L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

08/07/2022

Guillaume Coulaty, Sœurs Ennemies, tome 3, La Guerre des Maisons, éditions Les Presses Littéraires

Guillaume Coulaty, Sœurs Ennemies, tome 3, 
La Guerre des Maisons
éditions Les Presses Littéraires

La sortie de Sœurs Ennemies, le tome 3 de La Guerre des Maisons, marque la fin de partie des héros de Guillaume Coulaty. Après deux premiers opus, Pirates des Trois Mers et Affaires de Familles, qui ont posé les bases de l'univers, j'étais curieuse de lire la conclusion de ce âpre récit. 

Reçu en service de presse, je remercie Guillaume Coulaty et Les Presses Littéraires pour l'envoi de ce livre. 

Alors que Laurë a pris la tête de la maison Farge, C'Leenë, elle, s'est évaporée dans la nature. Profitant du chaos ambiant, elle espère juste se faire oublier mais il est difficile d'échapper à la ténacité de ses poursuivants qui la veulent morte ou vive, d'ailleurs. Quant à Laurë, pourra-t-elle réellement rester maîtresse du jeu de cette cabale sanglante ? 

La Guerre des Maisons est une saga familiale qui nous immerge au cœur d'un monde impitoyable que l'on découvre surtout à travers le regard de certains membres de l'une des plus influentes familles. De fait, dans ce cycle, on suit tour à tour Karplesch, Laurë et C'Leenë, les héritiers Farge qui écrivent leur destin à l'unisson de celui du Fertoslhon. 

Sœurs Ennemies se recentre autour des deux sœurs Farge qui se retrouvent embarquées volontairement ou non dans le tourbillon des événements qui secouent le Fertoslhon. Si la cadette subit la situation, l'aînée, elle, semble savoir où elle va. En passant de l'une à l'autre, on partage une vision différente de ce que dissimule cette guerre entre les maisons rivales, ce qui nous permet de prendre de la hauteur afin de considérer les événements dans son ensemble et de mieux appréhender leurs finalités. 

Guillaume Coulaty continue sur sa lignée d'écrire un récit dominé par la trahison. Les péripéties se bousculent, les rebondissements sont sanguinaires et l'étau se resserre peu à peu sur ses personnages principaux survivants. L'auteur a toujours un coup d'avance sur nous au point de nous laisser pantois quant à la tournure que prend l'histoire. Tout s'y enchaîne donc en cascade, alors pas le temps de bayer aux corneilles sous peine de manquer un retournement de situation inattendu. 

Avec ce dernier volet, l'auteur a pris le temps de travailler le portrait des deux sœurs Farge qui ne sont finalement pas tout à fait ce qu'elles paraissent être. Si l'on se laisse abuser par le charisme froid de Laurë qui semble insensible à tout, n'hésitant pas à ordonner des meurtres au nom de la grandeur de sa maison, elle cache en réalité une certaine fragilité dissimulée sous un vernis d'autorité et de machiavélisme. Digne descendante de la famille Farge, Laurë est déterminée à imposer sa maison et à la faire rayonner et ce quel qu'en soit le prix. Pourtant Laurë peut se montrer touchante dans la maladresse de l'expression de ses sentiments fraternels.  

C'Leenë, quant à elle, est aux antipodes de son aînée. Du fait de son jeune âge, elle est plus timorée et apeurée. Contrairement à sa sœur qui semble si sûre d'elle, C'Leenë est dépassée par les événements qui lui échappent volontiers. Elle n'a qu'un but, celui de survivre. Bien souvent utilisée par les autres qui ne voient en elle qu'un pion utile, elle subit sa vie. Pourtant C'Leenë a une force de caractère insoupçonnée, elle est débrouillarde et arrive envers et contre tout à retomber sur ses pieds. Même très malmenée, la jeune fille est toujours là et fait courir ses poursuivants à travers tout le Fertoslhon. Totalement perdue, elle est l'un des protagonistes les plus attachants de cette histoire. Foncièrement bonne, elle est l'antithèse de tous les autres personnages de la saga qui sont prêts à toutes les trahisons pour réussir. 

Ainsi, Guillaume Coulaty a misé sur deux figures féminines au caractère diamétralement opposé pour porter son histoire et s'imposer dans son monde cruel obnubilé par le pouvoir. Ici, leurs ingéniosités viennent compenser la force physique qu'elles n'ont pas pour tirer profit de ce jeu de dupes et sortir peut-être victorieuses

Cette aventure épique tient sa force dans la conjuration permanente dans laquelle l'auteur nous baigne tout du long de sa trilogie. Il a mis au centre de son récit, la quête du pouvoir, ce qui explique son caractère violent voire sanglant car la plume de Guillaume Coulaty n'épargne personne surtout pas ses personnages qu'il tue à tour de bras. 

Écrite comme un page-turner, cette trilogie se lit toute seule tant on est absorbé par tout ce qui se fomente au Fertoslhon. 

Entre intrigues de cour et coups de théâtre, La Guerre des Maisons est une fantasy tranchante qui nous en fait voir de toutes les couleurs. Le ton est donné par ce jeune auteur qui, dès son premier cycle, se fait déjà remarquer. 

Fantasy à la Carte

A lire sur le blog mes avis sur Pirates des Trois Mers et Affaires de Familles

Informations

Guillaume Coulaty
Sœurs Ennemies
Tome 3
La Guerre des Maisons
9191031012216
414 pages
Les Presses Littéraires

Lien vers le site

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire