L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

22/12/2020

Fenriss, La Marque d'Ysengrin, tome 1, Carrousel Funeste

Fenriss, La marque d'Ysengrin, tome 1, Carrousel Funeste

Issu du monde de l'audiovisuel, Fenriss est avant tout un scénariste qui a participé à la réalisation de nombreux projets comme le long métrage médiéval fantastique, Les Seigneurs d'Outre Monde, dont je vous ai déjà parlé, il y a quelques années. 

Baigné par le jeu de rôle depuis longtemps, il a développé un vif intérêt pour l'Imaginaire. Avec Carrousel Funeste, il s'est lancé dans un projet d'écriture au long court. La Marque d'Ysengrin est le premier volet d'une trilogie d'urban fantasy teintée de notes de polar. 

L'inspecteur Julian Markez pensait avoir tout vu au cours de sa carrière, pourtant la scène de crime sur laquelle il est appelé va lui donner envie de rendre son dernier repas tant le spectacle est insoutenable. Des morceaux de corps démembrés sont disposés un peu partout dans la pièce et du sang s'étale du sol au plafond. Il faut croire que la fête étudiante a tourné au cauchemar. Les premières constations impliquent la présence d'une drogue nouvellement arrivée sur la marché. En binôme avec une agente des stups, leurs investigations vont les amener à découvrir un monde insoupçonné. Mais ils ne seront pas les seuls sur le coup car le baron Lupin qui règne sur la cour des miracles s'inquiète également de l'existence de cette drogue qu'il pense être une menace pour tout l'Agartha. Qui se cache derrière elle ? Qui en veut aux Agarthiens au point de mettre en danger leur monde ? 

Bien que Fenriss se reconnaisse davantage comme un scénariste que comme un écrivain, il signe avec Carrousel Funeste, un récit immersif fort bien écrit. On plonge donc avec une grande fluidité dans cette intrigue bien construite. Dans cette fantasy urbaine, l'auteur a bâti un univers imaginaire foisonnant. On distingue d'un côté, le monde ordinaire, reflet du nôtre et de l'autre côté, l'Agartha où la magie est la norme. C'est un monde étonnant peuplé par de grandes figures littéraires ou cinématographiques. 

Depuis la Grande Guerre avec l'Abysse, Masque de Fer entouré de ses quatre célèbres mousquetaires a vu son influence refluer au profit de celle du baron Lupin qui règne donc sur la cour des Miracles. Deux pouvoirs rivaux qui menacent même la stabilité du monde laissant l'opportunité à certains esprits retors de remettre la pagaille. 

A travers l'Agartha, Fenriss revisite ainsi de nombreux archétypes de notre patrimoine culturel. En effet, il s'est amusé à redonner un rôle à ces hommes et à ces femmes qui ont marqué nos lectures ou nos séances de cinéma. Ainsi, on ne s'étonne pas d'y rencontrer un Jean Valjean, un Gavroche ou encore une certaine dame Poulain. 

Des complots surgissent ici ou là agrémentant ce récit d'un suspense latent.

En outre, il met en scène un panorama important de personnages. Parmi eux, on s'attache bien volontiers à cette jeune fille, prénommée Esperanza qui tente d'échapper à ses poursuivants cherchant à la faire taire pour qu'elle ne témoigne jamais de ce qu'elle a vu. Il en va de même avec le désabusé mais non moins tenace, inspecteur Markez qui saute à pieds joints dans un monde troublant pour aller chercher une vérité aussi dérangeante que dangereuse. 

Fenriss a voulu faire de son cycle une œuvre originale mêlant polar et fantasy.

Avec ce premier tome, cette plume française nous lance dans un jeu de pistes sanglant où chaque personnage joue un contre la montre pour gagner la partie.

 

Fantasy à la Carte

Fenriss
La Marque d'Ysengrin
Tome 1
Carrousel Funeste

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire