L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

30/12/2018

G.R.R. Martin, L'Oeuf de Dragon, éditions J'ai Lu

L’Œuf de Dragon de G.R.R. Martin est un court récit qui nous fait retrouver ses deux improbables héros: Dunk et lŒuf. Pour rappel c'est dans Le Chevalier Errant que l'on avait fait la connaissance de ser Duncan dit Dunk accompagné de son très jeune écuyer Aegon Targaryen surnommé L’Œuf 


G.R.R. Martin rendu célèbre par sa saga du Trône de Fer revient aux origines.

Ayant choisi de rester un chevalier errant, ser Duncan est toujours sur les routes pour vendre son épée au plus offrant en fonction des opportunités qui se présentent.


"Dunk et l'Œuf reprennent du service"

Ne dérogeant pas à son habitude dans ce présent roman, G.R.R. Martin continue sur sa lancée de nous conter les aventures de ses deux héros. Les voici sur la route du Nord avec l'idée d'aider les Stark à lutter contre l'invasion des Fer-nés. En chemin ils croisent la route de nobles cavaliers, Jehan le Ménétrier, lord Alyn Chantecoq et lord Gormon Peake qui attendent eux-aussi le passage du bac pour traverser la rivière. Ces derniers les informent du mariage de lord Ambrose Beurpuits à Murs-blancs et du tournoi organisé pour célébrer l’événement. Dunk se laisse convaincre d'y aller pour profiter du banquet et gagner un peu de sous en remportant quelques joutes. Perspective alléchante surtout avec l'enjeu du tournoi qui n'est pas moins de remporter un œuf de dragon. Même si Aegon lui déconseille d'y participer. En effet, son dernier tournoi remontant à un moment déjà, il n'a pas forcément la forme physique pour y exceller. D'ailleurs dès la première rencontre, il est désarçonné et tombe inanimé au sol. Lorsqu'il reprend conscience quelques jours plus tard, l'ambiance du tournoi s'est dégradée. Pire une sorte de tension latente est devenue palpable. Dunk sent le danger environnant, impression renforcée avec la disparition de son écuyer. Avec une prise de conscience tardive, ser Duncan réalise que c'est dans un panier de crabes qu'il a précipité Aegon. Trop tard pour se maudire, il lui faut à tout prix sauver la vie du garçon dont il est responsable, surtout s'il veut garder sa tête car n'oublions pas qu'il est un héritier Targaryen. C'est donc sur un véritable complot que le chevalier et son écuyer sont tombés. Une nouvelle cabale de Feunoyr visant à détrôner les Targaryen en place. Seul contre tous réussira-t-il à ne pas faillir à sa mission? Sa seule certitude est qu'il ne lâchera rien car après tout son honneur de chevalier est tout de même en jeu. 

L’Œuf de Dragon se passe bien avant la célèbre saga du Trône de Fer. Plus que de raconter les aventures de deux héros attachants, G.R.R. Martin dessine les alliances ou au contraire les mésalliances qui se sont formées au fil du temps. Ce qui permet de mieux comprendre le contexte géopolitique du Trône de Fer. Un roman qui permet une vraie mise en perspective des relations qu'entretiennent les différentes familles dirigeantes de Westeros, et les complots que les unes et les autres ont pu fomenter par le passé. 


 "Une nouvelle cabale de Feunoyr visant à détrôner les Targaryen en place"

En choisissant un format court et en se contentant de raconter des épisodes marquants de la vie d'Aegon Targaryen et de ser Duncan, G.R.R. Martin va droit au but et s'assure ainsi la pleine attention de ses lecteurs. Pour une fois il ne nous perd pas au milieu des nombreux destins entremêlés de ses personnages.

Ce roman apporte une bouffé de fraîcheur bienvenue dans la lecture d'un cycle presque trop riche.

Fantasy à la carte

G.R.R. Martin
L'Oeuf de Dragon
Editions J'ai Lu

23/12/2018

Megan Lindholm & Steven Brust, Liavek, éditions ActuSF

ActuSF s'est lancé dans le pari ambitieux d'éditer une collection de beaux livres. Perles d'épice a choisi de rééditer une sélection de romans dans un format luxe. Ainsi, chaque ouvrage arbore une couverture à l'ancienne imitant les couvertures en cuir de l'époque avec le dos habillé en lettres d'or. Sortis en édition limitée, il fallait réagir vite ou bénéficier d'un coup de chance comme moi pour obtenir l'un de ses magnifiques exemplaires. 


Découvrez la magnifique collection "Perles d'épice" d'ActuSF. 

Parmi les textes retenus, on peut citer Liavek de Megan Lindholm et Steven Brust. A l'origine Liavek qui désigne une cité portuaire est le fruit d'un travail collectif dans lequel de nombreux auteurs se sont engagés à écrire des nouvelles constituant cinq anthologies entre 1985 et 1990. Pour ces écrivains le défi était de taille puisqu'il leur fallait insérer leur récit dans l'univers partagé de Liavek et le faire évoluer de manière cohérente. 

Megan Lindholm, plus connu sous le nom de plume de Robin Hobb et Steven Brust s'y sont collés. Ce sont d'ailleurs leurs nouvelles que l'équipe d'ActuSF a décidé de mettre en valeur ici. En effet, tous deux ont travaillé de concert pour nous conter les destins d'une jeune fille prénommée Kaloo et du dangereux comte Dashif, sorcier déchu et âme damnée de son Éminence Écarlate. Deux êtres que rien ne prédisposait à se rencontrer. Si ce n'est cette volonté de Kaloo à vouloir en savoir plus sur ses origines et notamment découvrir sa date de naissance car seul ce savoir lui permettra d'obtenir un peu de chance à miser afin de devenir quelqu'un dans cette belle cité de Liavek. Une idée fixe qui va la conduire à tomber dans les filets d'un sorcier charlatant et peu recommandable. Car en demandant à la jeune fille de subtiliser une paire de boucles d'oreilles, de précieux artefacts, des mains du comte Dashif lui-même, il va la mettre en grand danger mais aussi lui faire découvrir de lourds secrets... 


Robin Hobb a participé à l'ambitieux projet Liavek

Liavek, c'est un grande aventure qui se décline ici en sept nouvelles afin de suivre en pointillés les chassés-croisés de ces deux héros aussi étonnants qu'attachants. 

Il est courant en littérature fantasy d'ériger un lieu au rang de personnage faisant des intrigues contées que des prétextes à parcourir cet endroit grandiose et magique. Un procédé qui en a inspiré plus d'un comme Mathieu Gaborit et sa belle cité Abyme à qui il a redonné la parole dernièrement. 

L'édition de ce roman est une pleine réussite qui, on espère, incitera les éditions ActuSF à publier dans un avenir proche les nombreuses autres nouvelles de cet univers partagé qui a encore tant à nous livrer. 

Fantasy à la carte

Liavek

09/12/2018

Robin Hobb, Sur les Rives de l'Art, Le Fou et l'Assassin, tome 5, éditions Pygmalion

Tome 5 du Fou et de l'Assassin de Robin Hobb, édité chez Pygmalion. FitzChevalerie, Le Fou, Abeille, Loinvoyant. CastelCerf
Sur les Rives de l'Art (éditions Pygmalion) poursuit magistralement la quête de vengeance de Fitz et du Fou. Partis de Castelcerf grâce aux piliers d'Art, ils cherchent à atteindre Clerres le plus rapidement possible. Arrivés à Kelsingra, ils devront faire preuve d'une grande diplomatie pour convaincre les nouveaux Anciens et leurs dragons du bien fondé de leur mission afin que ceux-ci les aident à atteindre la Baie des Marchands. D'ailleurs, face à ce peuple de marchands aguerris, le Fou devra remarcher dans les pas de son personnage de dame Ambre afin de donner du poids à sa requête. D'étape en étape, les amis s'approchent chaotiquement de leur destination finale. Embarqué dans une aventure où il ne maîtrise rien, Fitz est obligé de faire confiance à son ami d'enfance même s'il a conscience qu'il lui cache de nombreuses choses. C'est un voyage qui promet bien des surprises et qui échappe peu à peu au contrôle de notre assassin pourtant formé par le meilleur des maîtres espions. 
Retrouvailles du Fou et de Fitz

Dans ce nouveau volet des pérégrinations de notre assassin royal, on retrouve le personnage très apprécié du Fou sous les traits de dame Ambre que le cycle des Aventuriers de la Mer nous avait fait découvrir. Voici sans doute le héros le plus ambivalent et le plus intéressant de l'univers de Robin Hobb. A travers ses différentes sagas, il endosse bien des rôles. Tantôt le Fou du roi Subtil, tantôt dame Ambre embarquée sur des Vivenefs, tantôt Bien-Aimé, le prophète blanc, il est la clé qui relie tous les univers crées par l'autrice. Détenteur de nombreux secrets, il incarne le personnage majeur qui vient lever le voile sur tous les mystères distillés par Robin Hobb. Or, justement ce roman est l'occasion d'en apprendre plus sur sa jeunesse, et notamment sur ses années passées à Clerres. Cette île est peuplée par les Serviteurs qui exploitent les Blancs afin d'utiliser leurs rêves pour en faire des prophéties qui les rendront plus puissants encore. Pour arriver à leurs fins, ils n'hésitent pas à user de la torture et à prodiguer nombreux sévices sur leurs victimes comme le Fou a pu en faire les frais autrefois. Un lieu d'horreur que ce dernier veut éradiquer avec l'aide de Fitz. 
Fitz fourbit ses armes

