L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

05/01/2022

Jasmine Sahiri, Sigillum Dei, tome 1, Le Marteau des Sorcières, éditions L'Alchimiste

Jasmine Sahiri, Sigillum Dei, tome 1, Le Marteau des Sorcières
éditions L'Alchimiste

Chez Fantasy à la Carte, on commence l'année avec une nouvelle voix de l'Imaginaire qui signe avec Le Marteau des Sorcières, son premier cycle destiné à la jeunesse. 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions L'Alchimiste, je remercie Lionel Cruzille pour l'envoi de ce service presse. 

Dans ce premier tome, intitulé Sigillum Dei, on fait la connaissance d'une aristocrate, âgée de 11 ans, qui se prénomme Helena. Délaissée par sa mère, qui lui préfère les mondanités et par son père, souvent aux abonnés absents, car parti en expéditions archéologiques, Helena ne rêve que d'évasion et de grande aventure que lui procurent toutes ses lectures. Invitée à passer Noël chez sa grand-mère paternelle qu'elle ne connait pas, elle est totalement enchantée par ce voyage dans le Kent. Accompagnée de sa femme de chambre et de son meilleur ami, Tim, elle découvre l'étrange manoir de Worcester et surtout le mystérieux village de Pluckley, riche en histoires effrayantes. Voilà de quoi alimenter l'imagination débordante d'Helena, d'autant qu'elle n'a pas oublié l'étonnante demande de cette vieille dame rencontrée sur le quai de la gare : retrouver le Sigillum Dei, littéralement le sceau de dieu. Or, en trouvant, dans la bibliothèque de sa grand-mère, un exemplaire du brûlant et controversé Malleus Maleficarum de l'inquisiteur Henri Institoris, sa curiosité s'est éveillée. Pour elle, cela ne peut pas être le fruit du hasard, alors elle décide d'approfondir la question en menant l'enquête. Une investigation qui va l'emmener à emprunter des chemins tortueux car elle devra affronter bien des dangers, y compris se frotter à celui que l'on appelle le Mage noir. Pour Helena, plus le temps de reculer car des vies sont en jeu mais du haut de son jeune âge, sera-t-elle réellement capable de triompher du Mal ? 

Le Marteau des Sorcières est un récit captivant à la confluence des genres car il mêle le fantastique à l'Histoire tout en empruntant des éléments au roman policier. 

L'autrice nous attache aux pas d'une jeune héroïne qui s'est lancée dans la quête d'un artefact magique, le Sigillum Dei, censé ouvrir la porte du royaume des anges. Or, pour l'aider dans ses investigations, elle dispose du Malleus Maleficarum qui la conduit sur les traces du très inquiétant inquisiteur qui en est l'auteur, ainsi qu'à celles de ses victimes, notamment une en particulier qui, en lui échappant, lui a inspiré cet ouvrage infâme afin que cela ne se reproduise plus jamais. 

Pour donner un cadre d'action idéal, Jasmine Sahiri a eu l'ingénieuse idée de faire se dérouler l'essentiel de ce premier roman à Pluckley, un petit village anglais qui a la sympathique réputation d'être le lieu le plus hanté d'Angleterre. En effet, cette charmante bourgade abriterait officiellement au moins douze fantômes même si la rumeur en compte bien davantage. D'ailleurs, l'autrice intègre à son intrigue certains de ces célèbres fantômes comme la dame en rouge qui est toujours à la recherche de son bébé en continuant à hanter le cimetière local ou encore celui d'un instituteur qui se serait mystérieusement pendu pour des raisons inconnues. Dans ce roman, l'atmosphère est lourde, propice aux frissons mais dans la limite du raisonnable au vu du jeune public visé. 

Dans Le Marteau des Sorcières, on plonge donc dans un univers ésotérique bien construit car il donne envie d'en savoir plus sur les figures historiques citées et offre à la jeune génération une belle porte d'entrée à l'Imaginaire et à l'Histoire. 

De même que le duo formé par Helena et Tim est un tandem agréable à suivre. Complices, ils n'en demeurent pas moins aux antipodes l'un de l'autre. Si Helena est plutôt frondeuse, Tim, lui, est davantage timoré. Effrayé par toutes ces apparitions d'outre-tombe, il rêve bien souvent de rentrer à Londres avant l'heure. Néanmoins, comme il voue un véritable attachement à la jeune Helena qu'il fait, au final, fi de ses peurs pour affronter les dangers à ses côtés. Téméraire et intelligente, la jeune fille, elle, ne s'en laisse pas compter, et prend l'aventure à bras le corps pour mener ses investigations jusqu'au bout. 

Sigillum Dei nous plonge dans une aventure avec un grand A qui s'avère aussi passionnante que mystérieuse. Tous les ingrédients sont là pour nous faire apprécier ce premier roman qui inaugure un cycle très prometteur.

Fantasy à la Carte

Informations

Jasmine Sahiri
Sigillum Dei
Tome 1
Le Marteau des Sorcières
9782379661198
308 pages
Editions L'Alchimiste 

Lien vers le site

3 commentaires:

  1. Génial! Merci pour la découverte. J'ai pas mal de public jeunesse en quête de frissons à qui ça pourra plaire.

    RépondreSupprimer
  2. C'est alléchant ça ! Et la couv st belle !

    RépondreSupprimer