie épopée d’heroic fantasy dans laquelle notre héros va d’aventures en aventures, prêt à vendre son épée au plus offrant. Il devient un homme dans la violence et la souffrance. L’intérêt de ce cycle de fantasy réside dans le choix du héros solitaire qui apparaît ici comme l’image de l’anti-héros. En effet, de par le drame horrible auquel il a survécu, Jorg devient un homme dur, froid, implacable. Il n’hésite pas à tuer, même des innocents pour arriver à ses fins. Pourtant, il n’en demeure pas moins digne d’être aimé. Sous sa carapace se cache finalement un jeune homme fragile qui ne cherche qu’une chose : rendre justice à sa mère et à son frère. D’autre part, le fait qu’il ne soit pas insensible à la belle Katherine montre bien qu’un cœur bat encore sous son épaisse carapace, et que finalement c’est elle qui demeure la clé de sa rédemption. D’autant plus, qu’il ne faut pas oublier qu’il est un pion manipulé par Corion, le mage noir. Donc, cela nous amène à se demander jusqu’à quel point Jorg est coupable et le rend d’autant plus attachant à nos yeux.

Ainsi, Le Prince Écorché distille tous les éléments nécessaires à l’écriture d’une bonne saga de fantasy, à savoir le destin d’un héros atypique dans un univers idéalisé et imaginaire, des combats épiques, une quête à mener ainsi qu’une petite dose de romance.

Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire