L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

28/09/2018

Bertrand Crapez, L'Héritier d'Asgard, Chroniques des prophéties oubliées, tome 3

L'Héritier d'Asgard est le troisième opus des Chroniques des prophéties oubliées dont la sortie était autant attendue par les lecteurs que par son auteur. 

Un an après la lecture du tome 2 qui nous laissait avec bien des questions en suspens, Fantasy à la carte ne cachait plus son impatience d'obtenir toutes les clés de cette intrigue au long court.

Enlevée par Loki lors de la chute de l'Atlantide, Aelyne court un grave danger. Nul ne sait les raisons de cet enlèvement, mais tous se doutent de la gravité des conséquences d'un tel acte. Kadfael ne peut se résoudre à abandonner sa fille entre les griffes de ce dieu fourbe. Ni une ni deux, il s'enrôle avec ses amis Dargo, Merlin et Marwan dans la quête de la sauver. Attachés à leurs pas, ils nous font voyager dans certains des neuf mondes qui forment l'Yddrasil afin de découvrir où Loki se cache et surtout ce qu'il cherche à faire. Plus que de sauver une vie, cette aventure va mettre au jour un vaste complot ourdit par des dieux traîtres et avides. Mais tous grands héros qu'ils sont, seront-ils capables ici de mettre fin à la folie des Dieux? Rien n'est moins sûr car face à une force divine, le courage apparaît comme un simple grain de poussière qui peut vite être balayé. 

L'Héritier d'Asgard place encore une fois nos héros au cœur de la mêlée. Mais cette fois-ci la charge héroïque promet son lot de morts sanglantes car il ne s'agit pas moins que d'intervenir dans la guerre que les dieux se font. Affaibli le dieu des Dieux, Odin est menacé et trahi par les siens qui lui envient sa place. Comme chacun des romans de cet auteur, une prophétie est à l'origine de ce récit. Ici, on l'a bien compris, elle concerne la succession à la tête du royaume d'Asgard. Elle met clairement en danger Odin et les charognards ne vont pas manquer de sortir du bois pour se jeter sur leur proie. Le titre du roman est suffisamment évocateur pour que l'on se doute qu'un successeur est attendu. La question est de savoir qui sera cet héritier? Les candidats sont nombreux. Et l'enjeu est d'autant plus grand que le mal est à l'oeuvre et il risque d'accoucher du chaos. 

Pour son dernier volet, Bertrand Crapez a cherché à taper fort en faisant courir mille dangers à ses héros. Il les malmène, les blesse, les laisse sur le carreau parfois. Ce roman nous offre sa part de batailles titanesques qui en éclipseraient presque celles menées dans les précédents tomes les faisant passer pour de simples escarmouches. Rompu aux scènes de combat, le récit de Bertrand Crapez prend une tournure de chevauchée fantastique avec toutes ces créatures ailées qu'il met en scène. Le spectacle en ressort grandiose. 

L'Héritier d'Asgard met le panthéon scandinave à l'honneur. L'auteur truffe son récit de héros de la mythologie nordique. Il fait souvent référence à certains de leurs hauts faits comme la fameuse partie de pêche de Thor et du géant Hymir. Ici ils se battent aux côtés ou contre le camp du roi de Logres. Il a encore réussi son challenge audacieux de mêler avec talent les vieux mythes à une histoire inédite. 

Ce dernier tome apporte le mot de la fin d'une saga de fantasy bien écrite. Une trilogie qui a permis à une belle plume de sortir de l'ombre. Un auteur qui nous ouvre d'ailleurs la perspective de le retrouver pour un autre cycle arthurien dans les prochains mois. On se réjouit donc d'avance de continuer à lire sa fantasy

Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire