L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

28/12/2021

Morgane Rugraff, Crépuscule, Livre I, Lune Ardente, éditions Plume Blanche

Morgane Rugraff, Crépuscule, premier cycle, 
Lune Ardente, éditions Plume Blanche

Lors de la première édition de Terres d'Imaginaire, j'ai eu le plaisir de rencontrer Morgane Rugraff qui m'a parlée de ses deux cycles, publiés chez Plume Blanche. Deux univers totalement différents mais dont les histoires m'ont parue d'emblée très prometteuses. Cela tombe bien car il y a longtemps que j'avais envie de lire des livres publiés par cette maison d'édition. 

C'est donc avec Crépuscule, le premier volet de Lune Ardente que j'ai décidé de découvrir cette belle plume de l'Imaginaire. 

La guerre fait rage entre Tsagaan (le royaume de la lune) et Ulaan (le royaume du soleil). Fille du roi des Sombre-Lune, Sioban Calypsa a peur pour son peuple, d'autant que le rapport de force est au désavantage des siens. Alors pour arrêter le massacre, elle a l'idée de proposer un marché au souverain des Sang-de-Soleil, celui d'épouser son fils aîné afin de conclure une alliance de paix. Contre toute attente, celui-ci accepte, faisant cesser immédiatement les combats. Pour Sioban, c'est le début d'une nouvelle vie chez ses ennemis d'hier. Mais ses premiers pas dans ce royaume hostile ne seront pas exempts de danger. Rejeter par les uns et moquer par les autres, il lui faudra se montrer très forte pour s'adapter et accepter son destin. Mais y parviendra-t-elle seulement ? 

Lune Ardente nous ouvre les portes d'un univers béni par les astres. Morgane Rugraff a donc imaginé deux royaumes avec d'un côté, Tsagaan, une terre recouverte par la glace et la neige et dont les habitants vénèrent la lune, et de l'autre côté, Ulaan, un royaume de sable, protégé par le dieu Soleil. Deux contrées qui nous promettent deux ambiances différentes car marquées par des paysages, des croyances et des cultes bien différents. En effet, ces royaumes incarnent respectivement la nuit et le jour. Leur histoire est intimement liée à un mythe fondateur qui s'incarne à travers l'animal totem qui leur est propre. Aussi, alors que chaque Sombre-Lune est lié à un Delvahni, autrement dit un loup guerrier qui lui sert également de monture lors des combats, le Sang-de-Soleil, lui, dispose de Cortals, c'est à dire des lions géants en armure qui sont de redoutables coursiers. Morgane Rugraff a donc nourri sa duologie de légendes sans doute influencées par les nombreuses mythologies des différentes civilisations qui nous ont précédées : romaine, celte, nordique ou encore hindou car la lune et le soleil y occupent bien souvent une place prépondérante. 

En dessinant les contours d'un tel monde marqué par l'affrontement, Morgane Rugraff se fait l'autrice d'un récit épique sombre et impitoyable. Les batailles, les trahisons et les manigances accompagnent les pages de ce premier volet et nous tiennent complètement en haleine jusqu'à la dernière ligne. 

De même, la romance se mêle subtilement à l'intrigue conspiratrice ébranlant ainsi chacun des protagonistes de cette saga qui se voient souvent douter de ses certitudes. 

Morgane Rugraff a construit son récit avec beaucoup de virtuosité nous ménageant de nombreux rebondissements que l'on ne voit pas venir et qui nous laissent bien souvent extatique. 

L'élégance de cette plume agit dès les premières lignes en nous proposant avec ce roman, un véritable page-turner, impossible à lâcher. 

Les protagonistes sont peu nombreux mais comblent pleinement nos cœurs de lecteurs. D'ailleurs, la magie de ce texte repose beaucoup sur son trio de personnages principaux. Il y a bien évidemment Sioban Calypsa qui personnifie le personnage féminin puissant de ce texte. Guerrière, elle est indéniablement une femme forte. Son sacrifice force l'admiration puisqu'elle n'hésite pas à se donner à ses ennemis dans le but de sauver les siens. Déchirée entre ses sentiments pour un Sang-de-Soleil qu'elle ne comprend pas et une fidélité indéfectible pour son peuple des Sombre-Lune, Sioban est une femme attachante. Humiliée, abusée, trahie, elle demeure, tout de même, vent debout face à l'adversité. Malgré les revers et les coups durs, elle conserve toute sa bienveillance vis à vis des autres. A ses côtés, les deux frères Huxley qui, malgré leurs aprioris, sont irrémédiablement attirés par la jeune femme. 
Logan qui l'a épousé avec l'ordre de la mettre en confiance pour tout savoir des secrets stratégiques de Tsagaan ne peut s'empêcher d'éprouver des sentiments à son égard. Il n'est pas insensible à sa beauté mais est également touché par sa grâce. Seulement sous la coupe totale de son despote de père, il a beaucoup de mal à s'affirmer et à s'affranchir de ses ordres. Lâche et soumis, Logan conserve finalement jalousement sa place de fils prodige. A contrario son frère, Caleb, est, quant à lui, un esprit libre et indomptable. Irascible et colérique, il montre, d'abord, un visage hostile à Sioban. Pourtant, malgré toute l'aversion qu'il semble lui vouer, il n'en demeure pas moins qu'il cherche sa compagnie. Jamais loin lors de ses déplacements dans le palais, une relation conflictuelle va très vite se tisser entre ces deux-là. 
Morgane Rugraff joue le chaud et le froid sur ses personnages qui entretiennent un triangle amoureux orageux et troublé par un début relationnel marqué par l’infamie et l'outrage. 

Entre ses lignes, l'autrice aborde des thématiques douloureuses comme le viol dans le couple et les conséquences qui en découlent. En explorant ces traumatismes, elle nous offre une lecture rude et bouleversante qui nous touche au plus profond de notre être tout en nous amenant à réfléchir à l'après. C'est vraiment un texte d'une grande puissance. 

Clairement, Lune Ardente est le genre de roman qui ne laisse pas indifférent. Fort de ses personnages attachants, de son intrigue captivante, et des passions qu'il déchaîne, lorsque l'on arrive au terme de ce premier cycle, on ne peut que se jeter sur la suite avec fébrilité.

Fantasy à la Carte

Informations

Morgane Rugraff
Crépuscule
Premier cycle
Lune Ardente
Editions Plume Blanche

Lien vers le site

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire