L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

30/08/2019

H. Roy, Rien qui puisse t'exposer, Les Els, tome 2, éditions France Loisirs

Dans Rien qu'on puisse regretter, H. Roy a semé suffisamment de petits cailloux pour rendre la lecture du second volet digne d'intérêt. Assez intriguée de découvrir la suite de son histoire  et de connaître l'évolution de ses personnages, je n'ai pas retardé plus longtemps la lecture dudit roman. 

Changement de décor et d'ambiance pour ce nouveau volet.

Échappant in extremis à une attaque de la Horde qui a découvert son refuge, Connor n'a pas d'autres choix que de se sauver sous la protection de son gardien, Evann. Laissant à contre-cœur, derrière elle, son père et son oncle, ainsi que ses amis et ses repères, elle débarque en France et rejoint le centre de formation des Els, dirigé par sa grand-mère. Une nouvelle vie s'ouvre à elle dans laquelle, elle va en apprendre plus sur la communauté des Els : leur origine et leurs étonnants pouvoirs, ainsi que sur elle-même. En intégrant le programme de formation pour devenir Volontaire, elle s'expose à vivre des mois difficiles. Elle sera confrontée à une compétition féroce, avec des adversaires qui useront de tous les moyens pour la mettre au tapis. Mais ce sera aussi l'occasion d'éprouver la solidarité de ses équipiers, avec lesquels, elle devra travailler pour remporter les duels contre les autres équipes. En effet, ils sont répartis en quatre groupes, en fonction de leurs capacités : Air, Terre, Eau et Feu. L'expérience s'annonce musclée pour Connor lui laissant que peu de temps libre, si ce n'est quelques merveilleux moments en compagnie de l’énigmatique et très attachant Evann. 

Si son premier roman a attiré mon attention, le second, lui, m'a tenu en haleine d'un bout à l'autre. L'autrice nous plonge à pieds joints dans le quotidien de ses créatures fantastiques. Elle répond à notre curiosité d'en savoir plus sur leur existence. L'intrigue est bien ficelée. On sent percer le danger dès les premiers chapitres, qui nous plongent de suite dans le feu de l'action. En effet, l'héroïne est cernée même dans cette forteresse sous haute protection. Les ennemis semblent affluer de toutes parts. La tension grimpe graduellement jusqu'à l'inévitable confrontation avec ses cruels adversaires. J'avoue m'être demandée jusque dans les derniers instants comment l'autrice allait faire basculer la situation. Pour tout vous dire, il y a même  eu des moments quasi insoutenables, tant la tension était à son comble. 

Il faut dire qu'au fil des pages, je me suis bien attachée à son duo de héros, et je n'ai pas envie de le voir voler en éclats. Il faut croire que l'autrice a su faire palpiter mon cœur de midinette. Ce petit couple qu'elle met en scène est tout simplement charmant. Il n'empêche qu'elle nous occasionne bien des battements de cœur, parfois avec quelques ratés. On l'aura compris, cette autrice sait jouer avec nos émotions. 

Dans Rien qui puisse t'exposer, on éprouve toute la symbolique du serment qui lie le Gardien à son protégé.

"Par cet anneau, Gardien, j'unis mon âme à la tienne. Je te confie ma chair et mon sang. Je laisse ma vie entre tes mains."

C'est aussi sur ça que repose la force de ce livre. Connor et Evann vont tester la solidité de leur relation tout au long de ce récit. Plus fort que les liens du mariage, ce serment demande une abnégation totale de soi, un amour inconditionnel et un sens du sacrifice inégalable. 

Je trouve que toute la puissance du roman réside dans ces quelques mots. C'est peut-être grâce à cela que la magie opère finalement et que cette saga des Els nous ensorcelle autant.

Fantasy à la carte

A lire aussi, Rien qu'on puisse regretter, Les Els, tome 1 du même auteur. 

H. Roy
Rien qui puisse t'exposer
Les Els
Tome 2
Editions France Loisirs

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire