L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

01/06/2022

Alex Ferder, A Double Sens, tome 1, Vic Swanson, éditions Alter Real

Alex Ferder, A Double Sens, tome 1, Vic Swanson, éditions Alter Real

En ce 1er juin, Book en Stock nous convie à un nouveau rendez-vous du "Mois de" dont l'invitée est, cette fois-ci, Alex Ferder.

Autrice de deux séries, Vic Swanson, publiée chez Alter Real et Le Choix de L'Horloge en autoédition, Alex Ferder s'épanouie dans l'écriture de récits de fantasy. 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec Book en Stock, je remercie Phooka et Dupinette pour leur sollicitation et les éditions Alter Real pour l'envoi de ce service de presse. 

Vic est une Sensorielle. Avec son équipe, ils sont régulièrement appelés sur des scènes de crimes pour aider, grâce à leurs pouvoirs, à la résolution des enquêtes. Connus pour être les meilleurs dans leur domaine, le boulot ne manque donc pas. Cette fois-ci, un odieux meurtre a été commis sur le territoire de la meute de Semaj. En effet, l'une de ses métaphores a été sauvagement assassinée. Bien que revivre les derniers instants de la victime grâce à son pouvoir du toucher ne soit pas une partie de plaisir, pour autant, ce n'est pas ça que Vic redoute le plus. Supporter la présence étroite du séduisant Semaj risque bien de compliquer les choses et d'entraver le bon déroulement de l'enquête. Pourra-t-elle résister longtemps à ses avances ? Et si ses investigations l'amenaient sur un terrain inattendu qui la touchait personnellement ? 

Vic Swanson est une saga de fantasy urbaine qui nous attache aux pas d'une enquêtrice évoluant au sein de la communauté surnaturelle. L'univers fantastique d'Alex Ferder met en scène métamorphes, mages et sensoriels, autrement dit des humains ayant un ou plusieurs de leurs sens si développés qu'ils en deviennent un pouvoir. Ajout original aux standards du genre qui nous avaient plutôt habitué à fréquenter exclusivement des vampires, des métamorphes et des sorciers. Ainsi, leurs sens hyper-développés font des sensoriels, des êtres à part, sans pour autant rentrer dans la case des créatures fantasmagoriques. Ce pouvoir est autant perçu comme un don qu'un poids pour son détenteur qui en subit les désagréments. En percevant les choses de manière plus intense, il leur faut perpétuellement lutter contre leur nature pour ne pas se laisser déborder et maintenir leur équilibre psychique. Dans ces conditions, on imagine bien leurs difficultés d'entretenir des relations sociales. En outre, l'exubérance de certains contribuent grandement à alléger l'ambiance parfois pesante de la mission. Sous l'égide de Vic, ils se sont trouvés et forment une famille, à l'image des meutes constituées de métamorphes. 

La magie imprègne ce récit. Plusieurs sont à l'oeuvre ici, celle des métamorphes qui donne à des hommes et des femmes la capacité de se transformer en l'animal qui les habite, celle des sensoriels qui grâce à leurs sens sont des sur-humains, presque des super-héros, enfin celle des mages qui interagissent avec les éléments leur conférant une grande puissance. 

Bien qu'Alex Ferder s'appuie sur une galerie de personnages relativement importante, le nœud de l'intrigue repose surtout sur son duo de personnages, formé par Vic et Semaj. 

Impétueuse, explosive et ombrageuse, Vic est une femme têtue et indépendante qui ne s'en laisse pas compter. N'en déplaise au tigre qui sommeille en Semaj, elle est un électron libre qui aime gérer sa vie et ses enquêtes comme elle l'entend. Amnésique de son enfance suite à l'assassinat de ses parents, Vic a des zones d'ombre quant à ses origines. Par peur de se mettre à nu, elle dissimule même à ses proches l'étendu de ses pouvoirs. Cette enquête pourrait bien se transformer en quête personnelle pour comprendre enfin qui elle est réellement. Semaj,  lui, est un être magnétique et mystérieux. Il faut dire que sa position de chef de meute l'oblige à demeurer secret. Aura de chef, sa présence en impose et il prend clairement toute la place. L’opiniâtreté de Vic le fait souvent sortir de ses gonds, lui, l'inflexible mâle alpha. Forcément, les relations entre ces deux-là font des étincelles et viennent pimenter sensuellement sans mal ce livre. 

Néanmoins, parasitée par leur relation d'attraction/répulsion, l'enquête, malgré qu'elle soit le fil directeur de ce roman, passe au second plan. A l'image de Vic, on a dû mal à rentrer dedans alors que les meurtres se succèdent et qu'ils sont le fruit de rituels occultes. Mais, au fil des chapitres, Alex Ferder passe en mode thriller en resserrant l'étau autour de son personnage principal. Et à ce moment, la lecture n'en devient que plus intrigante et addictive, d'autant qu'elle nous permet d'explorer plus intimement certains de ses protagonistes. Clairement, A Double Sens est un roman d'action qui se lit vite et où les émotions se bousculent en pagaille. 

De ce premier tome, on retient la fraîcheur de certains personnages secondaires, l'impertinence de la narratrice, la causticité de certaines répliques et le sadisme de son autrice qui, après avoir réussi à nous attacher à son histoire et à ses héros, a trouvé le moyen de terminer ce premier tome sur un cliffhanger qui nous frustre un tantinet. Mais heureusement, d'autres romans suivent. 

Fantasy à la Carte

Informations

Alex Ferder
A Double Sens
Tome 1
Vic Swanson
9782378123468
428 pages
Editions Alter Real

Lien vers le site

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire