L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

25/02/2022

Marie Kneib, Les Noces Mécaniques, éditions Plume Blanche

Marie Kneib, Les Noces Mécaniques, éditions Plume Blanche

Marie Kneib est une autrice française d'Imaginaire qui affiche déjà quatre livres dans sa bibliographie. Les Noces Mécaniques est son troisième roman, sorti en 2020, chez Plume Blanche. Remarquée pour son synopsis très prometteur, lors de sa sélection dans les 25 du Plib 2021, je me suis enfin attelée à sa lecture. 

A Néacity, Clara, cadette de la puissante famille Harper, s'apprête à épouser Wilhelm contre l'avis défavorable des siens. Mais le jour j, rien ne se passe comme prévu. En effet, c'est un autre homme qui déboule inopinément devant l'autel et que l'alchimiste général l'oblige à épouser pour éviter de déstabiliser la ville. A Néacity, les liens du mariage sont de nature alchimique unissant les couples sans possible retour en arrière. Alors se retrouver marié à un inconnu est une catastrophe pour Clara qui n'aura de cesse de tout tenter pour remédier à cette terrible situation. Mais le jeune marié a bien d'autres préoccupations à gérer et n'hésitera pas à faire courir la jeune femme aux quatre coins de la cité, quitte à la mettre en danger. 

Après une immersion dans une fantasy plutôt flibustière, Marie Kneib propose, cette fois-ci, avec Les Noces Mécaniques, une fantasy à l'ambiance steampunk

Dans ce roman, l'action se passe exclusivement à Néacity, une cité qui incarne le modernisme. Celui-ci transparaît notamment à travers l'existence d'automates et surtout d'animates, autrement dit, des animaux mécaniques et animés qui facilitent le quotidien des habitants de cette ville. Aussi, ils servent de montures voire, remplacent les animaux de traction, mais peuvent s'avérer être aussi de véritables boîtes à outils capables d'effectuer toutes sortes de tâches de la vie courante. De plus, au regard de Choupette, le chat mécanique d'Octavius, ils sont également d'excellents compagnons de vie. Néanmoins, l'autrice n'est pas partie sur de grandes descriptions techniques des inventions inhérentes dans ce genre d'esthétisme, mais s'appuie plutôt sur quelques éléments propres à ce genre afin de donner un cadre d'action cohérent à son intrigue. Il en ressort un roman très agréable à lire qui n'entrave en rien la fluidité du texte. 

En outre, le merveilleux s'exprime ici par les pouvoirs alchimiques détenus par une caste protégée qui vit en dehors de la société. Ils apparaissent comme les garants de la sécurité et du bon fonctionnement de la communauté. 

Plus qu'un décorum, Néacity est au cœur des enjeux narratifs de ce récit car, à travers les péripéties que va vivre la narratrice en courant après son insaisissable mari, on va découvrir les sombres secrets que dissimule cette ville et surtout les agissements des notables qui la dirigent à l'ombre des regards. Marie Kneib nous entraîne à la suite de son héroïne presque à la manière d'une enquête puisque cette dernière se retrouve, bien malgré elle, à investiguer pour comprendre ce qui se trame à l'insu de tous, au risque de se voir traquer à son tour et donc exposer sa vie. Aussi, derrière ce récit fort addictif, l'autrice séduit par son propos méditatif autour du futur d'une population lorsque l'intérêt privé prend le pas sur le collectif. 

Dès les premières lignes, l'autrice nous embarque dans une virée menée à cent à l'heure qui ne nous laisse finalement aucun temps mort. J'ai été pleinement happée par ce livre, les pages se tournent toutes seules au point que l'on en oublie le temps qui passe. 

La magie des Noces Mécaniques passe aussi par la poignée de personnages que ce livre met en scène. Parmi eux, il y a Clara Harper qui, en tant qu'héroïne principale, porte l'aventure. A travers elle, on découvre la société patriarcale dans laquelle elle a été élevée et où la femme doit se conformer au mariage pour se libérer de la tutelle familiale. Néanmoins, Clara est un esprit libre et frondeur qui n'hésite pas à affronter le danger et à plonger dans les ennuis pour arriver à ses fins. Clairement, elle n'est pas une héroïne comme les autres car on pourrait s'attendre à rencontrer une femme effacée, finalement, il n'en est rien car elle est une personne à poigne qui n'hésite pas à cogner pour se faire entendre. Elle forme d'ailleurs avec Octavius, cet homme qu'elle a épousé par force, un étonnant duo. Obligée de le suivre dans sa quête insensée, on découvre en même temps qu'elle un être discret et têtu. Obsédé par sa mission, il n'a pas envie de s’embarrasser d'une épouse et va même tout faire pour la dissuader de le suivre. Mais c'est mal connaître cette tornade de Clara Harper. Les échanges entre ces deux-là sont tout simplement savoureux car Clara est avec Octavius volontairement piquante. Le moins que l'on puisse dire sur cette relation, c'est qu'elle démarre sur des chapeaux de roue et donne à ce récit un soupçon de légèreté fort opportun. Or, pour calmer leur fougue, Marie Kneib leur a adjoint un autre compagnon du nom de Côme. Journaliste, il flaire dans la situation désespérée de Clara un bon scoop alors il décide de lui coller aux basques. Fantasque et exubérant, Côme endosse bien des identités qui lui servent autant de couvertures pour sa profession que pour dissimuler les blessures émotionnelles données par la vie. A eux trois, ils mettent le feu à l'histoire par leur intrépidité, leur malice et leur déraison. 

Avec Les Noces Mécaniques, Marie Kneib m'a fait offert un délicieux moment de lecture conforme à mes attentes, suite aux échos entendus. C'est donc un coup de cœur que je vous recommande chaudement. 

Fantasy à la Carte

Informations

Marie Kneib
Les Noces Mécaniques
9791094786741
288 pages
Editions Plume Blanche

22/02/2022

Chloé Garcia, Sous Le Regard de Laria, éditions Maïa

Chloé Garcia, Sous Le Regard de Laria, éditions Maïa

Après avoir écrit deux recueils de nouvelles, Un Grain de Magie et Un Monde pour Demain, Chloé Garcia signe avec Sous Le Regard de Laria, son premier roman. Passionnée d'Imaginaire, ses écrits nous parlent tantôt de fantasy, tantôt de fantastique, tantôt de science-fiction. 

Or, pour son premier roman, l'autrice a décidé de nous emmener en territoire exclusivement fantasy

Mais avant de vous partager mes impressions sur ce nouveau livre, je tiens à remercier Chloé Garcia pour l'envoi de ce service de presse. 

Sous Le Regard de Laria nous ouvre les portes de Linaria, une terre marquée par la paix depuis bien des sacres et, où les peuples semblent vivre en bonne intelligence. Le temps est même aux réjouissances avec le couronnement d'Ystar, le fils du Tiane, représentant divin de la déesse Laria. Mais dans les coulisses, ce sacre n'est pas du goût de tous, notamment pas celui de sa sœur Loria qui, en tant que femme, estime être la mieux placée pour régner. Quant à son autre sœur, Via, elle a, dans l'immédiat, d'autres problèmes à gérer comme ses nouveaux pouvoirs qu'elle doit apprendre à maîtriser, sans parler des cauchemars qui lui pourrissent ses nuits depuis un certain temps. Alors qu'il devrait avoir le cœur en fête, Ystar n'est pas tranquille et craint le pire pour la cérémonie. Mais quand on ignore d'où vient la menace, peut-on réellement l'empêcher ? 

Sous Le Regard de Laria est un récit de fantasy pure où la magie est centrale. L'autrice a d'ailleurs peuplé son univers d'elfes, de nains, de mages et d'humains. Tous vivent sous la houlette des dieux et plus particulièrement ici sous celle de la déesse Laria. Même si certains ont mis de la distance avec leur foi, d'autres, au contraire, sont de vrais fanatiques. Cette omniprésence de la religion confère à certains des pouvoirs. La magie qui imprègne cet univers est très développée car l'autrice ne sait pas contenter de formules magiques simplement prononcées par les détenteurs de pouvoirs, mais elle l'a aussi pensé comme source d'énergie animant des moyens de locomotion, servant d'éclairage ou facilitant les échanges de communication. De plus, cette magie n'est pas non plus le seul apanage de certains élus puisque tous peuvent y avoir accès par l'intermédiaire de parchemins ensorcelés. Par son ingéniosité, elle est l'un des points forts de ce roman car elle offre ce moment d'émerveillement que tout bon lecteur de fantasy recherche tant. 

En outre, c'est dans un contexte exacerbé où chacun lutte pour le pouvoir que l'action de ce roman démarre. Le récit est dominé par une multitude d'intrigues politiques car beaucoup des protagonistes de Chloé Garcia œuvrent dans l'ombre pour conquérir davantage de pouvoirs. Or, cette lutte pour la puissance est le fondement de ce roman. Elle engendre de nombreux complots et autres traîtrises qui viennent égrener les pages de ce livre et entraîner tous ses rebondissements. 

Sous Le Regard de Laria est également un roman choral qui repose sur une galerie de personnages archétypaux avec une majorité d’héroïnes au caractère affirmé. Parmi elles, on retrouve toutes sortes de personnalités qui ne demandent qu'à évoluer au fil de l'aventure. Si la jeune Via incarne la timorée apprentie magicienne, il en va bien différemment avec les autres figures féminines. Mais revenons à Via qui se découvre de nombreux pouvoirs  qu'elle va devoir apprendre rapidement à maîtriser, d'autant que parallèlement elle est envahie d'étranges cauchemars qui lui font perdre peu à peu pied. Pour elle il est clairement question de quête initiatique afin de comprendre au mieux ce qui lui arrive. Pour Helena, c'est une autre affaire. Seconde épouse du Tiane et belle-mère de Loria, Ystar et Via, elle est clairement une intrigante qui oeuvre exclusivement pour son propre intérêt. Il est vrai que depuis son mariage intéressé, elle n'a de cesse d'user de ses charmes pour obtenir ce qu'elle souhaite et surtout, conserver son rang. Enfin, Cassiopée manipule également à son niveau afin de renverser l'échiquier politique en place. Or, pour arriver à ses fins, tous les moyens sont bons, y compris les plus extrêmes. Qu'elles soient dominatrices ou effacées, cruelles ou foncièrement gentilles, toutes les héroïnes de Chloé Garcia cachent une part d'ombre et de lumière pour qui sait les comprendre. A leurs côtés se tiennent, bien entendu, quelques héros dont Ystar, un homme voué à un grand destin. Manipulé par les uns et les autres, il reste un pion qui sert les intérêts d'autrui. Mage puissant, saura-t-il capable de se libérer de toute pression pour être enfin lui-même ? Quant à l'elfe Lildrille, il ne rêve que de vivre librement son amour mais se retrouve vite rattrapé par une lutte familiale sans merci. 

Sous Le Regard de Laria a toutes les qualités d'une grande saga de fantasy car l'autrice y mêle aventure, mystère, passion et même sédition. A voir maintenant comment Chloé Garcia va faire évoluer son récit et ses personnages. Suite au prochain tome. 

Fantasy à la Carte

A lire sur le blog, mes avis sur Un Grain de Magie et Un Monde pour Demain

Informations

Chloé Garcia
Sous Le Regard de Laria
9782379166426
314 pages
Editions Maïa

15/02/2022

P. Djèli Clark, Le Mystère du Tramway Hanté, éditions L'Atalante

P. Djèli Clark, Le Mystère du Tramway Hanté, éditions L'Atalante

Le Mystère du Tramway Hanté est la deuxième novella qui prend cadre dans la série Ministère égyptien de l'Alchimie des Enchantements et Entités surnaturelles de Phenderson Djèli Clark. Elle a été remarquée dès sa sortie car nominée pour trois prestigieux prix : Le prix Nebula pour le meilleur roman court en 2019, ainsi que les prix Hugo et Locus en 2020.

