L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

26/07/2017

Les Rencontres de l'Imaginaire de Brocéliande, une escapade en terre légendaire

Avant d'évoquer avec vous ces Rencontres de l'Imaginaire, je voudrais m'arrêter quelques instants sur le lieu en lui-même. A vrai dire, il n'y a pas de plus bel endroit pour installer un festival sur les littératures de l'Imaginaire que le château de Comper. C'est en ces murs que le Centre Arthurien a décidé de poser ses valises depuis 1990. 

C'est dans un paysage féerique que les visiteurs sont accueillis. On pénètre les lieux en passant sur un pont surplombant les anciennes douves, puis on franchit une petite porte fermée de grilles en fer forgé pour déboucher dans la cour du logis. Mais c'est de l'autre côté du château que l'on trouve la plus belle vue. Nos yeux se portent sur le fameux lac de Viviane qui s'étend à perte de vue et se confond au loin avec les arbres de la forêt de Brocéliande qui l'encadrent. C'est un paysage à couper le souffle qui s'étale sous nos yeux entre lac, forêt et lande. La Bretagne senorgueillit de ses merveilles. Un panorama qui donne vie à la légende et qui réveille quelque-chose au fond de notre cœur. Peut-être que par temps de brume, si votre esprit est suffisamment ouvert et que votre âme est pure, la fée du lac lèvera le voile invisible sur son palais de glace édifié par Merlin au milieu du lac. 

A Comper, l'émerveillement se poursuit lorsque l'on entre dans le château. Le début de la visite commence et se termine par la librairie spécialisée du Centre Arthurien. Pour les amoureux des livres et de la Matière de Bretagne, ce lieu est un véritable paradis qui offre plus de 600 références sur les légendes et l'Imaginaire en général. La librairie laissée derrière nous, on pénètre dans le cœur même de l'Histoire. On parcourt des espaces qui reconstituent les moments forts de la naissance d'Arthur à sa déchéance. C'est un véritable spectacle scénographique que nous propose le Centre Arthurien. Mises en scènes, effets de lumière, bande son sont là pour créer une ambiance au lieu permettant aux visiteurs de prendre la mesure du destin fabuleux de ces grands héros de la mythique Bretagne. 

Comper, c'est également un endroit qui donne la parole aux artistes en ménageant des espaces pour des expositions éphémères. C'est un lieu d'art et de création par excellence. A l'occasion de la quinzième édition des Rencontres de l'Imaginaire, c'est l'illustratrice Rebecca Dautremer qui est à l'honneur. Ainsi, quarante de ses œuvres parent cette année les murs du château afin de donner un aperçu de son travail. Les créations de trois autres illustrateurs sont également exposées comme celles de Séverine Pineaux à La Porte des Secrets (à Paimpont), ou encore celles de Lawrence Rasson et de Jim Colorex, à l'office du tourisme de Trehorenteuc. Découvrir ces lieux d'expositions apparaissaient comme un jeu de piste, un itinéraire artistique pour régaler nos yeux et notre âme devant tant de beauté, et de féerie. Ils mettent la nature et les êtres merveilleux au cœur de leurs œuvres, et le rendu nous laisse juste sans voix. Le trait délicat, l'éclat des couleurs, les jeux d'ombre et de lumière donnent de la puissance à ces compositions. Les créatures représentées nous apparaissent ainsi d'autant plus réelles. Elles donnent un souffle de vie à ces êtres chimériques et trouvent toute leur place au sein de ce lieu mythique. Des illustrations qui incitent tout simplement à la rêverie et au vagabondage de l'esprit. D'ailleurs, on perd vite la notion du temps lorsque l'on déambule d'un endroit à l'autre pour admirer ces réalisations.
D'autres auteurs et illustrateurs ont répondu à l'invitation. Ils étaient quarante. Ainsi, le temps d'un salon du livre, on pouvait discuter et se faire dédicacer leurs livres ou leurs illustrations dans la cour de Comper ou les écouter lors des tables rondes. Beaucoup d'habitués des lieux comme Nathalie Dau, Pierre Pevel, Estelle Faye, Hélène Larbaigt, Chantal Robillard, Brucero, Lawrence Rasson vous accueillaient sourire aux lèvres pour papoter autour de leurs œuvres. Les organisateurs du festival ont bien fait les choses en proposant quatre conférences qui portaient tantôt sur la féerie, les mythes celtiques, tantôt sur les contes ou l'uchronie. Des thèmes chers à la littérature fantasy puisqu'ils sont récurrents. Un bon moment pour explorer les univers des différents auteurs, illustrateurs présents et se donner ainsi de nouvelles pistes de lecture.
Bien entendu les Rencontres de l'Imaginaire n'est qu'un exemple de la saison culturelle du Centre Arthurien car les événements y sont nombreux et variés comme La Pentecôte du roi Arthur ou Les Médiévales de Brocéliande pour ne citer qu'eux. 

Les Rencontres de l'Imaginaire, c'est une semaine d'animations pour les petits et grands. Il y a par exemple des ateliers qui sont mis en place pour apprendre à devenir un vrai chevalier en maîtrisant les bases de l'escrime, ou à participer à un atelier de marionnettes. Il y a des balades contées, des récitals, des contes sous le grand chêne de Comper, des projections cinématographiques aussi. 

Un marché médiéval se tenait à Paimpont où les artisans créateurs de Brocéliand'co exposaient. 

La possibilité pour les écrivains et artistes en herbe de rencontrer des professionnels étaient également faisables. Une manière de renouveler le terreau en donnant la chance aux nouveaux talents de sortir de l'ombre. 

En somme le Centre Arthurien offre un festival très complet qui donne envie d'en découvrir toujours plus sur les légendes arthuriennes. On se laisse s'y facilement séduire par ce mythe éternel. 

C'est un lieu hors du temps que la forêt de Brocéliande. Elle dissimule des endroits secrets et incontournables comme Le Val sans Retour, la Fontaine de Barenton ou encore l'Arbre d'Or. Il est clair que l'on ressort de ce périple changé comme transformé par tous les êtres fantasmagoriques qui peuplent les lieux.  

Malgré un weekend largement arrosé, ma découverte du château de Comper a été ponctuée d'une belle éclaircie comme si la fée Viviane en personne m'invitait à visiter son antre en toute sérénité et au sec. 
Un festival unique qui fait tout simplement battre notre cœur à l'unisson des grands héros de la geste arthurienne. 

Fantasy à la carte

2 commentaires:

  1. Wahouuuu ça donne envie et il a lieu quand le prochain ? Où peut-on avoir les informations ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Rencontres de l'Imaginaire de Brocéliande se passent chaque année en juillet vers la fin du mois. Je t'invite à jeter un œil au site sur le Centre Arthurien puisqu'ils organisent l'événement: http://centre-arthurien-broceliande.com/

      Supprimer