L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

28/01/2018

Florent Bainier, Namathée, Le cycle des Acmènes, tome 1

Cette semaine Fantasy à la carte donne la parole à un autre jeune auteur qui a choisi la fantasy comme contexte d'écriture pour donner vie à son premier roman. 

Lorsque Florent Bainier m'a soumis son communiqué sur Namathée, le résumé m'a tout de suite accroché et donné envie de lire son livre. 

Voici quelques éléments sur l'histoire qui vous laisseront juge de son intérêt.

Découvert au cœur du désert par une troupe de Namathéens, Arcan est amnésique. Il n'a aucun souvenir de son passé, ni même de qui il est. Sa seule certitude est qu'il se trouve bien parmi ce peuple qui l'a recueilli. Il y est en confiance, comme à sa place.  

Alors lorsque des ennemis commencent à s'amonceler de toutes parts, autour de la cité, il lui paraît normal de participer à cette guerre devenue la sienne. Ce qu'il ignore encore, c'est que sa présence n'est pas due au hasard. Elle a été prédite il y a bien longtemps. La prêtresse du temps, Forourgh l'a vu dans ses rêves prémonitoires. Arcan est le Grand Migrateur et avec lui c'est le chaos qui est annoncé mais aussi un renouveau pour Namathée. Comme la prophétie l'indique, il est le sauveur envoyé par les dieux pour protéger la cité de ses ennemis.  

Une prophétie, un héros solitaire, de la magie, la lutte contre le Mal, voici les éléments avec lesquels joue l'auteur afin de créer un contexte propre à l'heroic fantasy

Florent Bainier est l'auteur d'un récit parfaitement bien maîtrisé où l'action est rondement menée. 

Passionnée d'Histoire et d'archéologie, il a donné vie à une grande civilisation vivant selon un culte et des rituels précis. A l'image de l'Histoire de l'humanité, cette civilisation est menacée par d'autres qui poussent toujours plus loin leurs hégémonies sur elle. C'est la raison pour laquelle Namathée se bat afin de ne pas tomber sous la domination des Sarthes, des Lorestiens ou des Oughares qui, pour la première fois, ont su trouver un terrain d'entente pour la conquérir. 

Ici, Florent Bainier ne lésine pas sur les détails pour nous conter avec un grand réalisme le déroulement du siège suivi de la grande bataille. Tout y est minutieusement décrit pour nous faire vivre l'affrontement minute par minute. Il s'est inspiré des stratégies de guerre, des tactiques militaires du passé pour coller au plus près de la réalité.

Bien que dense, ce premier roman se lit pourtant avec une grande fluidité. L'histoire est claire, les personnages intéressants. De plus, l'auteur ponctue son texte de quelques trahisons afin de rendre la lecture encore plus attrayante. Un approfondissement des sentiments et du ressenti des personnages en ces temps troublés seraient néanmoins les bienvenus.

Namathée, c'est une porte ouverte sur un cycle de fantasy d'une grande envergure dans lequel la conquête est la clé.

Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire