L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

17/04/2022

Mathieu Gaborit, Flamboyance, tome 2, La Cité Exsangue, Editions Mnémos

Mathieu Gaborit, Flamboyance, tome 2, 
La Cité Exsangue, éditions Mnémos

A l'occasion de la sortie très attendue du second volet de La Cité Exsangue, les éditions Mnémos ont décidé de consacrer ce mois d'avril à Mathieu Gaborit. Aussi, ils nous proposent une réédition des Royaumes Crépusculaires, comprenant Les Crépusculaires et Abyme, sous la forme d'une très belle intégrale, ainsi que Bohème au format poche. 

Sans oublier le livre qui nous intéresse aujourd'hui, la conclusion de sa duologie La Cité Exsangue qui met également un point final à ces vingt-cinq années d'aventure littéraire. 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions Mnémos, je remercie Nathalie Weil pour l'envoi de ce nouveau service de presse. 

Alors que Mèche a été capturée par les Heures, Maspalio, lui, s'est arrogé la mission de retrouver le corps de Cyre pour le ramener auprès de son arbre afin qu'elle repose en paix. Pendant ce temps, la révolte gronde dans les rues d'Abîme car la population ne supporte plus les lois liberticides imposées conjointement par les liturges de la Cure et l'Acier. Quelques-uns des orphelins dont s'occupait Cyre se mêlent aux insurgés pour tenter de reprendre en main le destin de leur cité et qui sait, peut-être la libérer. 

Du fait de son expertise dans la création de jeux de rôle, Mathieu Gaborit est véritablement un faiseur d'univers. Sous sa plume naissent des royaumes fabuleux et baroques. Ainsi, dans La Cité Exsangue, on renoue avec sa cité-monde, Abyme car il s'agit bien de cela chez Mathieu Gaborit. En effet, il imagine des cités aux dimensions infinies où l'on se perd facilement dans leurs dédales sans fin. Chaque récit est une invitation au voyage, un rêve éveillé où la magie nous enivre. D'ailleurs que serait un récit de fantasy sans sa dose de féerie ? Celle de Mathieu Gaborit dégage une sonorité toute particulière car elle est imprégnée de rimes et de notes musicales. Elle embrasse les mots, transcende les êtres oniriques et sublime la nature pour mieux électriser les imprudents lecteurs qui se sont aventurés entre ces lignes. Farfadets, lutins et lutines, ogres et ogresses ont posé leurs valises à Abyme pour le meilleur et pour le pire car reconnaissons que l'existence de la cité, telle qu'elle a toujours été, est sérieusement remise en question à ce jour

Flamboyance nous projette aux quatre coins de la cité à la poursuite des héros de Mathieu Gaborit qui viennent prêter mains fortes à Maspalio pour sauver Abyme. Aussi, on suit tour à tour Mèche, la fille de Cyre qui, enlevée par les Heures, n'aura bientôt plus d'autre choix que d'accepter son lourd héritage, ainsi qu'une poignée d'orphelins qui prennent sur eux pour prendre part à la lutte en cours. En alternant les points de vue tout au long de sa duologie, Mathieu Gaborit signe un récit fort bien rythmé. 

Quant aux personnages de La Cité Exsangue, ils n'ont rien d’archétypaux. Entre un vieux farfadet, une poignée de gamins des rues et une ogresse assermentée, il y a de quoi être surpris. Bien que Maspalio occupe le premier rôle, on s'attache bien volontiers à ces orphelins prêts à se sacrifier pour une cause qu'ils trouvent juste. Entre la tête brûlée Sigrid, la douce Amande ou encore le taciturne Ardoise, le destin de ces jeunes enfants est bouleversant et ne laisse donc pas indifférent. Abandonnés et rejetés, toutes ces vies brisées vont se tenir vent debout face à la tyrannie grâce à la solidarité, à l'abnégation  et à un courage sans faille. 

Derrière l'histoire de ces destins qui se croisent et s'entremêlent, Flamboyance nous conte la chute et la renaissance d'une cité. Si une minorité a cherché à  imposer sa loi, quitte à tout étouffer sur son passage, c'est bien par l'union de tous les espoirs que la délivrance devient possible. Alors est-ce qu'Abyme retrouvera finalement de sa superbe perdue ? Tout est possible, à elle d'écrire sa destinée  et à ses habitants d'être à la hauteur de la mission. 

Avec Flamboyance, on referme la porte d'un monde chimérique envoûtant, et on quitte, avec une pointe de regret, des personnages hauts en couleurs qui nous en ont, d'ailleurs, fait voir des vertes et des pas mûres. Le voyage en Abyme s'arrête ici mais peut-être que Mathieu Gaborit nous offrira de nouvelles pérégrinations. Qui sait !

Fantasy à la Carte

A lire aussi sur le blog mes avis sur Les Nouveaux Mystères d'Abyme et Les Crépusculaires

Informations 

Mathieu Gaborit
Flamboyance 
Tome 2
La Cité Exsangue
9782354089542
256 pages
Editions Mnémos 

Lien vers le site

Lien vers la librairie L'Antre-Temps pour bénéficier d'une réduction de 5% avec le code FANTASYCARTE5 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire