L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

10/11/2020

Antoine Tracqui, Lune de Glace, éditions Critic

Antoine Tracqui, Lune de Glace, éditions Critic

Quelque soit le genre, les éditions Critic dénichent toujours des pépites. Plus familière de leurs romans de fantasy, je n'ai jamais été déçue par mes lectures. 

Il y a quelques semaines, ils m'ont fait la surprise de m'envoyer Lune de Glace d'Antoine Tracqui. Dernier opus d'une série de trois tomes, je découvre aujourd'hui cette plume implacable, déjà maintes fois récompensée. Je remercie donc les éditions Critic pour l'envoi de ce service de presse. 

Sans avoir lu les deux premiers opus, lire Lune de Glace ne m'a pourtant posé aucun problème de compréhension car c'est une nouvelle mission qui est confiée aux membres de la Hard Rescues. 

Après l'attentat qui a détruit un pont stratégique le jour de son inauguration par les chefs d'Etat russe et américain, l'équipe du Hard Rescues est appelée en renfort pour participer à l'enquête. Revendiqué par un groupe d'écologistes qui se présente comme les sauveurs de la terre, cet attentat n'est que le premier d'une longue série à venir. C'est donc dans une course contre la montre que Caleb et ses hommes s'engagent car ces fous furieux disposent de 76 bombes atomiques et promettent ni plus ni moins la fin du monde. 

Avec Lune de Glace, Antoine Tracqui signe un thriller d'anticipation qui nous plonge dans l'Amérique de 2024. Le réchauffement climatique a fait son oeuvre : la température est plus élevée et la banquise a fondu. L'intelligence artificielle s'est bien développée et les androïdes sont devenus légions. Des hommes et des femmes ont même subi des modifications pour être transformés en soldats d'élite. Voici les contours d'un monde dont on se sent proche car 2024 n'est plus très loin. Cette réalité technologique, on la devine déjà. Beaucoup d'écrivains de science-fiction l'ont d'ailleurs imaginé depuis longtemps. En outre, Antoine Tracqui a quelque peu remodelé les Etats en accordant l'indépendance à certains ou en créant d'autres à l'image de l'Arctique. 

Malgré tous ces progrès, le capitalisme poursuit ses mêmes enjeux. Ainsi, dans cette société l'enrichissement d'une élite au détriment du plus grand nombre demeure. Ici, l'auteur a bâti son intrigue autour d'une conjuration menée par un groupe de nantis qui sous le noble couvert de sauver la planète est prêt à détruire l'humanité. Il nous immerge dans un univers très crédible où l'on est en but au carcan administratif américain, russe et même chinois. On côtoie ici toutes les institutions de sécurité militaires ou non. Normal puisqu'il est question ici de sûreté de l'Etat. On assiste à la mise en place de tous les mécanismes de défense d'une puissance mondiale pour faire face à un situation critique et sans précédent. 

L'auteur colore son récit d'une ambiance propre aux romans et films d'action mettant en scène des héros chargés de sauver le monde. Ainsi, j'ai retrouvé ici un peu de la série 24 avec Kiefer Sutherland car ils partagent la même urgence. Les événements s'enchaînent à un train d'enfer ne laissant aucun temps mort ni à ses personnages qu'ils malmènent beaucoup, ni à nous, simples lecteurs. 

J'avoue m'être laissée prendre au jeu par cette dystopie. Antoine Tracqui a le don de capter l'attention même si à la base vous n'êtes pas spécialement le lecteur visé. Je ne doute pas que vous aurez remarqué que ce n'est pas un livre de fantasy

Je confesse m'être attachée à cette bande de surhommes et de surfemmes de la Hard Rescues. Ce sont tous des durs à cuir qui comme l'agent Jack Bauer semblent se relever de tout ou presque. Ils nous promettent du grand spectacle car ce livre est un Armageddon à lui seul autant dans son fond que dans sa forme. Le récit est mené tambour battant : les explosions, la mitraille et autres corps à corps ne manquent pas entre ces lignes sans parler de l'enjeu de fond, lutter contre un nouveau terrorisme idéologique. Finalement, qu'il soit d'ordre religieux ou climatologique, le terrorisme demeure un acte immonde. Aucune bonne cause ne vaut donc que l'on sacrifie une population qui n'a rien demandé. Voici un roman qui donne matière à réfléchir. A bon entendeur !

Avec Lune de Glace, Antoine Tracqui signe un nouvel opus glaçant qui nous tient en haleine d'un bout à l'autre. Après cette nouvelle claque littéraire, je me demande bien ce que valent les deux premiers volets surtout que l'auteur a été récompensé par le prix Révélations Futuriales de la ville d'Aulnay sous Bois en 2014 pour Point Zéro. Or, pour une toute jeune plume, c'est carrément un coup de maître. Affaire à suivre ! 

Fantasy à la Carte

Antoine Tracqui
Lune de Glace
Editions Critic

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire