L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

01/11/2018

Stefan Platteau, Manesh, Les Sentiers des Astres, tome 1, éditions J'ai Lu

Stefan Platteau, Manesh, tome 1, Les Sentiers des Astres, éditions J'ai Lu

Comme chaque mois, Book en Stock donne la parole à un auteur de l'Imaginaire. C'est un rendez-vous littéraire incontournable pour découvrir leurs œuvres, évoquer leurs univers et parler de leur long travail d'écriture.

Novembre sera donc consacré à Stefan Platteau et à Manesh, premier volet de son cycle Les Sentiers des Astres (éditions J'ai Lu), qui s'est illustré dès 2015 en recevant le prix Imaginales. L'occasion était trop belle pour Fantasy à la Carte de ne pas tenter sa chance afin de découvrir enfin l'univers de cet auteur qui a déjà fait beaucoup parler de lui. Merci à Book en Stock et à J'ai Lu Imaginaire d'avoir initié ce partenariat. 

Dans Les Sentiers des Astres, Stefan Platteau a choisi de tirer plusieurs ficelles afin de nous conter plus d'un destin. D'un chapitre à l'autre, on suit le quotidien d'un groupe de personnages embarqués sur deux gabares qui remontent le fleuve Framar traversant une nature parfois hostile, parfois mystérieuse. Dans un pays en pleine guerre civile, cette étrange compagnie semble être le dernier espoir pouvant mettre un terme à ce sanglant conflit. En retrouvant la piste du Roi-Diseur, ils espèrent que cet oracle légendaire leur délivrera les secrets de la victoire. En chemin, ils font l'étonnante rencontre d'un naufragé dérivant sur un îlot de branches. Le pensant perdu, ils décident tout de même de lui porter secours. Et contre toute attente, cet homme mystérieux qui se fait appeler "Le Bâtard" survit assez longtemps à ses terribles blessures pour leur conter sa propre histoire. 

Voilà comment Stefan Platteau nous fait pénétrer dans son incroyable univers du Vyanthryr. 

Avec Manesh, Stefan Platteau démontre d'emblée sa volonté d'être l'auteur d'une fantasy singulière et insolite. L'essentiel de l'action se déroule sur une gabare, lieu pour le moins inattendu pour un genre qui nous a davantage habitué aux chevauchées dans de grands espaces. Et pourtant ces gabares vont nous faire voyager à plus d'un titre. Déjà, elles descendent un fleuve qui borde des espaces inconnus pour ses passagers. Un voyage qui promet son lot de surprises et de découvertes. C'est clairement une promesse d'exploration d'un monde fascinant et effrayant. Ensuite, on voyage à travers les souvenirs d'un inconnu qui se déclare de suite comme fils de fée. Une première révélation qui en dit long sur un récit annonciateur de merveilles. 

Cette manière étonnante d'attaquer son récit lui assure l'attention immédiate de ses lecteurs.  Les habitués de cette littérature ne manqueront pas de louer l'ingéniosité de cet auteur qui aborde la fantasy d'un point de vue original. 

Stefan Platteau a un vrai soucis du détail. Pour nourrir son cycle des Sentiers des Astres, il n'a pas hésité à inventer toute une mythologie dans laquelle son récit va prendre corps. Inspirée par les mythes celtiques, scandinaves ou encore finnois, sa mythologie va donner naissance à des Antiques, des créatures solaires ou lunaires après lesquels ses personnages n'auront de cesse de courir. Détenteurs de grands savoirs, ces dieux semblent pour les héros de Stefan Platteau, la réponse à leurs problèmes ou à leurs interrogations. Course après des chimères ou vraies solutions, ils sont la quête que ces héros hauts-en-couleurs ont décidé de mener. 

Seulement Manesh ne fait qu'ébaucher la merveille que renferme cette mythologie inventée par l'auteur. On prend à peine conscience de l'étendue des pouvoirs détenus par ces géants érigés au rang de dieux. Bien sûr, on ne demande qu'à en apprendre plus mais pour Stefan Platteau, c'est un travail de longue haleine qui nécessitera plus d'un roman. D'autant que Manesh n'est pas le seul passager de ces gabares à cacher des secrets.

Voici un partenariat qui m'a permis de prendre la mesure du talent de ce conteur. Arrivée aux termes de ce premier tome, je reste fascinée par cette plume dont l'époustouflant imaginaire m'a subjuguée et je ne demande qu'à poursuivre l'expédition.  

Fantasy à la carte

A lire aussi sur le blog mes avis sur Shakti et Meijo, tome 2 et 3 des Sentiers des Astres.  

Stefan Platteau
Manesh
Les Sentiers des Astres, tome 1
Editions J'ai Lu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire