L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

24/04/2016

Méditations sur la Terre du Milieu : une grande ballade littéraire

Par un dimanche frisquet et pluvieux, confortablement installée au coin du feu, me voici avec Méditations sur la Terre du Milieu, posé sur les genoux. Alors que mes joues sont rosies par la chaleur du feu, mon cœur lui se réchauffe au plaisir de découvrir ce merveilleux livre. 

C'est sous la direction de Karen Haber, auteure de nombreux ouvrages de références et d'anthologies que Méditations sur la Terre du Milieu a pu voir le jour.

Dans ce livre prennent la parole à tour de rôle les grands noms de la fantasy actuelle. Ils y évoquent leurs premiers souvenirs de lecture des romans de J.R.R. Tolkien et l'influence du maître sur leurs propres écrits. Ils y révèlent la nature particulière des liens qu'ils ont noués avec Tolkien à travers Le Hobbit, Le Seigneur des Anneaux ou encore Le Silmarillion

Finalement que l'on soit grand fan de J.R.R. Tolkien ou néophyte, ce livre est une bonne occasion, soit de découvrir l'existence de ce monde inconnu, soit de partager des souvenirs communs. 

Ainsi on prend conscience que l'on peut aussi bien être un auteur mondialement connu ou un simple lecteur, on partage tous le même plaisir de lire et relire les récits tolkieniens.

Outre le fait qu'il ait apporté un certain nombre d'éléments fondateurs au genre, c'est lui qui a permis à la littérature fantasy de sortir de l'ombre de la science-fiction. Ainsi beaucoup d'auteurs du genre ont une dette envers lui. 

D'ailleurs, Poul Anderson le déclare lui-même. Alors que son roman The Broken Sword est publié en 1954, soit la même année que La Communauté de l'Anneau, il retombe très vite dans l'oubli. Pourquoi ? parce que le public n'était pas encore préparé à ce genre d'aventures littéraires, ce que Le Seigneur des Anneaux va changer, permettant à une multitude d'auteurs de se faire publier et apprécier à leur tour.

Michael Swanwick explique quant à lui combien la lecture de La Communauté de l'Anneau l'a changé. Combien elle a influencé sa vie et sa carrière puisque des années plus tard, son premier roman The Changeling's Tale est à son tour publié. Il y conte l'histoire d'un garçon de taverne qui abandonne tout pour suivre une troupe d'elfes. Une trame qui n'est pas sans rappeler le destin de Bilbo le hobbit. 

Le fantasque Terry Pratchett nous fait aussi l'honneur de partager ses souvenirs en rappelant la position incontournable qu'occupe Tolkien au sein du paysage littéraire et ce contre l'avis des grands intellectuels. On ne peut donc pas tout contrôler et encore moins l'engouement pour tel ou tel roman. Finalement si J.R.R. Tolkien s'est distingué dans de nombreux classements depuis ses débuts, c'est aussi parce que lui et ses œuvres méritent d'être lues et relues par tous. En effet, n'oublions pas que le propre d'un livre est d'assurer l'évasion de l'esprit. Or, avec les siens Tolkien nous offre un voyage en première classe. 

Même si avec les années ses œuvres sont devenues des objets d'étude et ont permis à certains à l'image de Douglas A. Anderson de bâtir leur carrière, Tolkien, lui, n'a écrit ses histoires que pour ce qu'elles sont de simples histoires comme aime à nous le rappeler Orson Scott Card. Il ne faut pas forcément chercher un sens caché derrière chacune de ses phrases même si certains spécialistes aiment à le croire. Et pourquoi pas? Notre plaisir d'évoquer la Terre du Milieu demeure intact car Charles de Lint le dit lui-même si Tolkien est mort, son récit, lui, continue d'exister car l'écrit demeure éternel. 

Les témoignages de chacun des auteurs conviés apparaissent comme des confidences que nous feraient ces derniers dans l'intimité d'un boudoir, une tasse de thé à la main.

Qu'ils soient français ou anglo-saxons, tous ont été marqués par le père fondateur de la fantasy. Chacun d'entre eux a quelque chose à partager, ce qui prouve bien l'importance qu'il a exercé et qu'il exerce encore. 

Méditations sur la Terre du Milieu n'est pas un simple recueil de confessions. Richement agrémenté de cinq dessins originaux du célèbre illustrateur John Howe, on peut facilement classer ce livre parmi les artbooks. 

Pour son édition française, les éditions Bragelonne ont choisi un format carré, relié dont la couverture est une célèbre illustration de Gandalf de John Howe invitant ici le lecteur à faire une ballade en Terre du Milieu. 

Ces quelques lignes ne sont qu'une ébauche de ce que ce beau-livre a à offrir d'aussi merveilleux qu'inoubliable, alors ne vous privez pas plus longtemps...

Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire