L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

09/05/2022

Samantha Shannon, Saison d'Os, tome 1, Bone Seasons, éditions J'ai Lu Imaginaire

Samantha Shannon, Saison d'os, tome 1, 
Bone Season, éditions J'ai Lu Imaginaire

Alors que son roman de fantasy, Le prieuré de l'oranger est un phénomène en librairies, Samantha Shannon est également l'autrice d'un autre cycle. Il s'agit de Bone Season, une dystopie déjà très remarquée et dont une adaptation est prévue prochainement.

Lu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions J'ai Lu, je les remercie pour l'envoi de ce service de presse.

A Scion-Londres, Paige a intégré la pègre des clairvoyants. Dans ce monde où les gens comme elle, sont traqués car considérés comme anormaux, elle se sent enfin à sa place et appréhende mieux son don.  Elle est une marcherêve, autrement dit, elle a la capacité de pénétrer dans l'esprit des gens pour y récolter des informations. Un jour, alors qu'elle a l'imprudence d'emprunter le métro pour aller chez son père, son wagon est contrôlé. Très vite, cela dégénère, elle se défend en se servant de son don, tue l'un des contrôleurs et met l'autre hors service. Mais pas le temps de s'appesantir davantage, elle prend la fuite et trouve refuge chez son père. Néanmoins, dans une société de surveillance, on n'échappe pas longtemps aux autorités. Elle est donc arrêtée peu après et transférée dans la colonie pénitentiaire d'Oxford pour y être officiellement rééduquée. Maintenant, elle n'a plus qu'un seul but, celui de s'enfuir. 

Dans Bone Season, Samantha Shannon nous immerge dans le Londres d'un futur proche, en 2056, contrôlé par une organisation tentaculaire nommée Scion qui a également la main mise sur de nombreuses autres capitales européennes.

Dans ce monde technologique, vit également de manière clandestine une communauté de clairvoyants, des hommes et des femmes ayant la capacité d'interagir avec l'éther. Parmi eux, sept catégories se distinguent : les devins, les augures, les médiums, les sensoriels, les gardiens, les furies et les sauteurs. Si les devins et les augures prédisent l'avenir, les sensoriels, eux, peuvent canaliser l'éther et les gardiens sont les mieux placés pour maîtriser les esprits. Quant aux furies, ils rejoignent les rêves par l'entremise de l'éther, tout comme les sauteurs qui peuvent même avoir une grande influence dessus. On les reconnait grâce à la couleur de leur aura qui est propre à leur don. Traqués par les employés de Scion, ils doivent faire profil bas pour échapper à leur vigilance. Or, pour se ménager une plus grande chance de survie, ils peuvent aussi rejoindre le réseau mafieux qui quadrille Scion-Londres et qui recrute les clairvoyants les plus prometteurs. Sous la houlette de son seigneur-mime, Jaxon Hall, Paige y évolue en eaux troubles, flirtant perpétuellement avec le danger, jusqu'à son arrestation. 

Conduite à Oxford, une colonie pénitentiaire où les clairvoyants sont censés être éduqués par des Rephaïms, des individus venus d'ailleurs qui orchestrent chaque année un rapt des anormaux afin d'en faire leurs esclaves, des amuseurs pour certains, des réservoirs à pouvoirs pour d'autres, ainsi que des boucliers chargés de défendre la cité en cas d'attaques émim pour le reste. Sous la plume de Samantha Shannon, Oxford est devenu un lieu terrifiant où cette minorité de personnes aux pouvoirs extraordinaires est exploitée et retenue captifs. Beaucoup y meurent soit des mauvais traitements subis, soit parce que les Rephaïms les vident littéralement de leur substance. C'est là que débarque la jeune Paige. Elle est immédiatement placée sous la surveillance du gouverneur Arcturus qui est en charge de l'aider à développer ses talents. Une considération qui en étonne plus d'un et lui vaut même l'animosité de certains car l'éminent gouverneur n'a pas l'habitude de s'impliquer dans la formation des nouvelles recrues. 

Saison d'os pose les bases d'un univers âpre et sombre qui nous dessine les contours d'un avenir inquiétant. Dans un monde dominé par une caste, la vie des citoyens est réglementée et la différence est traquée afin que jamais elle ne vienne remettre en cause leurs pouvoirs suprêmes. L'autrice a également ajouté à son texte une bonne couche de merveilleux qui s'exprime à travers les dons extraordinaires que possèdent certains de ses personnages. Des pouvoirs que l'autrice a volontairement entouré de mystères quant à leurs origines, tout comme celle des Réphaims, d'ailleurs, censés venir de l'Outre-Monde. 

Saison d'os inaugure un cycle addictif riche d'une intrigue originale et captivante. L'écriture y est ciselée, le style, lui, est d'une grande fluidité. On est happé dès les premières lignes sans jamais y trouver l'ennui. 

Narré à la première personne, Samantha Shannon nous fait découvrir son monde imaginaire à travers le regard désabusé de Paige Mahoney. De par son origine irlandaise et ses pouvoirs, elle a dû très vite se forger une armure pour résister aux persécutions et aux attaques. Effrontée, elle joue beaucoup la carte de la provocation pour dissimuler ses peurs. Tenace et pleine d'empathie pour son prochain, Paige se révèle être une héroïne très convaincante. En sa compagnie, on fait la connaissance d'une belle communauté de personnages que l'on se plaît d'ailleurs à aimer ou au contraire, à détester. Il y a par exemple le très mystérieux gouverneur Arcturius. Voilà un protagoniste très énigmatique. Bien loin de la réputation exécrable qui précède tous les Rephaïms, Arcturus n'est ni bon ni mauvais. En tout cas, il n'est pas le tyran auquel Paige s'attendait. Très secret, ses agissements demeurent finalement abscons. Alors qu'elle devrait le haïr pour ce qu'il représente, le côtoyer va changer son regard sur bien des choses et lui ouvrir de nouvelles possibilités. Arcturus est un être fascinant qui gagne à être connu. Il en va bien différemment de Nashira qui incarne, sans aucune ambiguïté, l'âme damnée de cette histoire. On la déteste d'office et cela lui va très bien car elle n'est là que pour accroître son pouvoir personnel et n'hésite pas à sacrifier de nombreuses vies au passage. De même, Jaxon Hall, le baron de la pègre, lui, est un homme insaisissable. Irascible et intraitable, il est le mentor de Paige mais n'agit pas par altruisme, seulement par intérêt. Contrairement à Nick, lui, est véritablement la bonne âme de la compagnie qui soutient et soigne les plaies lorsque les missions tournent mal. Très proche de Paige, il est véritablement son meilleur ami qui lui prêtre une épaule consolatrice lorsque le besoin s'en fait ressentir. 

Entre des destins bouleversants et un futur sinistre, Samantha Shannon s'intéresse beaucoup à la psychologie humaine, notamment lorsque des dangers doivent être affrontés. Entre ses lignes, elle parle d'espoir, d’amitié et de solidarité malgré toute l'obscurité qui s'abat sur son héroïne principale.

Très qualitatif, ce premier tome annonce déjà la promesse d'un cycle inoubliable

Fantasy à la Carte

Informations

Samantha Shannon
Saison d'os
Tome 1
Bone Season
669 pages
9782290262658
Editions J'ai Lu Imaginaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire