L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

09/06/2020

Flora Boukri, Ariadnê, tome 1, De L'Autre Côté du Mythe, Gulf Stream éditeur

Flora Boukri, Ariadnê, de l'autre côté du mythe, Gulf Stream Éditeur

La dernière Masse Critique organisée par Babelio mettait la littérature jeunesse et la Young-Adult à l'honneur. Parmi les titres sélectionnés, j'avais coché un roman de Flora Boukri dont la thématique mythologique m'intriguait beaucoup. Alors j'ai été agréablement surprise de remporter ce livre. Je commencerai donc cette chronique par remercier l'équipe de Babelio ainsi que Gulf Stream Éditeur pour l'envoi de ce roman. 

Jeune plume, Flora Boukri signe donc, avec Ariadnê, de l'autre côté du mythe, son premier roman jeunesse. 

On y retrouve la fille aînée du roi de Crète, Ariadnê, qui vit dans la tourmente depuis que son frère a trouvé la mort lors des Panathénées d'Athènes. Fou de douleur, son père Minos, depuis lors, exige chaque année un lourd tribut au roi de Grèce en guise de dédommagement. Celui-ci prend la forme de quatorze jeunes gens issus des plus riches familles d'Athènes que Minos va sacrifier en les envoyant affronter le Minotaure dans le labyrinthe situé sous la cité. Jusque-là, nul n'en est jamais revenu. Cette année, Thêseus, le fils du roi d'Athènes fait parti des prisonniers. Pour Minos, cette prise est jubilatoire d'autant plus que le jeune homme se propose d'être le seul à descendre dans le labyrinthe. Pour Ariadnê, cette tradition est barbare et intolérable. Avec son frère Deukaliôn et sa sœur, Phaidra, ils espèrent y mettre un terme. Ils se rapprochent donc du Grec pour imaginer un plan afin que ce dernier ressorte vainqueur de cette épreuve. Très vite, une relation forte se noue entre Ariadnê et Thêseus. Très épris l'un de l'autre, sauront-ils trouver la force pour surmonter les obstacles et faire triompher leur impossible amour ? 

Dans Ariadnê, de l'autre côté du mythe, Flora Boukri s'est réappropriée le mythe de Thésée et du Minotaure. Mais elle a pris le parti de relater cette histoire - dont les versions ont varié avec les siècles - du point de vue d'Ariane. Elle donne ainsi à cette épopée héroïque une vision plus féministe. 

Alors que le mythe se focalise plutôt sur Thésée, Flora Boukri, elle, donne la primeur à Ariane. Elle en fait une grande figure héroïque. Courageuse, téméraire et forte, Ariadnê est maîtresse de son destin. Elle défit son propre père pour défendre les causes qui lui semblent justes. Ainsi, pour éviter la guerre et mettre fin aux sacrifices humains, elle n'hésite pas à se rapprocher d'un étranger. C'est ensemble qu'ils espèrent se sortir de cette épineuse situation. Bien que Thêseus soit un héros de l'Attique, c'est pourtant Ariadnê qui trouve des solutions, comme celle de descendre dans le labyrinthe avec un fil pour retrouver son chemin. Elle est finalement ici plus assurée et moins en proie au doute que Thêseus. Ce choix de narration rend donc le mythe plus proche de ses lecteurs. En effet, on s'identifie d'autant mieux à une jeune femme éprise de liberté et de justice que d'un héros trop lisse et sans peur. 

Derrière le mythe se cachent les nombreux dieux et déesses qu peuplent l'Olympe. De par sa naissance, Ariadnê est la petite fille de Zeus et d'Hélios. De tels gênes ne pouvaient que lui procurer un destin exceptionnel. Flora Boukri ne fait que le mettre en lumière car le mythe n'en faisait finalement qu'un personnage secondaire. La présence de ces dieux et déesses qui interfèrent dans la vie de Thêseus et d'Ariadnê donnent à cette épopée son caractère merveilleux. 

Avec Ariadnê, de l'autre côté du mythe, l'autrice nous propose une réappropriation efficace et ludique d'une épopée incontournable de la mythologie grecque. Elle nous immerge dans le quotidien d'une princesse crétoise avec un vrai souci du détail. Parfaitement bien documenté, ce roman nous plonge dans les fastes de l'Antiquité au temps de sa grandeur. 

Pour cela, il est une mine d'informations pour le jeune public qui y trouvera un récit aussi divertissant que pédagogique.

Fantasy à la Carte

Flora Boukri
Ariadnê, de l'autre côté du mythe
Gulf Stream Éditeur

1 commentaire:

  1. Les mythologies grecque, nordiques, germanique, celtiques etc sont des puits sans fonds d'histoires, d'idées et de rêves. J'adore cette idée de prêter à Ariane tout le génie stratégique de la victoire sur le Minotaure, le labyrinthe et sur son père qui est un tyran.

    RépondreSupprimer