L'influence du "gaming" à la littérature

05/06/2017

Laetitia Reynders, Louise, La Gardienne du Miroir, tome 1

Rencontrée au salon Fantastique, Laetitia Reynders nous parle avec passion de ses romans qu'on ne peut s'empêcher d'y succomber. 

Louise est le premier volet de la trilogie, La Gardienne du Miroir. Raconté à la première personne, ce premier tome nous met en présence d'une certaine Louise dont la vie va basculer le jour où elle reçoit en héritage un étrange miroir.  Il faut dire que ce n'est pas n'importe quel miroir mais celui dans lequel Samaël, le fils du Diable a été emprisonné en 1338 par un enchanteur. C'est dans une lettre laissée par son aïeule que la jeune femme apprend qu'elle est la 12e gardienne de cet artefact. Elle y lui recommande de ne jamais s'en séparer ni de le briser sous peine de libérer le Mal. La croyant folle, Louise entrepose ledit miroir dans sa chambre sans plus y faire attention. La vie reprend son cours malgré la tristesse qui lui enserre le cœur. C'est à ce moment que sorti de nulle part un beau ténébreux croise à plusieurs reprises son chemin comme s'il l'attendait pour la sauver des dangers qu'elle encourt de plus en plus souvent. Coïncidence, elle n'en croit rien. Seulement malgré un rapprochement avec celui-ci, il reste mystérieux sur ses motivations. Mais qu'à cela ne tienne, elle finira bien par connaître la vérité. D'autant qu'il lui est difficile de résister à son charme. Parallèlement, il se passe des choses étranges avec ce fameux miroir. Parfois son reflet est troublé par un brouillard ou par l'apparition fugace d"un homme à la beauté angélique. Elle croit rêver jusqu'au moment où il se présente à elle. Sa grand-mère disait donc vrai. C'est bien le miroir du Diable et son fils y est bien emprisonné. Il lui parle chaque soir. Pire encore, elle se sent même de plus en plus attirée par lui. Même emprisonné son pouvoir de séduction opère. Damnation!

De révélation en révélation, Louise doit également faire face à une armée de monstres, des envoyés de Belzébuth et de Satan qui feront tout pour récupérer le miroir. Prise dans un trio amoureux, elle sera confronter à des choix cornéliens. Entre feu et glace, paradis et enfer, Laetitia Reynders embrase son récit d'une puissante sensualité. 

Un premier roman qui laisse entrevoir le surnaturel de notre monde, et qui nous fait côtoyer enfer et paradis. Mais allez-vous oser pousser la porte de l'un ou l'autre de ces mondes au risque de vous y brûler les ailes ? 

C'est un cycle qui se lit avec une grande fluidité, on se laisse facilement prendre dans les filets de Laetitia Reynders qui nous entraîne dans une lutte sanglante entre le Bien et le Mal. 

Sur fond de légendes locales, notamment celles qui entourent la fondation du château de Gombervaux, l'auteure écrit un récit enlevé et captivant. Le lieu même de l'action en impose par son riche passé et donne du corps à l'histoire. 

Dès les premières lignes, j'ai été conquise par ce livre et je ne demande qu'à lire la suite. 


Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire