L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

28/07/2020

Régis Goddyn, Le Sang des 7 Rois, tome 1, éditions L'Atalante

Régis Goddyn, Le Sang des 7 Rois, tome 1, éditions L'Atalante

Cet été, les éditions L'Atalante ont décidé de rééditer au format poche la saga à succès du Sang des 7 Rois de Régis Goddyn. Les deux premiers volets sont sortis en juin. Une réédition qui va donner l'occasion à de nombreux lecteurs de lire ce cycle dans un format idéal pour les vacances et la plage. 

Je remercie Emma et les éditions L'Atalante pour l'envoi de ce service de presse qui m'offre l'opportunité de retrouver la belle plume de cet auteur que j'ai découvert avec l'excellent L'Ensorceleur des choses menues

Dans la vicomté de Hautterre, deux enfants viennent d'être enlevés par un mystérieux groupe de chevaliers au blason inconnu. Plus étrange encore, la troupe semble s'être évaporée dans la montagne. Le vicomte charge donc le sergent Orville de suivre discrètement leur trace mais avec la consigne de ne pas les arrêter. C'est ainsi que commence pour Orville et une poignée d'hommes triés sur le volet une bien étonnante mission. En effet, ils ont l'impression de pister des fantômes bienveillants. Sans jamais les voir, ils semblent laisser à leur intention des campements pourvus en gibiers encore en train de rôtir. Mais la méfiance règne : parmi les hommes du sergent, nul ne touche aux victuailles. Tous les sens en alerte, ils demeurent continuellement sur leur garde. Le danger rôde. Bientôt l'ennemi sera là. Mais peut-on vaincre quand on ignore la nature de ce qui vient ? 

Dans Le Sang des 7 Rois, on pénètre dans l'univers redoutable de sept royaumes gouvernés par sept rois à l'étonnante longévité et détenteurs de pouvoirs. Leur puissance, ils la doivent au sang bleu qui coule dans leurs veines. Mais, en bons souverains oisifs, ils ont passé leur temps à semer leurs petites graines partout où ils ont pu, transmettant ainsi cet héritage particulier. Par conséquent, au fil des années, beaucoup d'hommes et de femmes issus de la noblesse ou du peuple sont nés avec des dons hors-normes. Même s'ils furent minimes chez certains, le risque d'engendrer des mages incontrôlables et, de ce fait, capables de les renverser, est devenu très préoccupant. C'est la raison pour laquelle, ils ont fondé La Garde, une inquisition chargée de traquer et d'éliminer cette encombrante descendance. Mais l'apparition de ces résurgents va donner l'occasion de servir les intérêts de certains qui voient là le moyen de s'emparer du pouvoir. 

Régis Goddyn donne donc à son récit une dimension géopolitique très marquée où la lutte pour le pouvoir y est prépondérante. Trahisons, meurtres et mensonges deviennent ici des armes de choix pour asseoir sa puissance. 

C'est donc dans un véritable nid de frelons dans lequel débarque, sans le savoir, Orville. Simple soldat, il se découvre au fil du livre une nature qu'il ignorait jusque-là. Alors que certains pensent l'utiliser comme un pion, il se révèle telle une épine plantée dans leurs pieds dont on ne se débarrasse pas si aisément. Courageux et plein d'esprit, Orville est un héros attachant que Régis Goddyn se plaît à malmener. Mais il est finalement comme les chats et retombe toujours sur ses pieds. On apprécie de suivre ses improbables aventures au goût de mésaventure parfois. Il incarne un peu la figure de l'élu inattendu qui vient s'interposer dans cette lutte pour protéger les plus faibles. 

Or, en relatant cette histoire quasiment du point de vue de ce seul personnage, l'auteur donne une vraie force à son texte. En effet, en ne s'éparpillant pas au milieu d'une multitude de héros, il conserve finalement toute l'attention des lecteurs. 

Dans Le Sang des 7 Rois, Régis Goddyn a construit sa fantasy sur une autre base que les codes habituels. Elle s'exprime ici autour d'une chasse aux sorcières de grande envergure impliquant des mensonges et des manipulations d'Etat. De plus, il n'a pas voulu introduire de créatures fantastiques dans son histoire. Seule la magie est présente, même si elle se fait discrète. Certains personnages disposent donc de pouvoirs leur conférant quelques capacités, comme une vitesse de déplacement bien au-dessus de la normale, une grande force physique ou encore le don de clairvoyance permettant de visualiser les masses de chaleur. Néanmoins, l'existence de cette magie n'a pas donné lieu dans ce premier tome à de grands combats épiques à coup de formules magiques. Il est plutôt question ici de l'étouffer par une purge drastique que de la laisser s'épanouir. 

Régis Goddyn a structuré son histoire en reprenant le modèle du récit d'aventure dans lequel son héros connaît de nombreuses péripéties impliquant d'étonnantes découvertes et des retournements de situation impromptus. Cela donne à son texte une grande fluidité et procure un vrai plaisir de lecture. 

Avec ce tome 1, Régis Goddyn signe un roman prometteur qui ouvre un cycle d'une fantasy déjà exceptionnelle. 

Fantasy à la Carte
A lire aussi mes avis sur les tome 2, 3 et 4

Régis Goddyn
Le Sang des 7 Rois
Tome 1
Editions L'Atalante

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire