L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

04/12/2016

George R. R. Martin, Le Trône de Fer, Intégrale 5

Attendu comme le Graal par beaucoup de fans de Game of Thrones, la sortie du cinquième intégrale du Trône de Fer de G.R.R. Martin a fait grand bruit. 

Comme des milliers d'autres, je dois vous confier que moi aussi, je me réjouissais de retrouver la froideur du Nord et la touffeur de l'antique Valyria. Un intégrale qui s'annonçait sous les meilleurs auspices puisque l'auteur tournait à nouveau son attention vers un trio de héros indispensable à cette œuvre, Tyrion Lannister, Daenerys Targaryen et Jon Snow. 

Rappelez-vous la situation dans laquelle l'intégrale 3 avait laissé Tyrion Lannister. Parricide en fuite, il lui fallait à tout prix quitter Westeros afin de se mettre à l'abris des foudres de sa sœur. Pour lui, c'est le début d'une grande aventure mais aussi le risque réel de perdre la vie. En effet, malgré tout son babil, ça ne l'empêchera pas de tomber aux mains de ser Jorah Mormont qui souhaite se servir de sa petite personne pour reconquérir les faveurs de Daenerys. En revanche, ce que Tyrion ignore, c'est qu'être prisionnier de ser Jorah va être le moindre mal de ce que ce nouvel opus va lui réserver...

Pour Daenerys Targaryen, le moment est venu de faire un choix. Profiter d'une flotte de guerre mise à sa disposition pour reconquérir Westeros, ou rester à Meereen afin de pacifier la situation avec les esclavagistes, et de mettre un terme aux meurtres perpétrés par les Fils de la Harpie. Elle choisit la voie du cœur, et épouse le puissant Hizdahr zo Loraq pour rétablir la paix. Cependant, trahisons et déloyautés pourraient bien mettre en péril ce qu'elle a entrepris jusqu'ici.

Plus au Nord, une nouvelle guerre s'annonce entre les forces de Stannis Baratheon et le clan Bolton, devenu maître des ruines de Winterfell. Mais le terrible hiver leur laissera-t-il le loisir de s'affronter?

Du côté du Mur, le Lord Commandant Jon Snow est de plus en plus tiraillé entre les vœux qu'il a prononcés pour la Garde de Nuit et sa loyauté envers les siens. En outre, il a dû faire des choix, et prendre des mesures sans précédent pour faire face à la terrible menace des Marcheurs Blancs. Seulement a-t-il eu raison? et ne risque-t-il pas sa vie en les prenant? Seul l'avenir le confirmera. 
Mais auront-il tous un avenir? C'est la grande question que soulève la fin du cinquième opus de G.R.R. Martin. 

L'auteur s'est encore une fois lâché dans le développement de son histoire. Il laisse mûrir lentement chacune des situations soit pour faire enrager son public, soit pour enrichir sa série. C'est pourquoi ce nouvel opus dépasse largement les 1000 pages. Il nous tient car on ne peut pas abandonner la partie tant qu'on ignore ce qu'il va arriver aux héros. Qu'on sache enfin si les gentils vont vraiment gagner à la fin de cette histoire. Le doute est permis car au final quand ils se seront tous entre-tués, ne restera-t-il pas que les Marcheurs Blancs pour se délecter des morts....?


Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire