L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

07/05/2017

Patrick Bert, Au son des jeux trollympiques, Olgir le barde, tome 3

Patrick Bert enchaîne son cycle de fantasy avec un troisième tome. Son héros Olgir n'est donc pas au bout de ses surprises, ni de ses peines d'ailleurs.

Pour rappel Mélodie naine en sous-sol mineur avait fait quelques révélations sur les origines d'Olgir. C'est l'elfe Saëlin qui lui avait fait part de sa parenté elfique. Il est vrai que le jeune barde s'est toujours senti différents des autres humains. Des caractéristiques qui l'ont d'ailleurs bien servi pour ses activités de voleur. Car voir dans le noir est un talent non négligeable, n'est ce pas ? Bien entendu maintenant que sa curiosité est éveillée, Olgir veut en savoir plus. Il souhaite découvrir qui sont ses parents ? Et décide donc de partir en quête de ses origines. Un périple, il l'espère, qui lèvera le voile sur les zones d'ombre qui entourent sa naissance. 

Ce troisième tome aurait pu se contenter de nous conter les aventures et les découvertes d'Olgir mais Patrick Bert ne va pas s'en tenir qu'à cela, vous imaginez bien. Il laisse encore son humour prendre le dessus et promet quelques péripéties à son héros qui vont le dévier de sa trajectoire. 

Il faut dire qu'il y a de l'animation du côté des Orques. Ces derniers se sont mis en tête de relancer une vieille tradition sportive: les jeux trollympiques. Non, ne souriez pas, ils sont, on ne peut plus, sérieux. Mise en place par les Dragons, cette compétition sportive est l'occasion pour les races de se mesurer à travers quelques épreuves physiques. Une manière de canaliser leur violence et d'endiguer tout début de conflit entre les peuples. Au vu des modalités de certaines activités, comme celle de s'affronter dans une course en chevauchant un thon, la manifestation promet quelques fous rire mal contenus. Patrick Bert s'est lâché dans la description de ces épreuves et certains passages sont pour le moins cocasses et impayables. 

Bref, c'est dans ce contexte léger qu'Olgir débarque. Cela va être un moment pour lui de nourrir son répertoire de barde. C'est un événement historique car il y a des lustres que de tels jeux n'avaient eu lieu. Ce qui soulève la méfiance des Dragons qui ont les Orques sous surveillance. Il faut dire que d'habitude, ils en sont les initiateurs. Donc pour eux, ce désir des Orques est très louche. Impression qui n'aura de cesse de croître avec la disparition du dragon Balicor. Que cache-t-elle? Les Orques en sont-ils responsables? Si oui, pourquoi?

Olgir et ses amis sont sur la piste. Alors quelque soit l'ennemi il n'a qu'à bien se tenir, il risque de ne pas s'en sortir aussi facilement que prévu. 

Un nouvel opus qui vient nourri un cycle de fantasy déjà bien entamé. Les héros de Patrick Bert nous sont familiers. On les apprécie sans mal. De plus, Il multiplie les scènes drôles rendant son récit irrésistible.

Voilà un auteur français qui capte d'emblée l'attention de son lecteur et réussit le pari audacieux de le faire rire. 


Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire