L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

17/09/2019

Jérôme Nédélec, Les Frontières Liquides, tome 1, L'Armée des Veilleurs, Stéphane Batigne Éditeur

Il y a des lectures inattendues qui nous cueillent sans crier gare et nous tiennent en haleine jusqu'à la fin. Il y a des livres qui nous happent avec une telle force que l'on ne voit pas le temps passer en leur compagnie. Les Frontières Liquides appartient à cette catégorie de livres. 

Mais avant de vous parler de ce coup de cœur livresque, je tiens, d'abord, à remercier Jérôme Nédélec et son éditeur Stéphane Batigne qui m'ont permis de découvrir le premier volet de "L'Armée des Veilleurs". 

IXe siècle, de part et d'autre de La Vilaine, deux camps se font face. A l'Est, les Vikings qui s'apprêtent à déferler en Armorique après avoir renversé le dernier bastion stratégique qui leur résiste. A l'Ouest, un groupe de Bretons dépenaillés est chargé de tenir coûte que coûte le verrou du fleuve en attendant l'arrivée des troupes, menées par le comte Alain. C'est l'histoire de quelques jours, mais une éternité pour ces hommes, dont peu sont aguerris au combat. La tension monte au fil des chapitres, la peur noue les tripes, même des plus courageux, la mort rôde. Dans ce combat dont on sait pourtant l'issue historique, Jérôme Nédélec arrive à nous surprendre. 

Déjà, il a choisi de raconter cette bataille décisive de deux points de vue différents. Deux hommes, l'un Breton, l'autre Viking vont devenir nos yeux et nos oreilles de cet important moment de l'Histoire. A la lumière de ces deux regards portés sur un même événement, l'auteur montre combien ces hommes, malgré leur culture et religion si différentes, partagent pourtant les mêmes visées : survivre ou mourir avec honneur. Finalement tous souhaitent sortir vainqueurs de cette guerre, si possible, les poches pleines. En réalité, ils ne sont que les pions de puissants qui se servent d'eux pour asseoir leur pouvoir sur des territoires toujours plus grands. 

Ainsi, d'un chapitre à l'autre, l'auteur passe d'un camp à l'autre. C'est un procédé qui lui permet de rythmer son écriture tout en nous donnant une vision d'ensemble des temps forts de ce moment historique. Il nous offre l'opportunité de nous attacher autant aux Bretons qu'aux Vikings. Plus que des fanfarons graveleux, ces soldats se révèlent des hommes complexes, avec des failles, des espoirs et des rêves. Riche d'une histoire personnelle que Jérôme Nédélec nous révèle qu'au fur et à mesure des pages, ces deux héros donnent la valeur ajoutée à cette histoire. C'est le petit plus qui rend ce roman si passionnant. Car même si on connaît la fin, on ignore encore le sort réservé à ces hommes. 

Ici, Jérôme Nédélec se fait l'auteur d'une grande fresque historique mâtinée de fantastique avec l'introduction d'un personnage-clé, une petite fille dont l'âme semble avoir déjà vécu mille vies. Son savoir et ses pouvoirs semblent immenses, suffisamment en tout cas pour influer le destin de ces hommes de guerre. 

Les Frontières Liquides est un récit immersif très réussi qui redonne vie à une période trouble avec beaucoup de réalisme. 

On peut dire sans se tromper que Jérôme Nédélec a gagné son pari d'écrire un roman historique aussi crédible que palpitant. 

Fantasy à la carte

Jérôme Nédélec
Les Frontières Liquides
Tome 1
L'Armée des Veilleurs
Stéphane Batigne Éditeur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire