L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

16/06/2020

Fabien Cerutti, Les Secrets du Premier Coffre, éditions Mnémos

Fabien Cerutti, Les Secrets du Premier Coffre, éditions Mnémos

Les Secrets du Premier Coffre étoffe l'univers du Bâtard de Kosigan. Pour la sortie du dernier livre de Fabien Cerutti, les éditions Mnémos ont mis les petits plats dans les grands en proposant une belle édition qui me rappelle la collection "Perles d'épices" des éditions ActuSF, dans sa version de luxe. 

Ce beau-livre attire l’œil avec sa couverture rigide richement enluminée, le grain de ses pages ou encore les cartes anciennes représentants les royaumes d'Europe et d'Asie, glissées à l'intérieur du livre. 

C'est ce bel objet qui sert d'écrin aux six nouvelles inédites de Fabien Cerutti nous entraînant avec sa faconde habituelle dans son univers. Je remercie au passage Nathalie et les éditions Mnémos pour l'envoi de ce service de presse. 

Des 1316 ouvrages découverts dans la fameuse bibliothèque des ruines du château de Maulnes, seuls 3 coffres ont pu réchapper au terrible incendie qui a détruit ce lieu peu de temps après sa mise à jour. 

C'est grâce au travail de décryptage et de réécriture d'Elisabeth Hardy que l'on peut aujourd'hui prendre connaissance de ces précieux documents.

Avec ces six nouvelles habilement écrites, Fabien Cerutti donne un nouvel éclairage sur certains moments forts de l'Histoire, souvent dans le sillage de Pierre Cordwain de Kosigan. 

Ainsi, dans "Fille de joute", on retrouve l'ineffable Bâtard de Kosigan dans un épisode marquant de sa jeunesse qui nous offre un moment récréatif, surtout qu'il est relaté par l'un de ses comparses dans un langage pour le moins très fleuri. Ici, notre fringant chevalier espère briller et se forger une réputation en enchaînant les tournois au cœur de l'Italie du Moyen-Âge. Mais en plus d'apprendre à devenir un bon jouteur, c'est aussi l'occasion pour lui de s'essayer aux intrigues. On prend ainsi la mesure de ce personnage qui a démontré très tôt un esprit rusé. Pierre Cordwain est un homme libre qui a le don de toujours se trouver au bon endroit au bon moment pour profiter des situations à son avantage. C'est le cas dans "Les jeux de la cour et du hasard" où l'on croise le Kosigan plus âgé qui est chargé  d'aider une ex-baronne en disgrâce afin qu'elle retrouve sa place à la cour du roi Edward III grâce à un remariage. Affaire de cœur et intrigue sont au menu de cette pièce de théâtre qui conclut magistralement ce recueil sur un clin d’œil à la célèbre pièce écrite également en trois actes et en proses par Marivaux. Usant du même style, Fabien Cerutti nous régale d'un texte drôle et plein de finesse dans lequel on sent poindre l'amusement de son auteur au moment de la rédaction. 

Mais ce coffre réserve bien d'autres surprises et nous entraîne dans des mondes insoupçonnés à la rencontre de créatures fantastiques. En suivant l'explorateur Jehan de Mandeville à travers quelques extraits de son Livre des Merveilles du Monde, on traverse bien des terres sauvages pour atteindre les confins du monde et retrouver la trace des elfes de Chine. Missionné par la duchesse de Champagne, Jehan de Mandeville est chargé de ramener l'un de leurs secrets les mieux gardés. Il en va de l'avenir des peuples anciens. Or, justement, dans beaucoup des ouvrages miraculeusement sauvés des flammes, il est question de ces peuples dont on a mystérieusement effacé toute trace en travestissant parfois les faits. "Ineffabilis Amor" en est d'ailleurs un parfait exemple. Voici un texte très intéressant qui lève le voile sur les jeunes années de Lotario dei Conti, le future pape Innocent III. On y découvre un fougueux jeune homme qui s'est laissé séduire par une satyre. Sous son charme, il ira jusqu'à œuvrer pour la protection des créatures oniriques en les convertissant notamment à la chrétienté. Avec cette nouvelle, l'auteur signe un récit captivant qui nous donne une vision bien différente de l'Inquisition et de son fondateur. 

Les Secrets du Premier Coffre nous ouvre la porte de l'imaginaire d'un auteur qui s'est laissé griser par l'Histoire en la réécrivant sous un angle fantasy

Chimère ou réalité, Fabien Cerutti est bon à ce jeu car il nous emporte sans mal dans ses histoires. Mais bien des secrets sont encore à explorer car il ne s'agit là que du premier coffre alors même si on sait que certains sont perdus à jamais, il en reste encore d'autres à ouvrir. Je demeure sous le charme de cette plume qui fait virevolter l'Histoire au gré de son imagination pour le plus grand plaisir des lecteurs. 

Fantasy à la Carte


Fabien Cerutti
Les Secrets du Premier Coffre
Editions Mnémos

Sur la blogosphère, découvrez l'avis de Au Pays des Cave Trolls

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire