L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

04/10/2019

Breth Harken, La Trahison des Alchimistes, La Trilogie de l'Eugord, tome 1, éditions Baudelaire

Breth Harken est un amateur d'Imaginaire. Inspiré par le jeu de rôle et la littérature, il publie son premier roman de fantasy, La Trahison des Alchimistes, aux éditions Baudelaire. Je le remercie d'avoir sollicité l'avis de Fantasy à la Carte, et pour l'envoi de ce service de presse. 

Cet auteur a l'ambition d'écrire une trilogie. La Trahison des Alchimistes n'est donc que le premier volet. 

Ici, il nous met en présence d'une communauté de héros importante et nous fait, tour à tour, suivre chacune de leurs aventures. Au fil des pages, on côtoie un vieux magicien et son apprenti, deux lémures au caractère irascible, une courtisane peu scrupuleuse, un aventurier téméraire ou encore un elfe éconduit qui voient, malgré eux, leur chemin se croiser. En effet, devant l'hégémonie d'un empereur mégalomane, ils n'auront pas d'autres choix que de s'unir pour se lancer dans la quête du seul artefact capable de mettre fin à cette menace. 

Breth Harken tisse son récit autour d'une intrigue très classique en fantasy. A l'image des maîtres anglo-saxons du genre, il emprunte les codes propres à la high fantasy. Aussi, on retrouve bien la figure de la compagnie de héros qui s'engage dans une quête pour vaincre la personnification du Mal au sein d'un royaume imaginaire. 

Il fait preuve d'un vrai souci du détail en cartographiant son univers. Ainsi, une carte est placée en préambule du livre facilitant la lecture. 

Bien qu'il n'y ait rien d'original dans cette intrigue, on apprécie la fluidité du texte, la ribambelle de héros hauts en couleur et le riche univers qui mêle créatures fantastiques au bestiaire merveilleux. 

L'auteur joue beaucoup sur l'antagonisme de ses héros accentuant volontairement leurs travers afin de pimenter son histoire. Aventure et humour partagent donc l'affiche de ce livre.

Passionné du genre, il n'a pas manqué d'insérer quelques clins d’œil à de célèbres personnages de fantasy que les inconditionnels ne manqueront pas de reconnaître.

La Trahison des Alchimistes, c'est un premier roman qui réunit tous les ingrédients d'une bonne fantasy. Il s'inscrit davantage dans la lignée des auteurs anglo-saxons que français. 

Fantasy à la Carte

Breth Harken
La Trahison des Alchimistes
Tome 1
Laa Trilogie de l'Eugord
Editions Baudelaire

1 commentaire:

  1. Merci pour cette critique, ta perception du roman est tout à fait pertinente. Les clins d'oeil, les héros hauts en couleur, l'accentuation de leurs travers pour pimenter l'histoire... c'est tout à fait juste, et l'on sent la critique habituée de l'exercice. Merci aussi pour le style assez fluide, si tu savais combien de fois ce fichu manuscrit a été réécrit... Un accouchement dans la douleur qui a pris plus de vingt ans... lol... Bonne continuation à ton blog que je ne manque pas de visiter régulièrement.

    RépondreSupprimer