L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

05/07/2015

Cindy Van Wilder, La Reine des Neiges, Les Outrepasseurs, tome 2

Après avoir réalisé toute l’ampleur de son héritage, Peter a beaucoup de mal à se faire à son nouveau statut d’Outrepasseur. En effet, être un Outrepasseur, c’est passer sa vie à traquer les fées afin de les empêcher de nuire aux humains. En tout cas, c’est pour cette noble cause que cette société secrète a été créée avec les premières victimes de la malédiction du chasseur. Bien entendu, appartenir à cette caste offre certains avantages comme de vivre à l’abri du besoin, sans se soucier de quelconque problème d’argent ou d’acquérir un certain pouvoir comme celui de la métamorphose. Mais même si de cette malédiction, ces hommes et ces femmes ainsi que leurs descendants ont réussi à en tirer des choses profitables, elle incombe également de lourdes contreparties. Celle d’avoir perdu une partie de son humanité en partageant son âme avec un animal totem. Ce qui reste le moindre mal car devenir un Outrepasseur, c’est surtout devenir un ravisseur, voire un assassin de créatures surnaturelles. C’est à se demander qui est la victime et qui est le bourreau dans cette histoire. 

Même si Peter excelle dans ses mises à l’épreuve tout au long de sa formation à devenir pleinement un Outrepasseur, il supporte de moins en moins la situation. Il ne veut pas de ce monstrueux leg. Tout son être se soulève contre la domination implacable de Noble, cet homme au visage torturé et à l’âme de lion qui les gouverne tous d’une main de fer. Après avoir tourné le problème dans tous les sens, Peter prend une grave décision aux conséquences qui risquent d’être retentissantes. En effet, il souhaite coûte que coûte retrouver le chasseur afin que tous soient libérés de cette terrible malédiction. 

En jouant avec les contes de Grimm, Cindy Van Wilder a fait un vrai travail de réappropriation du folklore merveilleux afin de livrer à son public une intrigue unique et étonnante dans un univers connu de tous. Les Outrepasseurs, c’est un pari judicieux et réussi d’une fantasy urbaine revisitée.


Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire