L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

29/06/2021

Sylvie Kaufhold, Les Origines, tome 2, Royaumes Ennemis, éditions du 38

Sylvie Kaufhold, Les Origines, tome 2, 
Royaumes Ennemis, éditions du 38

Après avoir beaucoup écrit pour la jeunesse, Sylvie Kaufhold vient de démarrer une excellente série fantasy indéniablement plus adulte, intitulée Royaumes Ennemis

Il y a peu, j'ai eu le plaisir de vous parler du premier volet, alors, aujourd'hui, je m'en viens vous partager mes impressions sur le tome 2. 

Reçu en service de presse, je remercie Sylvie Kaufhold de sa confiance renouvelée. 

Comme l'indique son titre, Les Origines, ce deuxième tome n'est pas une suite dans le sens qu'il ne prend pas directement la suite des Magiciennes. En effet, l'autrice a fait le choix de s'arrêter un instant dans la narration de ses intrigues pour revenir sur des événements antérieurs. Pourquoi pas !

Mais je vous rassure immédiatement, on retrouve bien dans ce présent ouvrage tous les personnages qui ont fait le succès des Magiciennes. 

Ainsi, on marche, par exemple, dans les pas de Khazan et d'Iridiane dans leurs jeunes années afin de mieux comprendre les liens qui les unissent. Sans parler de cette volonté farouche d'Iridiane de vouloir protéger son cousin ou l'origine des ambitions de conquête du jeune homme. De même, on passe beaucoup de temps auprès de la mère de Lulaï, Anir. Une magicienne dont l'esprit s'est dissout dans les rêves. On fait donc plus ample connaissance avec cette femme trop ambitieuse pour accepter ce destin trop étriqué que son mariage lui offrait. En outre, on fait à nouveau souvent escale à Méri, déjà tenu d'une main de fer par la terrible Zei. On continue, notamment, de goûter à ses intrigues et à son implacable politique de conquête, ainsi qu'à son obsession pour la jeunesse éternelle. D'ailleurs, on ne s'étonne plus de voir sa fille, Zeilin, être la parfaite incarnation de ses ambitions. Sauvage et sanguinaire, on accompagne cette dernière dans ses rapines et même dans son meilleur coup d'éclat, à savoir son rapprochement avec Araklaeg. Enfin, on s'embarque avec Okai pour suivre ses aventures sur mer. En effet, il n'y a pas de meilleure formation pour un prince héritier que la piraterie. 

Tous ont un grand destin même s'ils ignorent encore lequel. 

Ecrit comme un préquel, ce deuxième tome se lit finalement comme un intermède entre deux moments forts de l'action. Avec ce livre, Sylvie Kaufhold ménage donc une pause à ses lecteurs pour leur faire prendre la mesure de certains rouages de son intrigue. Ainsi, on retourne dans le passé de ses personnages pour mieux comprendre ce qui les anime et ce qui les a marqué. L'un des grands points forts de ce cycle est justement la qualité et l'authenticité de ses protagonistes. Il faut bien reconnaître à l'autrice qu'elle les a bien travaillés en leur donnant notamment une vraie diversité. Cela apporte un charme indéniable à cette saga. 

Or, avec Les Origines, elle prend le temps de s'arrêter sur chacun d'entre eux pour les rendre encore plus crédibles, ce ne qui ne gâche en rien notre plaisir de lecture, et peut même influencer notre jugement. Aussi, là où on aurait tendance à détester Zei ou Anir, dans ce tome 2, Sylvie Kaufhold nous fait voir les choses d'une autre manière. De même que l'on apprécie de suivre Okai dans ses aventures maritimes. C'est vraiment un héros intéressant. Même si personnellement j'apprécie énormément les personnages féminins de ce cycle, je ne rechigne pas non plus à m'attacher à certains hommes. 

Clairement, Sylvie Kaufhold s'appuie sur une solide galerie de personnages pour nous faire pleinement adhérer à son histoire. 

Dans Royaumes Ennemis, on saute d'un royaume à l'autre pour vivre en simultané des destins forgés dans le sang et la conquête. Sur mer ou sur terre, on vibre pour ce tumultueux récit.

Sylvie Kaufhold use de cette même écriture nerveuse qui ne laisse aucun répit à ses lecteurs. On apprécie, d'ailleurs, de retrouver ce modèle de narration construit sur de courts chapitres donnant ainsi au cycle tout son entrain. 

Maintenant que l'on est familier de cet univers immersif et dépaysant, on ne demande plus qu'à y retourner. 

Fantasy à la Carte

A lire aussi sur le blog mon avis sur le tome 1 : Les Magiciennes, ainsi que sur Terres Obscures.  

Informations 

Sylvie Kaufhold
Les Origines
Tome 2
Royaumes Ennemis
Editions du 38

Lien vers le site

1 commentaire:

  1. Ravie que le cycle te plaise ! Le troisième (et dernier) sera prêt pour la fin de l'année.

    RépondreSupprimer