L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

26/03/2021

Jean-Laurent Del Socorro, Les derniers jours de Boutae, tome 4, Les Chevaliers de la Raclette, éditions La Marmotte

Jean-Laurent Del Socorro, Les derniers jours de Boutae, tome 4, 
Les Chevaliers de la Raclette, éditions La Marmotte

Les Chevaliers de la Raclette sont de retour en librairies. Pour ce quatrième opus, c'est Jean-Laurent Del Socorro qui est aux commandes. 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions ActuSF, je remercie Jérôme Vincent pour l'envoi de ce service de presse.

Dans Les derniers jours de Boutae, la bande rencontre la cousine de Mourad, fraîchement débarquée de Saint-Etienne pour vivre avec sa mère à Annecy, maintenant que ses parents ont divorcé. En dépit de cette présence inopinée, ils ne pensent qu'à leur prochain voyage. Or, justement une soirée "raclette" se profile à l'horizon, ils imaginent déjà un plan pour fausser compagnie à la nouvelle et s'éclipser discrètement. Mais c'est mal connaître la débrouillarde Stéphanie qui a très vite compris que quelque chose se tramait. Elle les prend sur le fait et assure vouloir en être. C'est donc en compagnie de Mourad et de Giulia qu'elle traverse, à son tour, le portail spatio-temporel pour se retrouver à Boutae, autrement dit à Annecy. Alors que Boutae s'apprête à subir un déferlement d'Alamans, nos trois jeunes gens espèrent mettre en fuite un maximum d'habitants et les mettre, ainsi, à l'abri. C'est encore une mission périlleuse pour nos aventuriers mais ils savent que plus d'un compte sur eux.

Passionné d'Histoire, l'auteur de Boudicca nous immerge, à nouveau, au temps des Celtes. Comme ce cycle des Chevaliers de la Raclette met en exergue les grands épisodes historiques qui ont marqué la Savoie, c'est tout naturellement que Jean-Laurent Del Socorro nous emmène à Boutae. En effet, quand on remonte dans le temps, on découvre qu'à l'emplacement d'Annecy, il y a eu un vicus, autrement dit une agglomération comprenant un grand et un petit forum, une basilique, des temples, des thermes ainsi que des bâtiments servant à entreposer les marchandises. Boutae disposait également d'une position stratégique qui lui permettait de commercer avec le reste de la Gaule, mais aussi avec l'Italie, l'Espagne et La Mauritanie. Au IIIe siècle, la Gaule romaine subit de nombreuses invasions des peuples barbares. Boutae est même rasée une première fois et sa population est en partie massacrée. Mais c'est au Ve siècle que le vicus est définitivement détruit suite à de nouvelles invasions. C'est dans ce contexte terrible que l'auteur a décidé d'embarquer ses jeunes héros. Période tragique et hostile mais aussi très riche du point de vue de l'Histoire car pour les jeunes lecteurs, il y a matière à étudier. Plus que d'écrire une aventure rocambolesque, Jean-Laurent Del Socorro et Nadia Coste signent des livres à visée didactique. Ils apparaissent clairement comme des supports idéaux pour approfondir les diverses périodes servant de cadre aux multiples récits. 

J'avoue que Jean-Laurent Del Socorro est si à l'aise à relater le passé qu'il rend l'Histoire passionnante. La magie opère pleinement et cette série des Chevaliers de la Raclette devient l'outil parfait pour aborder  en douceur une matière plutôt dénigrée par les élèves car souvent considérée comme étant très rébarbative. Personnellement, j'aurais adoré lire ce genre de livres en classe, alors je recommande aux parents de les proposer à leurs enfants.   

Dans Les derniers jours de Boutae, non seulement on en apprend plus sur les origines gallo-romaines d'Annecy mais l'auteur évoque quelques éléments notables de la région de Saint-Etienne. En effet, il introduit un nouveau personnage, cela lui permet de faire le lien avec les activités minières et particulièrement les fameux terrils. Il ouvre ainsi la porte à d'autres pistes à explorer pour les jeunes lecteurs. 

Plus que d'écrire des romans d'aventure riches en rebondissements, les auteurs agrémentent également leurs textes de valeurs morales omniprésentes comme l'amitié, la générosité ou le courage. Cela enrichit considérablement cette saga.

Chaque histoire offre aux lecteurs un moment récréatif car il y a beaucoup d'humour et de fraîcheur entre ces lignes.

Pour ce nouveau volet, Jean-Laurent Del Socorro a bien travaillé sa copie. On sent les heures de recherche derrière qui donnent à cet univers toute sa crédibilité.

Un quatrième tome qui va encore donner matière à réfléchir à vos enfants. Souhaitons leur donc un bon voyage !

Fantasy à la Carte

A lire aussi sur le blog mes avis sur Le Château en flammes, La Montagne Brisée et Dans les pas de Mandrin

Informations

Jean-Laurent Del Socorro
Les derniers jours de Boutae
Tome 4 
Les Chevaliers de la Raclette
978-2-491708-06-1
176 pages
Editions La Marmotte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire