L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

24/03/2022

Fabien Clavel, La Niréide, éditions Mnémos

Fabien Clavel, La Niréide, éditions Mnémos

Après avoir édité Nephilim (2002-2003), Les Légions dangereuses (2004), L'Antilégende (2005), La Cité de Satan (2006), Requiem pour Elfe noir (2008) et Homo Vampiris (2009), les éditions Mnémos accueillent dans son catalogue un nouveau titre de Fabien Clavel

Il s'agit de La Niréide, un roman de fantasy baigné de mythologie grecque qui reprend son roman jeunesse La Dernière Odyssée (2007, éditions Mango) mais dans une version retravaillée, à destination d'un public adulte. 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions Mnémos, je remercie Nathalie Weil pour l'envoi de ce service de presse. 

A la fin de la guerre, Niérus a fui les champs de ruine laissés à Troie. Traumatisé, humilié et balafré, le jeune homme a repris la mer en espérant rejoindre son île natale. Chemin faisant, des compagnons vont se joindre à lui et plus ou moins l'accompagner dans son périple. Malgré un destin marqué par l'infortune, Niréus arrivera-t-il à surmonter ses épreuves et triompher de l'adversité afin de devenir le héros qu'il souhaite être ? 

Fasciné par la Grèce Antique, Fabien Clavel a eu envie de se réapproprier ses mythes afin de nous conter, à la manière d'Homère, une nouvelle odyssée. Or, qui dit épopée homérique, dit héros. Mais plutôt que de s'éterniser sur des destins connus de tous comme ceux d'Ulysse, d'Achille ou de Thésée, Fabien Clavel a choisi une figure secondaire, celle de Niréus. 

D'ailleurs deux versions mentionnent son existence. Alors que la première le déclare mort lors de la nuit de la chute de Troie, assassiné par vengeance par le fils de Télèphe, la seconde, elle, prétend qu'il n'est pas tué à Troie mais qu'il a repris la route pour accompagner Thoas dans ses voyages. 

Deux interprétations qui ont influencé l'auteur dans ses choix narratifs car il s'est finalement nourri des deux pour proposer un texte inédit.

La Niréide est un récit d'aventure qui nous conte le destin épique d'un homme, voué à toujours incarner des seconds rôles. Ainsi, bien loin de l'image parfaite du héros éclatant qui brille par sa beauté et par la réussite dans tout ce qu'il entreprend, Fabien Clavel a souhaité immédiatement casser les codes en proposant un héros déchu à la beauté déformée, hanté par ses échecs et ses regrets. Aussi, Niréus est un personnage particulièrement intéressant à suivre. Voilà un homme complexe, torturé par ses douloureux souvenirs de la guerre de Troie, obnubilé par le regret de certains de ses actes irréversibles, il est juste irascible et instable. Son périple n'est en réalité qu'une fuite en avant pour tenter d'échapper à ses remords et s'accepter tel qu'il est. C'est un personnage haut en couleurs qui exhale une certaine noirceur s'exprimant par de perpétuelles sautes d'humeur et entraînant des réactions parfois inattendues. A travers lui, l'auteur explore cette notion d’héroïsme sous l'Antiquité où la destinée des héros est façonnée par les dieux de l'Olympe, mais en la prenant à contre-pied puisque Niréus rejette l'influence des dieux pour tenter de tracer sa propre route de manière indépendante. 

Forte d'un caractère bien trempé, Rhomé est une fine lame et une archère hors pair. Elle va croiser la route de Niérus et l'accompagner pour un temps dans sa quête afin d'accomplir ses propres desseins. Ébranlée par l'assassinat de ses parents, elle ne désire que de les venger en faisant payer les coupables. Âme vengeresse, la tournure des événements pourrait bien lui démontrer que la paix ne passe pas forcément par une justice aveugle. Rhomé est l'un des protagonistes de Fabien Clavel qui évolue le plus, tout comme Niérus. Auréolée de mystères, on découvre ses multiples facettes au fil de l'histoire. 

Démodocos est un aède, autrement dit un poète. Allégorie d'Homère de par sa fonction, il personnifie le passeur d'histoire en nous contant le destin de ce héros grecque tombé dans l'oubli. Toujours sur la route de Niérus au bon moment, il incarne sa conscience en le ramenant autant que faire se peut sur le droit chemin. Il est un allié indéfectible même si parfois il s'exprime par énigmes. Démodocos est le sage de la troupe qui tire parfois ses compagnons des mauvaises passes dans lesquelles ils tombent rien que par le pouvoir des ballades qu'il conte. 

La Niréide s'appuie sur une petite galerie de personnages qui permettent à l'auteur d'aborder pléthore de problématiques autour des difficultés que ceux-ci doivent affronter. Aussi, Fabien Clavel brasse de nombreuses thématiques autour de la vengeance, de la rédemption, du pardon, ou encore de l'acceptation. Outre que de proposer un récit fort bien rythmé, l'auteur a doté ses protagonistes d'une telle profondeur que cela lui permet d'offrir à ses lecteurs un texte riche et passionnant. 

La Niréide prend cadre au sein d'un univers qui rend hommage aux œuvres d'Homère, et particulièrement à L'Odyssée. Aussi, l'auteur nous fait voyager du Mont Olympe au Tartare en passant par l'exploration d'une multitude d'îles de la mer Egée. Ici, on enchaîne les rencontres divines, on prend part à des événements majeurs relatés dans la littérature grecque, on se laisse surprendre par l'intervention inopinée de telle ou telle figure mythique. A la manière d'Ulysse, Niérus nous entraîne dans une expédition pleine de péripéties mais à la finalité encore plus sombre et finalement fort surprenante.

Avec La Niréide, l'auteur s'est réapproprié avec brio les principaux épisodes relatés dans les œuvres d'Homère. On se réjouit de renouer, au détour des pages de ce livre, avec d'éminentes personnalités mythologiques. 

Je reste subjuguée par la capacité de Fabien Clavel de changer de registre avec autant aisance à chacun de ses romans. Pour avoir lu l'excellent, Feuillets de Cuivre, un récit mêlant polar et steampunk, je découvre avec La Niréide, une nouvelle facette de cette talentueuse plume de l'Imaginaire. 

Finalement chaque livre de cet auteur est une invitation au voyage à la saveur inédite et capiteuse. 

Fantasy à la Carte

A lire sur le blog, mon avis sur Feuillets de Cuivre

Informations

Fabien Clavel
La Niréide
9782354089511
420 pages
Editions Mnémos


Lien vers la librairie L'Antre-Temps pour bénéficier d'une réduction de 5% avec le code FANTASYCARTE5 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire