L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

09/03/2022

Karine Rennberg, Meute, collection Bad Wolf, éditions ActuSF

Karine Rennberg, Meute, collection Bad Wolf, éditions ActuSF

Pépite de l'Imaginaire des éditions ActuSF, Meute est le second roman de Karine Rennberg. Après une poignée de nouvelles et un premier roman, Spirites, imprégné de magie, l'autrice change de registre en s'intéressant, cette fois-ci, au mythe du loup-garou. 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions ActuSF, je remercie Jérôme Vincent pour l'envoi de ce service de presse. 

Devenu lycantrophe par la force, Nathanaël est rappelé par son ancienne meute afin de garder un œil sur un jeune loup pendant l'absence des autres membres. Touché par la grande détresse de ce loupiot, tout grand dur qu'il est, Nathanaël pourrait bien se laisser déstabiliser par la situation. Or, le moment est plutôt mal choisi avec la menace des chasseurs qui rôdent, d'autant que des loups-garous ont mystérieusement disparu. Heureusement pour lui, son ami Val veille. Mais est-ce que cela empêchera la situation de déraper ? 

Glamorisé par la littérature et le cinéma de ces dernières années, la figure du loup-garou s'est éloignée du mythe originel. Or, avec Meute, Karine Rennberg casse l'image véhiculée par les séries littéraires comme Anita Blake de Laurell Kaye Hamilton ou Mercy Thompson de Patricia Briggs pour nous en brosser un portrait plus crédible. En effet, elle nous immerge ici au sein d'une meute et nous y explique son fonctionnement, les liens qui unissent ses membres les uns avec les autres, tout en s'intéressant à la relation intime que l'humain noue avec son loup intérieur. Un postulat qui confère au récit un ton volontairement intimiste, renforcé par la narration à la deuxième personne du singulier qui crée une vraie proximité avec le lecteur. Passé la surprise pour ce choix inhabituel, ce dernier s'attache d'emblée aux protagonistes de cette histoire en partageant notamment avec eux leurs émotions, leurs questionnements et leurs sentiments. 

En outre, Meute prend cadre dans un univers post-apocalyptique même si Karine Rennberg s'attarde peu sur la question en se contentant de donner quelques éléments indicatifs comme la mention de la rareté et la cherté de certaines denrées ou encore la généralisation de panneaux solaires et le rationnement de l'énergie produite pour les castes les plus pauvres. Les héros de cette histoire évoluent dans un monde âpre les contraignant à vendre leurs services aux gangs locaux, voire à les intégrer pleinement. Sous la plume de Karine Rennberg, certains de ses personnages participent à des combats dans des arènes afin de tirer profit de leurs prestations, au risque d'en ressortir gravement blessés, voire morts. 

De fait, Meute dégage une atmosphère pesante portée par le danger permanent qui tourne autour de ces derniers. Dans ce monde sans pitié, les destins s'écrivent dans le sang et la violence. Malmenés par la vie, que ce soit Nathanaël, Val ou Calame, tous ont un passé lourd et déchirant. Narrateurs de cette histoire, ces cabossés de la vie nous en font voir des vertes et des pas mûres. Néanmoins, sous des dehors de durs à cuir, au moins pour Val et Nath, se cachent des hommes de cœur car ils ont un certain code d'honneur et se tiennent à une ligne de conduite précise. 

Maintenant, arrêtons-nous un instant sur chacun d'eux. Nathanaël, dit Nath est un loup-garou qui s'est désolidarisé de sa meute car il n'a jamais réussi à y prendre réellement ses marques. Tête brûlée, colérique et bagarreur, il passe volontiers ses humeurs sur les autres, quitte à se prendre quelques coups au passage. Nathanaël est un frondeur qui agit avant de réfléchir. 

Son meilleur ami, Val est tout son opposé. Réfléchi, il prend toujours le temps de raisonner avant d'agir. Mais, il n'en demeure pas moins un homme à la carrure impressionnante qui s'avère un adversaire coriace au combat. Muet après avoir reçu un mauvais coup de couteau à la gorge, il a fait de son handicap une force en se conférant une aura de colosse invincible, renforcée par ses nombreuses cicatrices. Pourtant cette épaisse carapace dissimule un homme passionné de littératures qui se laisse même attendrir par le minois d'un chaton. Homme de valeur, il  voue à Nath une indéfectible amitié le rendant finalement plus altruiste à nos yeux.

Enfin, Calame est l'être le plus fragile du trio. Profondément traumatisé, il a refoulé sa nature au plus profond de lui au point de s'autodétruire. D'une grande empathie, il perçoit les émotions des autres par l'expression des couleurs qui entourent leur âme. Lui-même a perdu l'usage de la parole et n’interagit avec le monde que grâce à la peinture et au dessin. Tel un  autiste, il s'est retranché à l'intérieur de son être pour échapper à l'horreur que les autres lui ont fait subir. Calame est un personnage particulièrement touchant au point de décider le plus rustre des loups-garous à le prendre sous son aile. 

A eux trois, ils forment une meute improbable, déstabilisante mais terriblement attachante. 

Bien que des menaces planent autour des personnages, à travers la disparition inquiétante de loups-garous, Meute n'est pas spécialement un récit où l'action est menée tambour battant. Au contraire, Karine Rennberg a resserré son intrigue autour de son trio de héros pour proposer un texte qui tire davantage vers l'affectif  plutôt que vers le sensationnel. Meute relève donc plus de l'aventure intérieure explorant les sensations de ce que c'est que d'être un loup-garou. A travers cette filiation induite par la lycanthropie, elle questionne cette notion du relationnel presque charnel entre les membres d'une même meute. En s'appuyant sur des personnages tourmentés, l'autrice met l'accent sur la complexité de liens que les uns et les autres désirent nouer en fonction de leurs besoins. Clairement, avec Meute, Karine Rennberg a tissé une histoire forte nourrie d'émotions, de traumatismes et d'attendrissements.

Bouleversant et étonnant, Meute est le genre de roman inattendu qui fait son petit effet sur son lectorat en lui faisant emprunter un ascenseur émotionnel.

Fantasy à la Carte

Sur le blog, vous pouvez lire mon avis sur la pépite de l'Imaginaire des éditions Mnémos, L'Enterrement des Etoiles de Christophe Guillemain. 

Informations

Karine Rennberg
Meute
Collection Bad Wolf
9782376864387
576 pages
Editions ActuSF


Lien vers la librairie L'Antre-Temps pour bénéficier d'une réduction de 5% avec le code FANTASYCARTE5 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire