L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

06/01/2019

John Howe, Un voyageur en Terre du Milieu, éditions Christian Bourgois

A la fin de l'année 2018, les éditions Bourgois ont redonné la parole à l'une des figures de l'héritage de J.R.R. Tolkien, John Howe. Il revient donc enrichir les rayonnages des librairies de l'Imaginaire avec ce qu'il appelle son cahier de croquis. 


Retour en Terre du Milieu pour John Howe

Sous la forme d'un beau-livre, John Howe nous fait voyager de Cul-Sac au Mordor à travers nombreuses de ses illustrations qui lui ont servi de base lors de ses collaborations pour les productions du Seigneur des Anneaux et du Hobbit de Peter Jackson. 

C'est un voyage qui s'organise en treize étapes au cours desquelles l'artiste nous offre des escales dans les lieux marquants de l'univers tolkienien. Mais plus que de parler de ces endroits fabuleux, il en profite également pour revenir sur les peuples et les créatures qui y vivent. Entre crayonnés et peintures, il nous fait revivre les grands moments des livres du maître de la fantasy. Entre souvenirs et petits focus sur des éléments-clés des romans, John Howe y est autant en voyage que son public.

Sans tout vous décortiquer afin de vous laisser le plaisir de la découverte, je peux tout de même vous dire que John Howe nous fait passer un instant dans la Comté afin d'admirer des détails architecturaux sur ces bien étranges maisonnettes de Hobbits. Puis, il nous fait traverser les forêts qui recouvrent la Terre du Milieu où le Mal s'est infiltré pervertissant cette nature qui fut belle et verdoyante pour devenir inextricable et dangereuse. Il fait quelques arrêts dans certaines forteresses, hauts lieux du pouvoir à l'image de Meduseld du Pays de Rohan, Erebor, le royaume des Nains sous la Montagne ou Minas Tirith, la cité des Hommes. Les cavernes et les refuges y sont également à l'honneur comme les Mines de Moria ou Gobelinville sous les Montagnes de Brume pour ce qui est des galeries souterraines, et les forteresses Elfes qui semblent le dernier bastion face au Mal, tel le Royaume Forestier, domaine de Thranduil ou La Lothlorien où règne Galadriel. 

Autant de lieux où se sont joués de nombreux destins aussi bien du côté du Bien que du Mal.

Au chapitre 10, John Howe donne la parole aux grands dragons de Tolkien, des créatures chères au cœur de l'illustrateur comme en témoigne sa participation à la série de documentaires Dragons, diffusée dernièrement sur Arte. Il partage avec nous sa représentation personnelle des dragons de Tolkien, Glaurung, Ancalagon et bien évidemment le célèbre Smaug. Des illustrations majestueuses et riches en détails qui témoignent du long travail de recherches que John Howe a effectué pour donner vie à ces êtres chimériques. Exercice qui fut difficile comme l'a démontré le documentaire qui compare les différentes représentations du dragon entre l'Orient et l'Occident. Un travail remarquable que ce présent ouvrage nous permet d'admirer à travers les quelques fragments choisis. 
Les éditions Christian Bourgois nous offrent avec la complicité de John Howe une nouvelle évasion en territoire fantasy. Grâce à un travail minutieux, il attire notre attention sur des détails à côté desquels nous étions peut-être passés lors de nos précédentes incursions chez Tolkien. C'est un ravissement renouvelé à chaque page tournée face au talent inégalé de cet artiste aux multiples casquettes.

Un Voyageur en Terre du Milieu est un cadeau dont je ne me lasserais jamais de tourner les pages afin d'aspirer une bonne bouffée de merveilleux. 


Fantasy à la carte

Un Voyageur en Terre du Milieu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire