L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

16/08/2022

Nicolas Texier & Melchior Ascaride, Fumée, collection La Bibliothèque Dessinée, éditions Les Moutons électriques

Nicolas Texier & Melchior Ascaride, Fumée
collection La Bibliothèque Dessinée, 
éditions Les Moutons électriques

La plume de Nicolas Texier, je l'ai découverte avec son roman de fantasy antique, Les Ménades. Mais changement de décor pour son dernier livre qui investit le terrain d'une fantasy plus urbaine. Mieux encore, il a embarqué le talentueux Melchior Ascaride dans son aventure car Fumée a la particularité d'être un roman graphique

Au regard du produit fini, on peut se dire que le mariage entre les deux a bien pris pour nous embarquer dans un road trip fantasmagorique et un tantinet brumeux. 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec Les Moutons électriques, je remercie Erwan pour l'envoi de ce service de presse. 

Dans Fumée, on suit les investigations d'un inspecteur de la Sûreté chargé d'enquêter sur la disparition d'une certaine Nicotine. En remontant la piste de cette mystérieuse fée, un faisceau d'indices va le conduire à investiguer du côté d'un trafiquant d'armes et à fréquenter les quartiers les plus chauds. L'affaire s'annonce donc épineuse, d'autant que se frotter à un gros poisson n'est pas exempt de danger. Mais notre inspecteur est trop têtu pour abandonner en cours de route, n'est-ce-pas !

Fumée prend cadre dans le Paris des années 50 que l'on arpente aux côtés de cet inspecteur qui nous balade des locaux du 38 quai des Orfèvres aux quartiers les plus glauques de la capitale en faisant quelques détours de l'autre côté du périphérique. 

De ce Paris sombre et cru surgit le merveilleux sous la forme de créatures féeriques ou mythologiques qui apparaissent comme autant de chimères après lesquelles court le personnage principal de ce livre. Le caractère surnaturel s'harmonise bien ici aux codes du roman noir qui nous plonge dans la réalité sociétale d'une France traumatisée et précaire sous la coupe du crime organisé. 

Sous la plume de Nicolas Texier, l'onirisme se pare d'atours improbables avec une fée de la cigarette aux prises avec les mafieux du coin et pourchassée par une bande de djinns chevauchant des canassons qui semblent sortis tout droit de l'enfer. Éthérée comme la fumée qu'elle dégage, elle demeure longtemps insaisissable autant pour l'inspecteur de la Sûreté que pour ses mythiques poursuivants. Mystérieuse et envoûtante, Nicotine est comme ces drogues dures dont on ne peut se sevrer que dans la douleur. Ainsi, la retrouver tourne à l'obsession pour notre inspecteur, quitte à se faire tabasser par des truands sans scrupules ou à risquer sa carrière auprès d'une hiérarchie sceptique. 

En outre, cette enquête prend vite le goût d'une descente aux enfers pour notre inspecteur qui ne peut s'empêcher d'avoir des réminiscences de cette expérience traumatisante que fut la guerre d'Algérie. En effet, chacune de ses avancées le conduit à faire remonter à la surface de douloureux souvenirs à propos de sa jeunesse perdue qui lui promettait un doux mariage pour laisser place à l'horreur implacable de la violence des combats et aux exactions inhérentes à la guerre, perpétrées sur des peuples innocents. Comme pour conjurer le sort, et peut-être trouver sa rédemption, il ne peut ici abandonner l'idée de sauver Nicotine des griffes du danger qui la menace. 

Fumée dessine les contours d'un univers sombre et violent que l'on découvre à travers le regard tragique et pessimiste que le personnage principal porte sur la société. 

Or, quoi de mieux que de voir celui-ci prendre vie grâce aux illustrations de Melchior Ascaride qui accompagnent ingénieusement le texte autant pour lui donner vie que pour le compléter. Dans Fumée, on retrouve bien la patte de cet artiste qui aime jouer avec le texte en proposant une narration originale combinant écriture et graphisme. Plus que de se contenter d'illustrer des moments forts du récit, Melchior Ascaride vient le compléter par des détails ou des informations visuelles supplémentaires notables. Ainsi, le texte et le visuel entrent en parfaite résonance et donnent à la lecture tout son relief. D'autant que la bichromie noire et bleue s'accorde parfaitement au ton enténébré de cette odyssée. 

Bien que l'on sache peu de choses sur ce personnage hanté, on apprécie tout de même de le suivre dans ses pérégrinations et on s'attache à lui sans mal. Sa souffrance et sa persévérance nous touchent car il n'est finalement qu'une victime de plus de ce monde impitoyable envers la piétaille. La mission qu'il s'est adjoint est honorable même si elle semble perdue d'avance. 

Avec Fumée, Nicolas Texier et Melchior Ascaride donnent à la fantasy urbaine une facette psychédélique qui joue avec les créatures surnaturelles pour faire une lecture sans concession du cynisme politique. Sortie en librairie, le 26 août prochain !

Fantasy à la Carte

A lire sur le blog, mon avis sur Les Ménades de Nicolas Texier.  

Informations

Nicolas Texier 
Melchior Ascaride 
Fumée
Collection La Bibliothèque Dessinée 
9782361838201
144 pages 
Editions Les Moutons électriques 

Lien vers le site

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire