L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

24/06/2015

Le Monde de Narnia


Bien des œuvres de littérature fantasy ont inspiré le cinéma ces dernières années, quel que soit le type de fantasy d’ailleurs. Ainsi, l’Animal fantasy n’échappe pas à ce phénomène. Et c’est le remarquable cycle de Clive Staples Lewis, Les Chroniques de Narnia qui demeure le plus représentatif de ce sous-genre. Des sept volumes, le film Le Monde de Narnia est adapté en trois opus. Les deux premiers films, Le Lion, la Sorcière blanche et l’Armoire magique (2005) et Le Prince Caspian (2008) sont réalisés par Andrew Adamson. Quant au troisième volet de cette trilogie L’Odyssée du Passeur d’Aurore, il est réalisé en 2010 par Michael Apted.

Pour échapper aux bombardements de Londres pendant la Seconde Guerre mondiale, une mère envoie ses quatre enfants : Peter, Susan, Edmund et Lucy Pevencie à la campagne chez le professeur Digory Kirke. C’est là-bas qu’ils vont vivre leur plus grande aventure. Qui aurait cru que cet étrange et triste manoir recélait un si grand trésor : Une armoire magique abritant le monde enchanté de Narnia.
C’est la petite Lucie qui en fait la découverte lors d’un cache-cache avec son frère. Ainsi, en se réfugiant dans cette armoire peu ordinaire, elle se retrouve dans un autre monde, un étrange monde figé par la neige et le froid. Elle commence par y rencontrer une étonnante créature, mi-homme mi-chèvre, le faune Tumnus qui l’emmène chez lui déguster un thé. Mais ce qu’elle ignore est que cet univers magique est gouverné par une terrible reine qui va tout faire pour empêcher que la prophétie proclamant sa fin se réalise : « Deux fils d'Adam et deux filles d'Ève devront se placer aux côtés du lion Aslan, pour vaincre dans une grande bataille, la sorcière, usurpatrice qui se proclame Reine et qui maintient un Hiver glacial à Narnia et les habitants sous une dictature. » Ces fils d’Adam et ces filles d’Eve, on l’aura bien compris ne sont autres que les quatre enfants Pevencie. Dès lors, cette horrible sorcière s’assigne pour mission d’enfermer les enfants pour empêcher l’accomplissement de cette prophétie. Ainsi, nos jeunes héros se retrouvent bien malgré eux entraînés dans cette aventure, dans laquelle ils vont devoir s’associer au Lion Aslan et se préparer à affronter la Reine et son armée… Le monde de Narnia est en danger et dans chaque volet de cette trilogie, il faudra l’intervention des Pevencie pour le sauver.
Une jolie fresque de fantasy, de belles batailles épiques, des animaux et autres créatures doués de parole et de raison, de la magie… autant d’ingrédients qui font du Monde de Narnia une belle découverte cinématographique pour les petits et les grands.


Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire