L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

08/10/2017

Margot Aguerre, Sarina, La Dynastie du Royaume de Floss, tome 2

Après avoir vaincu Jaliorga, Kahena a rétabli la paix en Altarine et au sein du royaume de Floss. C'est dans ce climat paisible qu'évolue la nouvelle héroïne de Margot Aguerre, Sarina, la fille de Kahena et Robin. 

Sarina est une jeune adolescente sans histoires qui a toujours été surprotégée par ses parents au point de lui avoir caché une partie de son héritage magique. En effet, il faut garder à l'esprit qu'elle est issue de deux lignées et porte donc en elle le sang de son terrible grand-père. Par crainte des réactions des autres, Kahena a choisi de briguer les pouvoirs de sa fille pour cacher à tout le monde qu'elle détient le pouvoir de feu et ainsi n'effrayer personne. 

Seulement Sarina n'est plus une petite fille. Elle présente déjà les mêmes dispositions que son père, notamment en ce qui concerne les dragons. Or tout bascule le jour où elle réussit le tour de force de créer magiquement l'un de ses magnifiques êtres ailés. Robin et Kahena se sentent contraints d'inventer un mensonge pour dissimuler les capacités de leur fille. Après cela les choses vont aller de mal en pis. Le paroxysme est atteint lorsque Sarina disparaît, enlevée par des inconnus dont le but réel restera longtemps dans le flou. 

Fous de douleur, Kahena et Robin vont retourner tout le royaume pour récupérer leur fille unique. Mais bien des mois vont passer avant de retrouver sa trace. Délaissant le pouvoir au profit de recherches acharnées, certains opportunistes voient là leur chance de renverser la reine. Comme on dit le malheur des uns fait le bonheur des autres. 

Alors que les comploteurs s'agitent dans l'ombre du pouvoir, un danger bien plus grand menace le monde de Kahena. Car si sa fille a été enlevée, ce n'est pas pour rien. C'est une machination orchestrée par les cousins et la sœur de Jaliorga, les héritiers de la couronne du Niofran. Adorateurs du dieu du chaos, Veinar, ils ont le plan machiavélique de libérer ce dieu déchu afin qu'il revienne régner sur terre. Pour y parvenir ils ont besoin de la descendance de Jaliorga et espérait manipuler sans mal la jeune Sarina.

Levant le voile sur l'étendu des pouvoirs de la jeune magicienne, cette dernière va vite maîtriser sa puissance et démasquer ses ravisseurs. Alors lorsque ses parents la retrouvent enfin, elle ne faillit pas et retourne dans le camps du Bien. 

Cependant pas le temps de se réjouir à la cour car au vu des funestes projets du Niofran, une nouvelle guerre semble inévitable. Il est temps pour le royaume de Floss de rappeler les alliés de jadis et d'en trouver des nouveaux car si Veinar devait se réincarner, ce serait la fin de toute vie. 

Avec ce second volet, Margot Aguerre donne de la maturité à sa plume. Au premier tome, on avait été émerveillé de découvrir cette auteure si prometteuse, le second tome, lui, ne fait que confirmer ses qualités. 

Même si les ingrédients sont les mêmes, à savoir un méchant à combattre, la manière de mener son récit est différente et sa finalité, surprenante. Margot Aguerre a su se renouveler pour cette nouvelle histoire, ce qui n'est pas chose aisée surtout dans un genre très en vogue depuis Le Seigneur des Anneaux

Déjà elle s'attarde sur ses personnages et notamment sur son héroïne Sarina. Plus explosive que Kahena, elle manie deux magies qui font d'elle un personnage ambigu. On se demande parfois si cette princesse guerrière ne va pas tomber du côté obscur de la force. Plus les héros sont ambivalents, plus ils sont intéressants à suivre. Cela rend la lecture encore plus inattendue. 

Pour son roman, Margot Aguerre se réserve le loisir de donner une fin que certains qualifieront de frustrante, alors que d'autres, au contraire, s'en réjouiront. Une conclusion à son récit qui laisse sans voix, cela je vous le garantie.

Avec La Dynastie du Royaume de Floss, la magie prend et le destin exceptionnel de ses héros nous prend tout simplement aux tripes. 

Fantasy à la carte

01/10/2017

Quand Arras se met aux couleurs du Mois de l'Imaginaire...

On vous l'a déjà dit mais le mois d'octobre sera riche en actualités et en émotions du côté des littératures de l'Imaginaire. Les animations ne vont pas manquer de faire vibrer toute la France, et nous avec.

La ville d'Arras ne va d'ailleurs pas échapper au phénomène. Bien connu pour son magnifique festival Atrebatia, escales imaginaires, c'est un lieu rêvé pour accueillir les acteurs et les participants de l'événement. 

Contactée par les organisateurs du Mois de l'Imaginaire, La Guilde Dòl Hròkr s'est laissée sans mal convaincre  du bien fondé de leur implication. Au vu du rayonnement de leur festival, il était naturel qu'Arras s'habille, dès octobre, aux couleurs des littératures de l'Imaginaire. 

Les festivités seront lancées le 14 octobre à travers une rencontre autour de la sortie de Beren et Luthien de J.R.R. Tolkien, animée par la prestigieuse association Tolkiendil à la Grande Librairie d'Arras. En tant que fondateur de la fantasy moderne, le choix d'une telle animation est un symbole fort pour les amateurs du genre et les universitaires. Il ne nous en faut donc pas plus pour percevoir l'enjeu capital de ce nouveau rendez-vous. 

Le 27 octobre, les enfants seront à la noce avec des animations qui leur seront consacrées autour du thème de la quête de la rose immortelle. Invités à participer à une randonnée au mont Saint Eloi, ils verront leur parcours ponctué de surprises et d'énigmes à résoudre pour obtenir les précieuses pétales de roses. Le but final est de reconstituer "la belle d'Artois" (la rose du mont Saint Eloi). C'est d'ailleurs la Guilde Dòl Hròkr qui se chargera d'animer les rues sous forme de tableaux vivants. Une belle initiative qui est un beau prétexte pour lancer un concours de nouvelles autour de ce même thème de "la belle d'Artois" présidé par l'auteur Bertrand Crapez. Une belle manière d'inciter la jeune génération à lire et à écrire.

Le 28 octobre, un certain nombre d'auteurs seront invités à venir dédicacer leurs œuvres à la librairie Au pied de la lettre de 10h à 18h. En attendant la liste exhaustive, on sait déjà que Bertrand Crapez (L'Héritier du Roi Arthur), Sigrid Lucas et Hieronymus Donnovan seront de la partie. Clairement ce sera une belle occasion de retrouver ou de découvrir leur univers. Je ne peux pas parler des deux autres auteurs que je ne connais pas encore mais une chose est certaine, je ne peux que vivement vous conseiller de vous ruer sur les romans de Bertrand Crapez. Il faut dire que Fantasy à la carte s'était bien délecté à la lecture de son premier tome portant sur les légendes arthuriennes. 

Faisant écho à cette belle programmation, d'autres manifestations nordistes se joignent à l'événement pour laisser, à leur tour, leur empreinte sur ce festival d'un autre genre. Ainsi, les 21 et 22 octobre Villeneuve d'Ascq accueillera la fête de Zoé, fête de la sorcière; Aix Noulette fera de même avec sa propre fête de la sorcière le 28 octobre; et le Valjoly'maginaire se déroulera les 28 et 29 octobre à Eppe-Sauvage.

Avec un tel programme, le Nord va être une destination incontournable de ce mois d'octobre très particulier. 


Fantasy à la carte

10/09/2017

Chloé Chevalier, Mers brumeuses, Récits du Demi-Loup, tome 3

C'est dans le cadre du Mois de L'Imaginaire que je vais vous faire découvrir le troisième volet des Récits du Demi-Loup de Chloé Chevalier. Comme quinze autres de leurs confrères, Les Moutons électriques mettent à l'honneur certains de leurs poulains par l'intermédiaire de partenariats. C'est le cas de Chloé Chevalier qui voit ses romans être l'affiche tout un mois. Cette belle initiative s'est faite par l'intermédiaire du blog Book en Stock qui joue l'interlocuteur entre la maison d'édition, l'auteure et les blogs partenaires. C'est ainsi que Fantasy à la carte s'est vu confié l'honneur de partager son avis sur son dernier roman.


Dans le royaume du Demi-Loup, les vieilles rancœurs se rallument. La déchirure entre Véridienne et Les Eponas n'a jamais été aussi béante. Le prince Aldemor et sa complice Cathelle ont bien œuvré pour mettre le feu au poudre. Leur lente machination se met en place et les dégâts s'annoncent d'ores et déjà terribles.

En attisant l’ego démesuré des deux reines, ils ont réussi à les mener au bord de la guerre. Or, il n'y a pas plus dangereux que deux personnes inconséquentes à la tête de deux puissantes armées. Dans Les Terres de l'Est, on a vu, peu à peu, l'armée de chacune d'elle grossir. On a donc aucun mal à imaginer les dégâts qu'elles feraient sur le royaume si elles devaient s'affronter. Aldemor et Cathelle en ont l'intime conviction. D'ailleurs, pour eux c'est un mal nécessaire à la survie du royaume. Pour Aldemor, il faut faire table rase pour mieux répartir à zéro. 

Bien entendu, il a bien conscience que même s'il reprenait le pouvoir sur le Demi-Loup, il ne pourrait reconstruire seul, surtout sur des ruines. C'est pour cela qu'il souhaite s'associer à l'Empire. Il pense trouver là, la solution pour sauver son royaume. Suicidaire, un tantinet aliéné, il est prêt à tout pour réussir son entreprise, y compris à se jeter dans la gueule du loup en pénétrant seul et désarmé au cœur de l'Empire. Ses vieux ennemis l'y attendent et l'espoir escompté pourrait échouer. 

Qu'importe la machine est lancée et plus personne ne pourra l'arrêter...


01/09/2017

Le Mois de l'Imaginaire, le nouveau rendez-vous des passionnés de l'Imaginaire

Le 23 mars dernier, seize éditeurs s'unissent dans le cadre du manifeste de défense des littératures de l'Imaginaire pour promouvoir la science-fiction, la fantasy et le fantastique.

Coup de gueule ou coup de pub, ils sont tous d'accord pour reconnaître que le genre est encore trop souvent méprisé par beaucoup de gens qui restent sur leurs a priori. 

Annoncée officiellement aux Imaginales, cette fête se déroulera chaque année au mois d'octobre. Tous les professionnels du genre: éditeurs, libraires, auteurs, blogueurs se mobilisent pour mettre l'ensemble de ces littératures à l'honneur. Pour l'occasion, de nombreuses actions seront mises en place comme des rencontres et des dédicaces en librairies, des jeux-concours, des parutions exceptionnelles, des partenariats entre blogueurs et éditeurs...ect...