L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

12/05/2020

Thibaud Latil-Nicolas, Les Flots Sombres, éditions Mnémos

Après s'être distingué avec son premier livre, Thibaud Latil-Nicolas donne enfin une suite à son roman, Chevauche-Brumes. Dire que la sortie des Flots Sombres était très attendue n'est pas un doux euphémisme. Tous ceux qui ont lu et apprécié cette aventure mourraient d'envie de lire la suite. Alors ce retard de publication suite au confinement et à la fermeture des librairies en aura mis plus d'un au supplice de devoir patienter plus longtemps. Je remercie donc Nathalie des éditions Mnémos pour m'avoir envoyer ce service de presse en avant-première. 

Dans Les Flots Sombres, on retrouve la compagnie des Chevauche-Brumes, accompagnés de quelques Doryactes, ces guerrières du Longemar qui les ont rejoints dans leur lutte contre le fléau des mélampyges. Après avoir affronté ces odieuses créatures et avoir percé le mystère de cette brume, ils reviennent à bride abattue vers la capitale pour alerter le Roy et ses conseillers du danger imminent qu'encourt le Bleu-Royaume. Seulement sur place, ils seront confrontés aux rivalités entre le Régent et les représentants du culte d'Enoch. Les tensions sont exacerbées. Dans cette conquête du pouvoir, les Chevauche-Brumes pourraient être sacrifiés. Alors sauront-ils éviter les pièges qui ne vont pas manquer de se dresser sur leur chemin ? 

Pour ce second volet, Thibaud Latil-Nicolas y a introduit une dimension plus politique. En effet, après avoir identifié la menace, ses héros vont devoir exceller sur la scène diplomatique. Ainsi, en plus de devoir gérer cette bataille contre des hordes maléfiques, ils vont aussi subir la guerre d'influence qui oppose un état affaibli face à un culte prééminent. L'auteur met en exergue ici l'éternel belligérance entre l'Etat et la Religion qui cherchent à avoir la suprématie sur l'autre, et ce depuis des siècles. Voici une nouvelle difficulté à laquelle nos Chevauche-Brumes ne sont clairement pas préparés. D'ailleurs, cette dissidence au sein du même camps pourrait sonner le glas du Bleu-Royaume. A l'heure où l'unité est de mise, subir une guerre de religion est le meilleur moyen pour affaiblir ses défenses et permettre au Mal de s'infiltrer. C'est donc au milieu de ce nid de vipères que Jerod, Quintaine, Durieux, Varago, Murtion et compagnie vont devoir marcher. 

Alors que la magie semble être la seule arme capable d'arrêter ces créatures démoniaques, le pouvoir est renversé et les mages sont exécutés. Jerod est le dernier espoir pour mettre fin à cette ignominie. Mais n'est-il pas déjà trop tard car la corruption rôde autour de lui. Pourra-t-il réellement mener sa quête jusqu'au bout ? 

Sur terre ou sur mer, Thibaud Latil-Nicolas multiplie les scènes de combats faisant des Flots Sombres, un récit épique. Ses héros n'ont rien de chevaleresques. Ce sont plutôt des mercenaires, des gens d'armes qui, en dépit de leurs mauvaises manières, n'en restent pas moins des hommes d'honneur. Courageux ou désespérés, ils sont les derniers remparts qui se dressent contre ce funèbre danger. 

Dans ce nouveau tome, l'écriture de Thibaud Latil-Nicolas est incisive. Il nous entraîne à perdre haleine dans un maelstrom de batailles et d'intrigues de cour. L'univers dépeint est bien volontiers sombre et comploteur.

On a pris goût à ce cycle qui distille ses révélations par parcimonie pour mieux nous tenir bouche-bée dans l'attente d'un final qui, j'en suis sûre, sera explosif ! 

Fantasy à la Carte
A lire aussi mon avis sur Chevauche-Brumes
Thibaud Latil-Nicolas
Les Flots Sombres
Editions Mnémos
D'autres avis sur la blogosphère : Les critiques de Yuyine.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire