L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

21/07/2020

Adrien Tomas, Vaisseau d'Arcane, tome 1, Les Hurleuses, éditions Mnémos

Adrien Tomas, Vaisseau d'Arcane, tome 1, Les Hurleuses, éditions Mnémos

Pour la rentrée des Indés de l'Imaginaire, les éditions Mnémos ont choisi la plume d'Adrien Tomas pour mettre en valeur la fantasy

Après le succès d'Engrenages et Sortilèges publié chez Rageot éditeur, l'auteur a décidé de poursuivre l'exploration de son univers. 

Je remercie d'ailleurs Estelle et les éditions Mnémos de m'avoir sollicitée pour lire ce roman en avant première  et je peux, d'ores et déjà, vous dire que c'est un coup de cœur. J'irais même plus loin en vous affirmant que cela va en être également un pour vous.  

Vaisseau d'Arcane, ça parle de quoi ?

Derrière la muraille qui entoure la cité de Mirwald, Sofena Gyre se pensait à l'abri du danger. Infirmière à l’hôpital général du Septentrion et fiancée à un capitaine du Quart de L'Edilat, elle mène une vie routinière. Tout bascule le jour où son frère est foudroyé par l'Arcane lui vaporisant l'âme et ne laissant de lui qu'une coque remplie de magie. Éperdue et désemparée, Sofena ne peut se résoudre à livrer Solal à l'Edilat. Elle ne supporte pas l'idée qu'il devienne un simple transmetteur d'énergie arcanique servant à faire fonctionner telle ou telle machinerie. Il lui est même impensable d'imaginer que son esprit a totalement déserté son corps. Alors, contre toute attente, elle prend la seule décision qui s'impose :  fuir. Commence alors pour elle et son frère une cavale dans laquelle ils devront échapper aussi bien aux soldats du Quart qu'aux assassins lancés à leurs trousses. C'est un chemin semé d'embûches qui s'ouvre devant eux sans même la certitude de réussir à sauver Solal.  

Avec les années, Adrien Tomas s'est imposé comme un nom incontournable de la fantasy française. Inventeur d'univers, il a déjà prouvé qu'il excellait dans ce domaine. Et pourtant, avec Vaisseau d'Arcane il arrive au sommet de son art tant l'univers qu'il a imaginé est cohérent et fabuleux. Alors que certains se contentent d'agrémenter leurs récits de petites touches, lui, l'a modelé à la sauce steampunk. En effet, dans ce livre il n'est pas seulement question de déplacements en dirigeable ou de l'emploi d'un personnel d'automates : il va beaucoup plus loin. Ainsi, au Grinmark, certaines cités se sont enrichies grâce à l'exploitation de l'Arcane, une énergie magique capable, par exemple, d'animer des trains ou de mécaniser toutes sortes de fabriques. Ce monde s'industrialise et marche donc vers le progrès. Mais, cette énergie est volatile et pas toujours maîtrisable. En effet, en dépit  de tous les paratonnerres dont dispose le Grinmark, la foudre tombe parfois sur des humains, les changeant à jamais. C'est ce que l'on appelle des dommages collatéraux dont Solal va faire les frais.  

Ainsi, Adrien Tomas a imaginé un monde empreint de modernisme qui s'oppose à certains de ses voisins, davantage attachés à leurs rites et à leurs traditions comme c'est le cas dans les Hurleuses où vivent les Orcs qui défendent ardemment leur territoire, n'hésitant pas à multiplier les incursions à la frontière pour démontrer leur puissance. Dans Vaisseau d'Arcane, il n'y a d'ailleurs pas que des royaumes terrestres qui sont décrits puisqu'il y est aussi question des Abysses, le sanctuaire d'une population sous-marine dont on rencontre des représentants avec la délégation diplomatique des Poissons-crânes, envoyée à Mithrisias. On découvre une nation puissante qui a développé des innovations technologiques lui permettant ainsi d'explorer la terre. 

Dans ce roman, on apprécie la variété des paysages décrits et des peuples rencontrés ainsi que la magie qui imprègne ses lignes. 

En outre, parmi les héros d'Adrien Tomas, il y a de fortes personnalités qui se distinguent. La première d'entre toutes est bien évidemment Sofena Gyre qui se révèle être une âme aussi aventureuse que courageuse. La timide infirmière a laissé la place à une femme forte et pleine de ressources. Hiéronymus Vénoquist incarne la figure du héros ambivalent. Ce personnage, c'est l'agent double du roman d'espionnage. Il s'est donné pour mission de retrouver Sofena et Solal, mais on prend conscience au fur et à mesure des pages qu'il agit dans un but bien précis que lui seul connaît. Très secret, il n'en demeure pas moins un homme très avenant et au charme indéniable. Quant à Gabba Do, le diplomate abysséen, il est encore jeune et naïf. Il voit dans sa nomination une chance  de faire ses preuves et de représenter au mieux les intérêts des siens, mais il va surtout très vite revoir ses ambitions à la baisse. L'auteur nous propose une pléiade de héros très différents mais néanmoins tous très attachants qui nous donnent juste l'envie de nous plonger dans leurs histoires. 

Or, Vaisseau d'Arcane est aussi un roman riche d'intrigues bien ficelées au suspense maîtrisé. On y retrouve des thématiques que le genre se plaît à aborder. Ici, la lutte se cristallise autour de puissants édiles corrompus par l'argent et le profit et ceux qui veulent changer le système pour une meilleure équité. On peut donc s'attendre à une multitude de rebondissements, à des retournements de situation et à de nombreuses trahisons. Avec un tel programme, croyez-moi que l'on ne résiste pas au charme du nouveau roman d'Adrien Tomas.

Pour ma part, cette lecture m'a ouvert l’appétit, alors en attendant de lire la suite, je me laisserais bien tenter par Engrenages et Sortilèges

Fantasy à la Carte

A lire aussi sur le blog, Les Six Royaumes d'Adrien Tomas et de Dogan Oztel.

Adrien Tomas
Vaisseau d'Arcane
Tome 1
Les Hurleuses
Editions Mnémos

Aucun commentaire:

Publier un commentaire