Dans Le Mystère du Tramway Hanté, nous voici de retour au Caire en compagnie des agents Hamed et Onsi, mandatés pour libérer la rame 015 du fantôme qui semble la hanter. Quoi de plus simple pour deux professionnels de leur trempe, me direz-vous ! Sans doute qu'il ne faut pas sous estimer les esprits maléfiques surtout quand on n'arrive pas à réellement identifier ce que l'on doit affronter. Heureusement pour eux, des rencontres fortuites pourraient bien les aiguillonner et les tirer de l'impasse. A condition qu'ils ne négligent aucune piste, bien entendu !

Dans ce Caire du début du XXe siècle, le surnaturel imprègne la société. Un ministère a même été créé pour régler les affaires touchant à la magie. Il s'agit du très sérieux ministère de l'Alchimie, des Enchantements et des Entités surnaturelles, chargé de réglementer toutes les activités ésotériques afin d'éviter la moindre perturbation du fonctionnement de la société. C'est là qu'évoluent des agents très spéciaux, parfaitement bien formés et donc capables de faire face à toute situation. En théorie les choses devraient se passer ainsi, mais vous vous doutez bien que sur le terrain, il en va souvent bien différemment. D'autant que l'agent Hamed Nasr est accompagné par un nouveau partenaire du nom d'Osni Youssef. Il va donc lui falloir trouver ses marques au sein de ce nouveau binôme tout en encadrant au mieux l'exubérance du petit nouveau. Ils forment un duo insolite qui nous promet une investigation des plus rocambolesques. Mon seul regret est finalement d'en savoir que trop peu sur leur histoire personnelle respective mais avec un format court, il ne peut pas en être autrement car cela oblige l'auteur à aller à l'essentiel. 

Dans cette série du Ministère égyptien de l'Alchimie des Enchantements et Entités surnaturelles, P. Djèli Clark a nourri son univers de touches de steampunk qui s'expriment par l'existence de tramways aériens et d'inattendus automates. Néanmoins, ici son steampunk sert plutôt de décor à l'action sans pour autant y être pleinement développé.  Sa présence donne au Caire son aura de modernisme en l'érigeant en ville progressiste. 

D'ailleurs, l'auteur a inséré son intrigue en pleine revendication démocratique avec le mouvement des Suffragettes qui a investi la rue pour se faire entendre. Quoi de mieux pour l'auteur que de rattacher son récit à un événement historique qui a fait basculer notre civilisation pour mieux s'attacher l'attention des lecteurs. Cette novella du Mystère du Tramway Hanté remet au cœur des débats cette notion de représentation démocratique, notamment à travers le droit de vote des femmes, ainsi que les droits des automates. Aussi, par le prisme de son imaginaire, P. Djèli Clark aborde cette délicate question sur la place des machines dans un monde où l'intelligence artificielle devient de plus en plus omniprésente. 

Mais, Le Mystère du Tramway Hanté est avant tout une histoire de magie. L'auteur s'est d'ailleurs inspiré des mythologies perse et arménienne en introduisant dans son texte un esprit démoniaque du Caucase qui s'attaque à une certaine catégorie de la population et que notre duo d'experts devra identifier et mettre hors d'état de nuire. 

Entre mystère, magie et un brin d'humour, Le Mystère du Tramway Hanté me rappelle l'atmosphère d'un cosy mystery que l'on n'a pas envie de quitter. Or, ça tombe bien car P. Djèli Clark est l'auteur d'autres novellas et de romans que j'ai bien l'intention de lire. Alors, je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures littéraires. 

Fantasy à la Carte

A lire sur le blog, mon avis sur Ring Shout : Cantique Rituel

Informations

P. Djèli Clark
Le Mystère du Tramway Hanté
9791036000829
104 pages
Editions L'Atalante


Lien vers la librairie L'Antre-Temps pour bénéficier d'une réduction de 5% avec le code FANTASYCARTE5