L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

01/06/2021

Floriane Impala, La Brigade du Surnaturel, collection Naos, éditions ActuSF

Floriane Imapala, La Brigade du Surnaturel, éditions ActuSF

Avec La Brigade du Surnaturel, Floriane Impala fait une entrée tonitruante au catalogue de Naos. Du haut de ses 600 pages, La Brigade du Surnaturel est le genre de roman que l'on n'a pas envie de lâcher et que l'on referme avec un gros pincement au cœur. 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions ActuSF, je remercie Jérôme Vincent pour l'envoi de ce service de presse. 

Inspectrice à la BMS (Brigade de la Magie et du Surnaturel), Claire Defontaine traque et élimine les humains contaminés par la magie. En effet, depuis trois ans sévit une pandémie qui infecte les humains d'une magie instable qui les consume faisant d'eux de véritables bombes humaines. Alors que sa dernière intervention connait un dénouement mortel, Claire est sommée de faire équipe avec un incube pour résoudre une enquête top secrète concernant la communauté des surnaturels. Louvoyer dans ce monde inconnu promet de lui compliquer la tâche sans compter les dangers encourus mais a-t-elle un autre choix ? 

La Brigade du Surnaturel cumule toutes les qualités d'un roman coup de cœur. C'est une oeuvre à tiroirs qui mêle harmonieusement l'enquête policière à la fantasy tout en revisitant les mythologies.

La Brigade du Surnaturel s'enorgueillit donc d'un univers fantasy très travaillé. En effet, Floriane Impala y interpose notre monde à celui des Limbes où se croisent démons, anges et dieux. Par le truchement de son enquête, Claire découvre ce monde parallèle dont elle soupçonnait déjà l'existence depuis le suicide de son père. Missionnée par le diable en personne, elle est chargée d'élucider un crime sanglant qui a entraîné la mort violente d'une puissante succube et de plusieurs de ses clients humains. Au fil des rencontres surnaturelles que fait Claire, l'autrice lève le voile sur les Limbes, royaume miroir au nôtre, très hiérarchisé où chaque divinité se dispute le pouvoir. C'est dans ce nid de vipères que l'inspectrice met les pieds sans savoir que des jeux de pouvoir sont à l'oeuvre et tout y est faux-semblant. Ici, les mythologies se télescopent et on ne s'étonne donc pas de voir le panthéon nordique côtoyer, par exemple, celui de la Grèce antique. Floriane Impala s'est réappropriée avec beaucoup d'habileté ces mythologies pour nous immerger dans une intrigue dont les fils sont tirés par les déités les plus rusées. Ni blanc, ni noir, on foule un territoire inconnu où les résidents sont habités par les mêmes sentiments et passions que les humains. Tout y est juste plus exacerbé. Dans son roman, Floriane Impala joue finement avec ces mythes et les codes du polar pour nous dessiner un univers finalement très crédible auquel on adhère complètement. 

Adossé à cet univers solide, on apprécie le duo qu'elle met en scène car il donne à ce récit toute sa dynamique. En jouant d'emblée sur leurs antagonismes, l'autrice donne le ton à son texte en nous promettant de savoureux moments. Et pour cause, Claire Defontaine et Keziah sont, de prime abord, aux antipodes l'un de l'autre. Lui est un irrésistible immortel qui, par sa nature d'incube, dégage une puissante aura de séduction alors qu'elle est surtout obnubilée par son travail, fermée à toute forme de relation sérieuse ou non. Mais contrairement à ce que vous êtes en train d'imaginer, Floriane Impala n'a pas cédé à la facilité dans l’évolution potentiellement prévisible de leur relation. Contraints de collaborer, ils vont, bien entendu, apprendre à se connaître mais aussi et surtout se découvrir eux-même. Même si plane un parfum de "je t'aime, moi non plus" au-dessus d'eux, même s'il y a parfois une petite jalousie qui s'installe entre eux, leur relation va surtout emprunter des chemins inattendus. 

Si, au premier abord, on perçoit Claire surtout comme une femme froide, elle cache en réalité sous sa carapace une personnalité plus complexe que cela. Nourrie par des drames personnels, sa personnalité est surtout faite de force et de faiblesse qui s'affrontent en permanence. C'est une vraie héroïne badass qui dégaine son arme à tout bout de champ car elle est plutôt du genre à tirer avant de parler. Après tout, c'est aussi ce qui fait son charme. A ses côtés, Kesiah est un séducteur, sûr de ses atouts. Sa rencontre avec Claire va vite le décontenancer et pour cause, elle lui résiste. Énigme l'un pour l'autre, au fil de l'enquête, ils vont apprendre à se connaître et nous révéler, par la même occasion, des pans insoupçonnés de leur personnalité. Je dois reconnaître qu'on craque franchement pour ces deux héros qui nous offrent sur un plateau une aventure fort captivante. 

Le style de l'autrice y est aussi pour quelque chose. Il faut dire que ses premières lignes nous mettent directement dans le bain avec une inspectrice sur les nerfs qui tire sans sommation sur Kesiah alors même que la pièce dans laquelle les deux protagonistes se trouvent est plongée dans le noir.

Ainsi, on prend de suite, la mesure de l'aventure "rock'n'roll" que nous promet l'autrice.

Avec La Brigade du Surnaturel, j'ai découvert une nouvelle signature de l'Imaginaire et le moins que je puisse dire, c'est que l'alchimie a pris de suite car c'est un énorme coup de cœur !

C'est un roman si vivant, vibrant et captivant que j'espère juste y replonger bientôt. 

Fantasy à la Carte

Floriane Impala
La Brigade du Surnaturel
Collection Naos
978-2-37686-357-1
608 pages
Editions ActuSF

1 commentaire:

  1. Olalala ça donne envie! Il va falloir arrêter parce que ma PAL ne va plus fournir xD

    RépondreSupprimer