L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

05/04/2018

Isabelle Bauthian, Anasterry, Les Rhéteurs, tome 1

Après une première édition en grand format qui a rencontré un franc succès, Anasterry est ressorti en version poche chez Hélios en février dernier. L'occasion pour les amateurs de fantasy qui ne l'auraient pas encore fait de découvrir la stupéfiante plume de cette autrice. 

Anasterry est le premier volet de sa saga des Rhéteurs. Chaque roman explore la monarchie fédérale Civilisation qui se compose de quatre baronnies indépendantes et d'une capitale. 

Isabelle Bauthian commence donc avec Anasterry, une baronnie où la science et les arts se sont taillés une grande place depuis la fin de la guerre contre les mi-hommes venant d'Outre-Civilisation. 

Dans ce premier tome, on suit les tribulations de Renaldo, le cadet du baron de Montès et de son ami Thélban Acremont, l'héritier de la puissante guilde des épiciers. Ils se rendent à Anasterry sous le prétexte officiel de renégocier un contrat d'échanges auprès de Cal d'Anasterry, mais dont le but réel est d'enquêter sur la magie régnant là-bas. Arrivés sur place, ils sont emportés par les événements et tout particulièrement par leur rivalité amicale pour séduire une femme en s'affrontant à travers le pari de découvrir la faille de cette baronnie. De ce défi idiot, des révélations vont découler mettant à mal les relations diplomatiques entre Anasterry et Montès. Pire encore, c'est même la vie des deux amis qui risque d'être mise en danger. Au milieu de ce panier de crabes, ils devront donc la jouer finement pour survivre. 

Un premier roman aguicheur qui séduit le lecteur de bien des façons.

L'intrigue est portée par l'amitié de deux hommes au caractère et à la position sociale diamétralement opposés. Bien que l'un soit de noble naissance et l'autre, un roturier, ils ont su faire de leurs différences une force qui les lie par une solide relation. Au-delà de la mise à jour de complots et de secrets politiques, ce sont les liens que ces deux protagonistes entretiennent qui constituent le fil conducteur de ce récit. L'exploration de cette amitié naissante au fur et à mesure des chapitres favorisent l'attachement du lecteur envers ces deux héros. L'intrigue prend ainsi de suite une dimension passionnante. 

La magie des lieux, cette baronnie d'Anasterry située en plein cœur des marais exerce également une irrésistible attraction sur nous. C'est un endroit propice au mystère où finalement le nœud de l'action va se jouer. 

La diplomatie est un thème qui tient à cœur l'autrice qui en a fait son cheval de bataille dans ce roman. Ici les héros marchent perpétuellement sur des œufs. Plus ils iront loin dans la mise à jour des secrets, plus des décisions devront être prises quant à ce qu'ils feront de ces révélations. Une aventure qui est là pour permettre à ces deux jeunes gens, en passe de devenir des hommes d'influence, d'aiguiser leurs qualités de bons orateurs et de fins stratèges. 

Un livre qui donne le ton à l'ensemble de cette saga mettant à l'honneur un univers qui se veut progressiste et avantgardiste. Bien que la réflexion et la pondération soient ici de mises, des faiblesses et des archaïsmes demeurent encore. 

Isabelle Bauthian fait partie de ces nouveaux auteurs de fantasy qui vont marquer profondément le genre. Son point fort est indéniablement sa capacité de renouveler son style à chaque roman et ainsi de surprendre ses lecteurs. Pour preuve de la qualité de cette nouvelle plume est que ce roman a même été nominé pour le prestigieux prix Imaginales des lycéens. Alors à quand la récompense? 

Fantasy à la carte

3 commentaires:

  1. Lu il y a peu, et ton article n'y est pas pour rien ! Ce fut un coup de cœur, alors merci ;-)

    RépondreSupprimer