L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

05/09/2020

Michel Robert, L'Ange du Chaos, Tome 1 à 3, éditions Pocket Imaginaire

Michel Robert, L'Ange du Chaos, éditions Pocket Imaginaire

De Michel Robert, je n'avais lu jusque-là que La Malerune. Pour rappel, il avait pris la suite de Pierre Grimbert pour la rédaction des tomes 2 et 3 de cette saga. Une passation qui s'était d'ailleurs faite avec une totale transparence, n'occasionnant ainsi aucune gêne dans la lecture. 

Mais, c'est avec son cycle L'Ange du Chaos que Michel Robert a véritablement marqué la fantasy française de son empreinte. Or, sa réédition sous la forme d'un intégrale chez Pocket Imaginaire me donne l'occasion de m'y plonger. Je remercie d'ailleurs Laure Peduzzi pour l'envoi de ce service de presse. 

L'Ange du Chaos

Dans ce premier volet, on fait la connaissance de Cellendhyll de Cortavar, un agent des ombres au service du Chaos. Trahi par les siens et laissé pour mort il y a dix ans, Cellendhyll a été sauvé et soigné par Morion de la maison d'Eodh. Depuis lors, il est devenu un agent très efficace. Le Chaos a eu vent par les Ténèbres d'un complot ourdi par la Lumière qui souhaite dominer tous les mondes. Du fait de son passé, Cellendhyll s'impose naturellement pour effectuer cette mission. Sa connaissance des lieux est un plus d'autant qu'il a des comptes à régler avec ses anciens amis et son amour de jeunesse. L'heure de la vengeance a sonné...

Cœur de Loki

Le temps des épreuves est venu pour Cellendhyll. Suite à une expérimentation de Morion d'Eodh qui a mal tourné, notre agent des ombres vient de se réveiller après quelques semaines de coma. Doté d'un second cœur magique, Cellendhyll est surtout devenu l'ombre de lui-même. Il a non seulement perdu sa forme mais aussi ses pouvoirs. Empâté par ses nombreuses semaines passées alité, il est devenu irascible avec son entourage. Or, pour le remettre doucement en selle, Morion le charge d'une mission de procurateur afin d'aller acquérir en son nom un bien immobilier dans la ville de Véronèse. C'est accompagné de son ami Gheritarish qu'il quitte la forteresse d'Eodh de mauvaise grâce. Chemin faisant, le Loki compte bien le remettre sur pied à condition, bien évidemment, que le jeune homme y mette du sien. L'expédition ne se fera pas sans turbulences car entre le sombre état d'esprit de son ami et les problèmes qui ne vont pas manquer de survenir, ce voyage ne sera pas la promenade de santé qu'attend Gher. Mais arrivera-t-il à redonner la foi à l'Adhan aux cheveux gris ? 
Sang-Pitié

Cellendhyll est de retour à la forteresse d'Eodh après sa dernière mission qui l'a bien ébranlé. Alors qu'il est occupé à recruter et former une escouade d'intervention d'élite, Morion le charge de se rendre dans une cité franche afin de protéger une personnalité politique. Peu diplomate, l'Ange du Chaos rechigne clairement à accepter mais le puissant d'Eodh ne lui laisse pas le choix. Sur place, il laisse son instinct de fin limier prendre le dessus afin d'identifier la menace et sauver ainsi la vie de cette politicienne. Une enquête qui va lui faire recroiser la route de vieux ennemis alors attention à la confrontation qui ne manquera pas de faire des étincelles...

L'avantage de commencer une saga en la lisant sous la forme d'un intégrale, c'est que cela permet une pleine immersion dans cet univers en passant pas mal de temps auprès de ses personnages.

Dans L'Ange du Chaos, Michel Robert nous plonge dans une dark fantasy coup de poing. 

Pour construire sa fantasy, l'auteur a imaginé des mondes différents dans lesquels on se déplace grâce à des portails magiques. Ainsi, trois royaumes rivaux se distinguent : la Lumière, les Ténèbres et le Chaos. En perpétuel conflit pour le pouvoir, la Lumière et les Ténèbres passent leur temps à fomenter des machinations pour asseoir leur domination sur les autres. Michel Robert nous dépeint donc un univers rugueux plein de fureur. Contrairement aux apparences, il n'y a ni Bien ni Mal, juste plusieurs camps qui luttent pour le pouvoir. C'est au sein du Chaos que l'on passe le plus de temps puisque cette histoire est surtout relatée du point de vue de l'un de ses hommes. On découvre une société très structurée et constituée de clans qui se partagent le pouvoir. Grâce à des agents espions, il se tient informé des forces et des faiblesses des autres puissances.  Sans pour autant chercher la suprématie absolue, le Chaos reste redoutable. Avec L'Ange du Chaos, Michel Robert s'éloigne du modèle habituel qui nous immerge au sein d'un royaume imaginaire menacé par les forces du Mal, mais dessine plutôt ici un monde très nuancé. En effet, ni bons ni mauvais les personnages qui peuplent ce récit agissent surtout en fonction de leurs intérêts personnels ou professionnels et n'hésitent pas à recourir à la violence lorsque cela est nécessaire. Voilà qui pose le décor de ce récit très immersif. 

Mais dans L'Ange du Chaos, on s'attache également à ses personnages notamment à Cellendhyll de Cortavar. Figure centrale de cette oeuvre, il est un héros ambivalent. Taillé dans du roc, il apparaît au premier abord comme un être dur et froid. Mais au fil des aventures, on découvre, au final, un homme complexe qui s'est forgé une épaisse carapace suite à la trahison des siens. En effet, celui que l'on surnomme l'Ange du Chaos est né de la vengeance. Trahi par la Lumière, il change d’allégeance et devient un agent redoutable du Chaos. Avec lui, Michel Robert explore la figure du guerrier mercenaire qui agit sur ordre mais tue bien souvent au-delà de ce qu'on lui demande. Meurtri par les drames et les coups durs que lui réserve la vie, il est la pièce maîtresse de ce cycle. Autour de lui flotte une aura de mystère. On sait dès le premier tome que son destin a été annoncé par une prophétie, pourtant l'auteur n'en révèle pas plus à son sujet. Sa destinée est donc marquée par le sceau du secret. Cellendhyll est un héros sombre alors Michel Robert lui donne un compagnon qui est son opposé, insouciant et polisson. Gheritarish appartient à la race des Lokis. Sa force et sa puissance font de lui un allié indéniable pour Cellendhyll. Mais on apprécie surtout sa gouaille qui pimente bien cette aventure au long cours. 

La magie est omniprésente dans ce cycle. Cellendhyll dispose déjà d'un pouvoir qu'il nomme le zen le rendant ainsi quasi invulnérable en combat. De plus, beaucoup de mages se pressent entre ces lignes et disposent de grands pouvoirs faisant d'eux des êtres dangereux. Cette saga nous ouvre donc la porte sur un monde occulte envoûtant. 

Avec L'Ange du Chaos, Michel Robert signe un cycle immersif porté par un héros fascinant. On se laisse séduire dès les premiers chapitres par la fantasy de cet auteur qui ne nous laisse finalement aucun répit. 

Fantasy à la Carte

Michel Rober
L'Ange du Chaos
Intégrale : tomes 1 à 3
Editions Pocket Imaginaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire