L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

18/03/2022

Christian Chavassieux, Je suis le rêve des autres, éditions Mu

Christian Chavassieux, Je suis le rêve des autres, éditions Mu

Aujourd'hui, 18 mars 2022, Christian Chavassieux nous invite à découvrir son nouveau roman édité chez Mu. Je suis le rêve des autres s'inscrit dans le même univers que Les Nefs de Pangée avec la particularité de pouvoir se lire indépendamment car l'histoire se déroule mille ans plus tard que les événements relatés dans ce précédant roman.  

Lu dans le cadre d'un partenariat, je remercie les éditions Mnémos pour l'envoi de ce service de presse. 

Dans Je suis le rêve des autres, Christian Chavassieux nous attache aux pas de Malou et Foladj. Suite à un rêve fait par ce jeune garçon, âgé de 8 ans, les sages de son village pensent qu'il est un reliant. Mais pour en avoir la pleine confirmation, il va devoir prendre la route afin de se rendre auprès de ceux qui savent. Néanmoins, il ne partira pas seul car un vieux guerrier va l'accompagner dans ce voyage. Si pour l'un, celui-ci sonne comme la dernière étape de sa vie, il en va tout autrement pour l'autre car cela inaugure le commencement de quelque-chose de grand. C'est donc dans un parcours, qui s'annonce déjà semé d'embûches, que nos deux protagonistes s'engagent. Finalement, en ce début du périple, nul ne sait comment les événements vont tourner alors tout peut arriver.

Entre roman initiatique et récit d'aventure, Christian Chavassieux nous immerge dans un texte intimiste dont l'intrigue se ressert exclusivement autour de ses deux personnages principaux. En effet, il met en scène ici deux protagonistes aux antipodes l'un de l'autre avec d'un côté, un enfant qui commence sa vie et s'émerveille de tout ce qu'il découvre et de l'autre côté, un vieillard qui la termine et en profite donc pour faire son bilan. 

A travers Malou, l'auteur explore la figure du jeune apprenti qui entreprend une quête pour savoir s'il est ou non un élu. Sous l'égide de Foladj et des nombreuses rencontres qu'ils vont faire, il ne va pas cesser d'apprendre, ce qui va l'aider à murir. Bien que Malou soit très jeune, il fait preuve d'une certaine maturité et il a une vivacité d'esprit qui fait de lui un garçon attachant. Tout au long de l'aventure, il est tiraillé entre ses besoins de jeune garçon qui a soif de jeux avec d'autres enfants de son âge et ses doutes, ainsi que ses angoisses de ne pas être à la hauteur des attentes que les adultes ont à son égard. Malou incarne le petit garçon qui cherche à se conformer aux désirs des autres mais qui se retrouve bien vite dépassé par la situation. 

Foladj, lui, est un ancien guerrier écrasé par le poids des années. Même s'il paraît aux yeux de Malou être un homme solide, Foladj est à la fois fatigué et rongé  par la culpabilité de ses choix passés. Etre complexe que l'on découvre au fur et à mesure du livre, Foladj voit en Malou sa rédemption. En accompagnant cet enfant, en le protégeant coûte que coûte, il espère racheter les péchés qu'il a commis par le passé. Au travers des souvenirs, au gré des rencontres, on prend conscience de la violence qui a jalonné sa vie d'avant. Il fut sans doute un homme dur et implacable, il est aujourd'hui un homme brisé mais à la conviction sincère de terminer sur une belle et noble action. 

Ils forment un duo extrêmement touchant et contribuent pleinement à nous faire apprécier ce roman. 

Je suis le rêve des autres est un texte très court et pourtant incroyablement bien écrit. La plume de Christian Chavassieux est d'une grande fluidité. Si au premier abord, on plonge dans les pérégrinations de deux héros chargés d'une quête, très vite on prend conscience de la richesse de ce texte du point de vue de la multitude des thématiques abordées. 

En effet, dans Je suis le rêve des autres, il est question d'approfondir cette notion de rapport à l'autre. L'auteur nous parle de relation intergénérationnelle puisque dans son livre il a associé un jeune et un vieillard et nous montre comment ils apprennent l'un de l'autre et développe finalement une relation filiale très forte. Mais, Christian Chavassieux devise aussi autour des rapprochements avec l'étranger. Il faut garder en tête que pour Malou, quitter son village natal, lui a aussi permis d'aller à la rencontre d'inconnus et de découvrir le monde sous toutes ses facettes. 

Ce livre, c'est aussi une vraie bouffée d'oxygène dans le sens que l'auteur a renoué avec l'un des grands canons du genre en plongeant ses lecteurs dans une grande pérégrination qui amène les héros à traverser de grands espaces. La nature y est assez grandiose. Ainsi, ce roman est aussi une balade dépaysante qui offre aux lecteurs un plaisant moment de lecture. 

Enfin, comme tout bon auteur d'Imaginaire, Christian Chavassieux a inséré une petite note critique à propos de notre société en évoquant l'ultra exploitation de la terre entraînant la disparition des autres espèces. Elle se manifeste, d'ailleurs, par une référence à son roman, Les Nefs de Pangée, publié aux éditions Mnémos en 2015. 

Avec Je suis le rêve des autres, j'ai découvert une plume d'une grande sensibilité qui m'a plongée dans un imaginaire riche et subtil. Voilà un texte qui fait perdre pied à son lecteur et lui donne juste envie de lire les autres textes de cet auteur, à moins que cela soit déjà fait ?  

Fantasy à la Carte

D'autres avis sur le blogosphère : Les critiques de Yuyine

Informations

Christian Chavassieux
Je suis le rêve des autres
9782354089535
176 pages
Editions Mu 


Lien vers la librairie L'Antre-Temps pour bénéficier d'une réduction de 5% avec le code FANTASYCARTE5

3 commentaires:

  1. ouais les nefs de pangée un récit qui m'avait plus...alors je vais inscrire ce roman sur ma pal

    RépondreSupprimer
  2. Totalement de ton avis. Je l'ai aussi vécu comme une respiration ce livre. Un bijou.

    RépondreSupprimer