L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

20/02/2019

Thibaud Latil-Nicolas Chevauche-brumes, éditions Mnemos

Février rime avec nouveauté chez les Indés. En effet, les Pépites de l'Imaginaire 2019 sont disponibles dans toutes les bonnes librairies. La parole est donnée aux nouveaux talents qui viennent enrichir un vivier déjà riche d'auteurs francophones de fantasy

Les éditions Mnemos n'échappent pas à l’événement et nous proposent un premier récit d'un auteur déjà très prometteur pour le genre. 

Nouvelle plume francophone de fantasy

Thibaud Latil-Nicolas signe un texte d'une grande puissance. 

Chevauche-Brumes nous conte les destins d'hommes et de quelques femmes qui semblent être l'arme ultime d'un pouvoir aux abois pour lutter contre une menace innommable. Depuis toujours une brume épaisse borde la frontière nord de Bleu-Royaume. Une réalité acceptée par tous qui ne dérangeait personne jusqu'à ses dernières semaines où des créatures cauchemardesques sont sorties subitement de ce brouillard pour venir ravager les terres aux alentours. Ayant pris connaissance de la situation, le régent du royaume a commandé à la neuvième compagnie d'aller constater par elle-même la réalité du terrain. C'est ainsi que cette bande de soldats, déjà épuisée, par leur dernière éprouvante campagne, se retrouve à nouveau face à l'ennemi. Seulement celui-ci est pour le moins inattendu et inexplicable. Alors comment une poignée d'hommes, même courageux, peut faire face à une horde semblant sortir tout droit des enfers ? 

Chevauche-Brumes est un récit de guerre mettant en scène quelques valeureux guerriers que l'on suit tour à tour. Cela nous donne une vision de l'intérieur d'une campagne conduite par des soldats expérimentés. Mission de reconnaissance suicidaire menée par certains, tandis que d'autres tenteront de tenir le siège de la dernière chance. Un roman qui nous plonge avec un grand réalisme dans le quotidien de héros de guerre. Un récit viril qui donne la parole à de fortes têtes promettant quelques escarmouches et autres montées de testostérone. Car ce sont avant tout des soldats et ils ne font pas toujours dans la dentelle, il faut bien le dire. Même si on retrouve bien l'esprit de solidarité et d'esprit d'équipe propres à tous les militaires, à force de partager un quotidien, des conflits éclatent et donnent du relief à l'intrigue. 

Thibaud Latil-Nicolas excelle dans l’écriture d'un texte dans lequel le mercenaire est le héros. Une thématique déjà explorée par Fabien Cerutti et son devenu célèbre Bâtard de Kosigan (Mnemos), ou Pierre Pevel avec son cycle du Haut-Royaume (Bragelonne). Thibaud Latil-Nicolas s'est réapproprié les codes pour nous livrer une chevauchée fantastique nous menant aux confins de son univers sombre et mystérieux. Une intrigue prenante qui nous happe du début à la fin. Un titre qui prend tout son sens dans les dernières lignes du roman et qui nous ouvre des perspectives pour la suite. 

Voici une petite pépite qui n'a pas fini de rayonner aux éditions Mnemos. 

Fantasy à la carte

Thibaud Latil-Nicolas
Chevauche-Brumes
Editions Mnemos

A lire aussi la Pépite de l'Imaginaire 2018 des éditions MnemosLa Crécérelle de Patrick Moran. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire