L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

05/08/2018

Mathieu Gaborit, La Cité exsangue, Les Nouveaux Mystères d'Abyme, tome 1

Après de longues années d'absence, Mathieu Gaborit fait un retour en fanfare avec un nouveau cycle de fantasy

Reconnu comme étant l'auteur qui a permis à la fantasy française de prendre son envol, retrouver sa plume vivante et fantasque me procure un plaisir non feint.

C'est dans la cité d'Abyme que Mathieu Gaborit a décidé de poser ses valises. Un royaume cher à son cœur d'écrivain qui lui a semble-t-il fait retrouver l'inspiration. 

Souvenez-vous de cette belle cité décadente, royaume de tous les excès sur laquelle régnait le farfadet Maspalio, prince-voleur et accessoirement héros de Mathieu Gaborit. 

Les Nouveaux Mystères d'Abyme nous font renouer avec un Maspalio vieillissant. Après dix ans de retraite au cœur des abysses, loin des turpitudes de la ville, notre facétieux farfadet a décidé de revenir à Abyme à la demande de son ancienne amante, Cyre. En effet, il semblerait que cette dernière ait besoin de lui. Seulement rentrer dans Abyme n'est pas aussi simple qu'avant. La cité n'est plus aussi joyeuse et débridée. Tombée aux mains de l'Acier, les gens n'y circulent plus aussi librement. L'ordre y règne maintenant et les trouble-fêtes sont sévèrement punis. Les démons n'y ont d'ailleurs plus leur place. Bravant tous les interdits jusqu'à risquer sa vie, Maspalio est prêt à toutes les folies pour rejoindre son ancien amour et lui venir en aide. Mais cette terre qu'il croyait si bien connaître lui est devenue hostile. Ainsi, arrivé en territoire ennemi, sera-t-il à la hauteur de sa réputation de fripon pour déjouer toutes les chausse-trappes? 

Avec un imaginaire toujours aussi épanoui, Mathieu Gaborit nous fait vibrer au même rythme que les battements de cœur de sa chère Abyme. Cité si vivante qu'elle en devient un personnage à part entière au même titre que Maspalio lui-même. La voilà tombée aux mains de fanatiques qui souhaitent y mettre bon ordre quel qu’en soit le prix. Ce roman est une fine analyse d'une micro-société aux mœurs légères dans laquelle les nouveaux puissants s'arrogent le droit de juger et de faire disparaître ce qui les gêne. Ainsi, aveuglés par leur propre soif de pouvoir et leur obscurantisme, ils commettent les pires exactions et perpétuent des injustices afin d'atteindre cet idéal qu'ils croient juste. 

La Cité exsangue est la première pierre qui vient solidement poser les bases de ses Nouveaux Mystères d'Abyme et permet à l'auteur de faire un retour remarqué dans l'actualité des littératures de l'Imaginaire. 
Le personnage de Maspalio est le petit grain de folie qui vient égayer l'écriture de Mathieu Gaborit. Aussi attachant qu'horripilant, son aplomb n'a pas fini de nous faire parler. Il est le guide qui nous conduit au cœur d'un univers incroyable, exubérant et fantastique.

Comme l'auteur le dit lui-même dans son interview accordée à ActuSf, il n'en a pas encore fini avec certains de ses autres personnages et nous réserve quelques petites surprises pour l'avenir. A nous de faire preuve de patience, mais croyez-moi quelques mois ne sont rien à côté de la réjouissance de parcourir à nouveau les rues d'Abyme. 

Fantasy à la carte

2 commentaires:

  1. Très belle chronique.
    Je suis contente que ce premier tome t'est plu également ;)

    RépondreSupprimer
  2. Belle chronique... J'avais adoré lire Abyme, à sa parution. Gaborit est un auteur très inventif et ses mondes sont toujours très originaux. J'ai bien envie de replonger dans son univers. Merci !

    RépondreSupprimer