L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

18/09/2020

Lionel Cruzille, Le Concile de Merlin, intégrale, éditions L'Alchimiste

Lionel Cruzille, Le Concile de Merlin, Intégrale, éditions L'Alchimiste

Avec la réédition du Concile de Merlin de Lionel Cruzille, les éditions L'Alchimiste inaugurent leur nouvelle collection d'intégrales illustrées. Après un financement participatif réussi, le voici qui débarque dans leur catalogue. Je dois vous avouer que j'étais très impatiente de l'avoir entre les mains. En tant qu'amatrice de fantasy arthurienne, j'avais, depuis longtemps, envie de lire ce cycle. Sa réédition en beau-livre m'a donc offert une belle occasion de m'y plonger. Je remercie au passage Lionel Cruzille de l'intérêt qu'il porte à Fantasy à la Carte, ainsi que pour l'envoi de ce superbe ouvrage. 

Le Secret

Après la mort d'Arthur à la bataille de Calann, Merlin est contraint de fuir l'île de Bretagne pour se réfugier au cœur de la forêt de Brech El Lean. Face à la montée grandissante du christianisme, il convoque dans le plus grand secret sa fille, Gwendaëlle, ainsi que quelques druides et moines influents. Il souhaite un rapprochement avec l'Eglise afin de sauvegarder l'héritage de l'ancienne religion. Alors pour montrer sa bonne foi, il est prêt à dévoiler l'existence de manuscrits araméens traitant de la vie du Christ. Seulement, ce trésor inestimable pourrait lui coûter cher et mettre bien d'autres vies en péril. Ainsi, c'est dans une course contre la montre qu'il entraîne sa fille qui devra aussi bien échapper à la surveillance de l'Eglise que déjouer les plans diaboliques de druides renégats. 

Les Pèlerins du Temps

Dans ce second volet, on retrouve Gwendaëlle, Gildas et Iloan qui parcourent le monde en quête de tous les manuscrits. Face à la menace grandissante de l'Eglise, ils n'ont pas d'autres choix que de les rassembler pour les mettre en sûreté. Au fur et à mesure de leurs pérégrinations, ils vont de découverte en découverte. Tandis que Gildas s'emploie à les traduire pour mieux comprendre cet étonnant héritage, Gwendaëlle, elle, en apprend plus sur le passé de son célèbre père, ainsi que sur elle-même. Tous deux prennent consciences qu'ils mènent une mission peu ordinaire, ils sont comme d'autres avant eux des Pèlerins du Temps, autrement dit les gardiens d'un savoir qui dérange et qui risque même d'ébranler toute la chrétienté. 

Graal

Graal conclut cette trilogie en apothéose de révélations. Alors que Gwendaëlle et Gildas tentent de poursuivre l'oeuvre initiée par Merlin et ses amis afin de préserver ce prodigieux héritage, l'Ombre est de nouveau à leurs trousses. La confrontation semble inévitable. Sauront-ils la mettre une nouvelle fois en échec et faire face à la pluie de secrets qu'elle ne va pas manquer de mettre à jour ? 

Le mythe arthurien est une porte ouverte sur un imaginaire infini. Beaucoup d'auteurs sont fascinés par ces légendes au point d'insérer leurs propres récits au cœur de ce précieux patrimoine. Avec Le Concile de Merlin, Lionel Cruzille suit l'exemple de ses homologues. Seulement, il est l'un des rares à avoir voulu explorer les événements après la mort d'Arthur, tué par Mordred à la bataille de Calann. Ainsi, son histoire prend corps en pleine montée du christianisme faisant reculer, puis disparaître le paganisme. En outre, la disparition d'Arthur sonne le glas de l'unité des Bretons et le royaume tombe aux mains des Angles, des Saxes et des Pictes. Ce contexte est donc propice à l'émergence d'une intrigue nourrie de complots. Ainsi, les protagonistes de Lionel Cruzille, qu'ils soient réels ou fictifs, se retrouvent immerger dans une chasse aux sorcières menée, aussi bien par l'Eglise corrompue que par des druides traîtres. Les enjeux sont donc multiples. Il s'agit autant de protéger des manuscrits renfermant des vérités oubliées de la chrétienté que de sauvegarder le savoir ancestral des druides. Secrets et mensonges sont les maîtres-mots de cette aventure, et donnent à ce texte sa dimension passionnante. En effet, une véritable aura de mystère plane sur cette trilogie. 

Avec Le Concile de Merlin, l'auteur fait une autre lecture du christianisme. Il établit des ponts entre l'ancienne et la nouvelle religion qui éclairent sous un nouveau jour les textes sacrés. Très bien documenté, son récit tient la route et s'inscrit parfaitement dans les grandes heures de l'Histoire. C'est pourquoi, on croise entre ces lignes des personnalités qui ont marqué leur époque comme Benoît de Nursie qui a inventé la fameuse règle monastique des Bénédictins ou Gildas le sage, un ecclésiastique rendu célèbre par son sermon De Excidio et Conquestu Britanniae, une source majeure de l'histoire de Grande-Bretagne des Ve et VIe siècle. D'autre part, les ombres d'Arthur et de Merlin planent également sur cette trilogie. Ici, Lionel Cruzille a pris la liberté de donner une fille à Merlin. C'est à travers ses yeux que l'on prend connaissance de cette histoire. Même si son père s'est volatilisé, il lui a laissé des journaux et un héritage à préserver. A travers eux, un lien ténu subsiste avec ce personnage mythique des légendes arthuriennes. L'auteur nous dévoile une autre facette de ce héros et lève le voile sur certains de ses hauts-faits, ainsi que sur ceux de son disciple, Arthur. Il n'y a donc pas que Myrdhin Emrys qui disposaient de pouvoirs à caractère magique, Arthur ainsi que de nombreux druides et moines qui leur sont contemporains en avaient également. Tous sont des mages, certains sont devins, d'autres guérisseurs ou combattants. A travers eux, Lionel Cruzille donne à sa trilogie son caractère fantasy. Les miracles deviennent donc ici une simple manifestation de ces pouvoirs. On est enchanté de fouler à nouveau des lieux mythiques comme Brech El Lean, l'éternelle Brocéliande. Il nous entraîne dans un voyage aux quatre coins du monde à la recherche de secrets à découvrir. Le dépaysement est donc garanti ! 

Même si on rencontre de nombreux hommes légendaires, l'auteur a choisi une figure féminine pour nous transmettre cette incroyable histoire. Gwendaëlle est une guérisseuse et une guerrière. Femme forte, elle surmonte toutes les épreuves et fait face au danger. Courageuse et intrépide, elle porte un regard critique sur les événements qui ont fait basculer l'Histoire. En choisissant un personnage féminin comme narratrice de ses livres, Lionel Cruzille rappelle l'importance des femmes dans la société celtique et le rôle qu'elles y ont joué. D'ailleurs, d'autres ont marqué leur époque comme Boudicca au Ier siècle. 

Le Concile de Merlin prend place dans un bel écrin merveilleusement illustré par le talentueux DartGarry. Ce qui ne gâche en rien le plaisir de le lire. 

Avec ce cycle, Lionel Cruzille redonne vie à un monde enchanteur qui a traversé le temps sans jamais lasser les lecteurs et les historiens. D'ailleurs, tous n'ont de cesse de se régaler de ces légendes qui ont encore tant à nous dire. 

Fantasy à la Carte

Lionel Cruzille
Le Concile de Merlin
Editions L'Alchimiste

Aucun commentaire:

Publier un commentaire