L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

23/10/2021

Morgan of Glencoe, Ordalie, troisième chant, La Dernière Geste, éditions ActuSF

Morgan of Glencoe, Ordalie, Troisième Chant, 
La Dernière Geste
collection Naos, éditions ActuSF

A l'occasion de cette nouvelle édition du Mois de l'Imaginaire, les éditeurs du genre ne sont pas avares en animations et en publications de qualité. 

D'ailleurs, chez ActuSF, ils ont profité de l’événement pour faire paraître, dans la collection Naos, le très attendu troisième volet de La Dernière Geste. Mieux encore, son autrice, Morgan of Glencoe, est l'invitée du "Mois de" chez Book en Stock. Aussi, elle va nous donner l'occasion d'en apprendre plus sur elle et sur son fabuleux cycle de fantasy.

Lu dans le cadre d'un partenariat avec Book en Stock, je remercie Dupinette et Phooka pour l'invitation, ainsi que les éditions ActuSF pour l'envoi de ce service de presse. 

Suite à l'agression de l'Aeling Mistral par des soldats français, les relations diplomatiques entre Keltia et la France se sont nettement dégradées. En effet, entre les velléités du jeune roi Louis-Philippe II et les représailles commerciales des Keltiens, les ambassadeurs japonais et ottoman ont bien du mal à faire tampon. La guerre semble inéluctable. Pour Yuri, une seule solution s'impose à elle, à savoir, retourner à la cour de France afin de défendre au mieux les intérêts de Keltia, d'obtenir le soutien des autres membres de la Triade et peut-être de faire fléchir ce pompeux et bien présomptueux roi de France... 

Avec Ordalie, Morgan of Glencoe signe un tome charnière qui marque un tournant dans ce cycle. Véritable point de bascule narratif, ce livre cristallise toutes les tensions faisant monter la pression crescendo. C'est le roman de tous les dangers autant pour les personnages dans leur histoire personnelle que pour les royaumes dans leur destin. 

Ecrire une pentalogie est un challenge ambitieux qui nécessite à la fois de construire un univers fouillé et de dérouler une intrigue principale cohérente. C'est un travail au long cours qui doit tenir la distance tout en évitant les écueils des longueurs narratives pour garder son lectorat captif tout au long du récit. 

Avec Ordalie, on a atteint la moitié du cycle de La Dernière Geste et on arrive donc à ce moment de lecture où l'on peut légitimement juger la valeur de ce texte. En effet, maintenant que l'on est parfaitement bien immergé dans les enjeux de l'intrigue et que l'on a fait connaissance avec tous les protagonistes, on peut s'abandonner pleinement à l'histoire et l'apprécier jusque dans les moindres détails. 

Toute jeune plume qu'elle est, Morgan of Glencoe nous impressionne par la profondeur de son écrit, la pertinence de ses mots et son indéniable qualité de conteuse. 

J'ai particulièrement apprécié ce troisième volet où elle explore avec beaucoup de justesse la psychologie de ses personnages, en les poussant dans leur retranchement, et en les plaçant face à leurs contradictions pour en faire sortir le meilleur comme le pire.

 

Dans Ordalie, on continue d'explorer les charmes de Keltia qui incarne une utopie prônant de belles valeurs d'égalité et de tolérance. Ici, l'autrice dessine les contours d'une société finalement très humaniste où il fait bon vivre mais qui vient se heurter au reste du monde, englué dans son conformisme étriqué. De cette intolérance et cette défiance naissent des situations de tension et de violence qui sont inévitables. 

En confrontant des mentalités aux antipodes, Morgan of Glencoe se fait l'autrice d'un récit bouleversant qui déclenche mille émotions dans notre cœur de lecteur. Par le prisme de sa féerie, elle sensibilise sans ambages sur ces thématiques qui sont au cœur des fondements de nos sociétés. Ce qui rend la lecture de cette saga d'autant plus intéressante, surtout qu'elle est publiée dans une collection jeunesse qui invitera - j'en suis certaine - les jeunes lecteurs à se questionner sur leurs propres comportements.

La Dernière Geste est un très beau cycle de fantasy que l'on a clairement pas envie de lâcher. 

Suspense, féerie et émotions sont les enjeux de ce cycle. On apprécie d'emblée cette jeune plume qui nous surprend par la grande qualité de ce premier texte très immersif et particulièrement captivant. 

Avec ce troisième tome, l'autrice est intraitable avec ses lecteurs tant sa conclusion est insoutenable. A suivre !

Fantasy à la Carte

A lire sur le blog mes avis sur Dans L'Ombre de Paris et L'Héritage du Rail

Informations

Morgan of Glencoe
Ordalie
Troisième Chant
La Dernière Geste
Collection Naos
978-2-37686-390-8
488 pages
Editions ActuSF

1 commentaire:

  1. Tellement hâte de le lire. Mon exemplaire s'est visiblement perdu en chemin mais ça ne fait qu'attiser mon envie. Par contre, je sens que je vais être encore une loque larmoyante à la lecture.

    RépondreSupprimer