L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

02/07/2019

Megan Lindholm, Le Dieu dans L'Ombre, collection Perles d'épices, éditions ActuSF

Le Dieu dans L'Ombre de Megan Lindholm vient d'être réédité aux éditions ActuSF, dans la collection Perles d'épices. Ce n'est pas la première fois que cette collection met la plume de Robin Hobb à l'honneur, je pense notamment l'édition de luxe de Liavek, parue l'année dernière. 

Avec Le Dieu dans L'Ombre, les amateurs de cette autrice risque d'être surpris. Voici un roman qui ne ressemble en rien au style auquel on était habitué. Moi-même, je dois dire que j'ai été déroutée par cette lecture. Une aura de mystère accompagne ce livre nous obligeant sans cesse à nous demander où se situe la frontière entre rêve et réalité. 

Dans Le Dieu dans L'Ombre, on accompagne Evelyn Sylvia qui quitte sa terre natale d'Alaska pour suivre son mari avec son jeune fils Teddy afin de vivre quelques temps chez sa belle-famille. Une situation soit-disant temporaire selon son époux, afin de filer un coup de main à la ferme, le temps que son beau-frère se remette d'une grave blessure à l'épaule. Evelyn accepte malgré quelques angoisses. Sur place, elle se sent très vite seule. Sa belle-famille ne l'apprécie guère. Son mari la délaisse chaque jour un peu plus. Son fils lui préfère la compagnie des animaux et de sa tante. Alors livrée à elle-même, elle se laisse peu à peu envahir par la mélancolie et se replonge dans ses souvenirs d'enfance, lorsqu'elle parcourait la forêt en compagnie de son chien. Elle se rappelle son ami Pan, un faune qui hantait les lieux. Or, justement au moment où elle se sent le plus isolée, où elle perd pied, le voilà qui réapparaît dans sa vie. Mais existe-il vraiment ? ou est-ce le fruit de son imagination qui a toujours été esseulée ? Rattraper par la tragédie, elle devra faire des choix. Saura-t-elle seulement s'en relever ? 

Bien loin du récit de fantasy épique, Megan Lindholm nous plonge dans un huis-clos à l'atmosphère lourde. Elle dresse le portrait d'une héroïne torturée. Evelyn est une âme solitaire, incomprise. C'est une rebelle de la société conventionnelle. Éprise de grands espaces, c'est un esprit libre qui s'épanouit plus volontiers dans la nature à l'état sauvage qu'en simple épouse attelée à ses fourneaux. 

Megan Lindholm a écrit son roman en deux temps. Une première partie dans laquelle Evelyn tente de se conformer aux règles et essaye d'être une bonne épouse et une mère aimante, tout en se questionnant sur sa vie et en se remémorant son passé. La deuxième partie, quant à elle, laisse libre cours à sa soif de liberté et à son envie de vivre. Bien que craintive, elle ne refuse pas le caractère sauvage qu'impliquent ses choix. 

L'autrice signe un roman introspectif, chargé d'émotions et de sentiments contradictoires. Les drames jalonnent ces lignes car la vie est ainsi faite. Le Dieu dans L'Ombre est une histoire prenante, une fenêtre sur la vie sauvage et animale. Le faune est là pour donner au texte son caractère fantasy. Le côtoyer a quelque chose d'étonnant. Ce roi de la forêt exerce une fascination étrange autant sur Evelyn que sur nous. On est bien obligé de le suivre pour connaître les secrets qui entourent l'existence de sa race et du royaume qu'il habite. 

Avec cette chaleur estivale, il est de bon ton de se rafraîchir à l'ombre de ce dieu de la forêt. 

Fantasy à la carte

Megan Lindholm
Le Dieu dans L'Ombre
Collection Perles d'épices
Editions ActuSF

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire