L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

03/05/2021

Sylvie Kaufhold, Les Magiciennes, tome 1, Royaumes Ennemis, Les éditions du 38

Sylvie Kaufhold, Les Magiciennes, tome 1,
Royaumes Ennemis, Les éditions du 38

Avec Royaumes Ennemis, Sylvie Kaufhold entame un nouveau cycle de fantasy épique, dont le premier tome, Les Magiciennes est sorti depuis peu aux éditions du 38. Elle m'a fait l'honneur de m'envoyer son livre en service de presse, je la remercie ainsi que la maison d'édition pour cette belle surprise. 

Dans Les Magiciennes, on suit à tour de rôle un guerrier, une rêveuse, un peuple ailé vivant dans une ruche ou encore une reine qui avance ses pions dans l'ombre. Alors que certains ne rêvent que de conquêtes ou d'unification, d'autres pensent seulement à la survie. La lutte pour le pouvoir est en marche, qui va-t-elle broyer sur son passage ? 

Avec Royaumes Ennemis, Sylvie Kaufhold signe un univers âpre où l'ombre de la guerre plane. Son monde est essentiellement constitué de royaumes rivaux qui cherchent perpétuellement à se conquérir. Si certains, à l'image de Tsetlaeg souhaite une unification des territoires pour mettre fin aux conflits permanents, d'autres comme Araklaeg ou Méri ne visent qu'à étendre leur influence, au mépris des peuples voisins. Qu'elle passe par la violence ou l'union diplomatique, la conquête est bien le fil directeur de ce récit. On ne s'étonne donc pas d'y lire des scènes de combats ou de meurtres d'une rare violence car au jeu du pouvoir, tous les moyens sont bons pour gagner. Chacun des personnages de Sylvie Kaufhold use de ses propres armes, la violence ou la séduction, pour remporter la partie. 

A travers de grandes chevauchés, on découvre également un monde étonnant, rempli de magie. Il y a, bien évidemment, celle qui s'épanouit dans les forêts boréales. Elle prend sa source dans les rêves conférant à ses détentrices de grands pouvoirs télépathiques. Le merveilleux se cristallise également autour d'un peuple ailé, ressemblant aux papillons et vivant dans une ruche géante. Ici, on fait la rencontre d'une société très hiérarchisée, aux coutumes surprenantes et qui dispose d'une certaine maîtrise de la technologie. 

Oscillant entre ombre et lumière, Sylvie Kaufhold nous dessine les contours d'un univers impitoyable et dépaysant. 

Porté par des héros carnassiers qui écrivent leur destin à l'encre de sang, ce récit est assez immersif. Sous la plume de Sylvie Kaufhold, la femme prend le pouvoir et s'impose au fil des pages du tome 1. En effet, beaucoup de ses personnages sont féminins et toutes ont une personnalité très affirmée car Royaumes Ennemis est avant tout un cycle féministe. Après tout, le titre de ce premier volet Les Magiciennes est sans équivoque quant au contenu du roman. Parmi ces héroïnes marquantes, il y a la rêveuse Lulaï qui, au cœur des forêts boréales, est capable de voyager par le rêve et d'insuffler des décisions dans l'esprit des gens. Douce et solaire, Lulaï s'engage dans une quête personnelle pour comprendre la puissance de son don. Puis vient la ténébreuse et secrète Zeï, reine du royaume de Méri. Manipulatrice et menteuse, elle se sert de ses charmes pour servir ses intérêts et assouvir son envie de domination. Elle manipule même allègrement ses propres enfants, en particulier ses deux filles Zeilin et Zeizan, deux guerrières aveuglées par la même soif de pouvoir. Les héritières du royaume de Méri sont de dangereuses combattantes animées par le meurtre et la traîtrise. L'autre femme forte de cette saga, c'est la cousine de Khazan, la belle et intrépide Iridiane. Soldate émérite, elle tue si nécessaire mais agit toujours selon un code d'honneur. 

A travers chacune de ces femmes, Sylvie Kaufhold brosse le portrait d'héroïnes, toutes en force et en faiblesse. Des personnages en demi-teinte qui confèrent à cette saga une proximité avec ses lecteurs.    

Avec Royaumes Ennemis, j'ai retrouvé la plume élégante d'une autrice que j'ai découvert avec Terres Obscures. Ce sont deux récits qui partagent la même fluidité dans l'écriture.

Royaumes Ennemis réunit donc tous les éléments propres aux grandes épopées : magie, complots et batailles. 

Fantasy à la Carte

Sur le blog, vous pouvez lire mon avis sur Terres Obscures

Informations
Sylvie Kaufhold
Les Magiciennes
Tome 1
Royaumes Ennemis
9782374538341
342 pages
Editions du 38

2 commentaires:

  1. On compte sur toi pour venir lui poser des questions pour son 'mois d'en alors ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi pas! L'ensemble, outre le côté féminin, a l'air assez classique ce qui me freine un peu pour être honnête mais quand c'est de qualité je ne vois pas pourquoi ne pas tenter la découverte à l'occasion.

    RépondreSupprimer