Dans ce roman, Robin Hobb explore l'humanité dans ce qu'elle réalise de plus sombre. Elle analyse avec une fascination morbide la cruauté dont certains esprits malades peuvent faire preuve pour arriver à ce qu'ils souhaitent. Parfois insoutenable, ce récit est empreint d'un réalisme à vous faire froid dans le dos.

Ecrit dans la même veine que l'ensemble de son oeuvre, Robin Hobb nous ravit en remettant sur notre chemin des personnages que l'on a appréciés en d'autres lieux, d'autres temps. Elle mêle ses intrigues et ses univers avec une belle efficacité. 

A la fin de Sur les Rives de l'Art, la tension est à son comble, et pourtant on en viendrait presque à craindre d'arriver au terme de ce cycle tant la séparation avec ce grand héros de fantasy nous poignarde déjà le cœur. 

Fantasy à la carte

Robin Hobb
Sur les Rives de L'Art
Le Fou et l'Assassin, tome 5
Editions Pygmalion

02/12/2018

Robin Hobb, Le Retour de l'Assassin, Le Fou et l'Assassin, tome 4, éditions Pygmalion

Tome 4 du Fou et de l'Assassin, éditions Pygmalion, FitzChevalerie, Rivages Maudits, Loinvoyant, CastelCerf
Avec Le Fou et l'Assassin, Robin Hobb revient à ses premiers succès littéraires. Fortement plébiscitée par ses lecteurs, elle nous fait à nouveau partager les aventures extraordinaires de FitzChevalerie et de son ami le Fou avec un plaisir indéniable. 

Avec des romans qui occupent toujours les têtes de gondoles des rayonnages SFFF des librairies, Robin Hobb se classe volontiers aujourd'hui parmi les plus grands maîtres du genre. 

Dans Le Retour de l'Assassin (éditions Pygmalion), FitzChevalerie fourbit ses armes et ronge son frein dans les couloirs du château de Castelcerf en attendant d'avoir des nouvelles concernant la disparition de sa fille Abeille. Enlevée par une troupe de mercenaires Chalcédiens à Flétribois pendant son absence, Fitz se sent devenir fou de ne pas pouvoir partir à sa recherche. Mais devenu FitzChevalerie Loinvoyant, il ne peut plus agir dans l'ombre comme un assassin anonyme au service de la famille royale. Ainsi, lorsque l'on retrouve la trace de la petite, on lui ordonne de suivre le protocole et de laisser les troupes royales appréhender les Chalcédiens à sa place. Seulement rien ne peut contrôler  un père mort d'inquiétude, et il passe outre l'interdiction pour filer en douce récupérer sa fille lui-même. Une expédition qui réveillera les vieilles habitudes de l'assassin tapi au fond de lui. Violence, torture, dissimulation seront ses armes. Et lorsque la dernière flamme de l'espoir sera éteinte, il ne lui restera que la douceur amère de la vengeance pour donner un nouveau sens à sa vie de père aux abois. 


Fitz attend son heure pour passer à l'action

Ce roman nous permet de retrouver certaines figures importantes des Rivages Maudits. Robin Hobb prend plaisir à établir des connexions entre ses différents cycles qui forment un univers riche. Ainsi certains de ses personnages passent d'une saga à l'autre. Elle exprime cette volonté de créer un lien entre toutes afin que l'ensemble forme quelque-chose de grandiose et de cohérent. C'est le point fort de cette autrice. 

Sans trop en révéler, on peut dire que ce roman est un pivot qui vient nous éclairer sur comment ont évolué les événements et les gens dans un autre de ses célèbres cycles.


Fitz explore son rôle de père

Pour en revenir au Fou et à l'Assassin, l'autrice y explore une nouvelle facette de Fitz. Après avoir été un impitoyable tueur, il endosse le rôle de père. Un statut qui nécessite finesse et délicatesse dont il ne sera pas toujours maître. Et c'est avec la disparition d'Abeille qu'il en prendra toute la mesure. C'est un roman qui va s'appesantir sur ses regrets, ses échecs et surtout sur la force de caractère dont il devra faire preuve pour les surmonter afin d'avancer.

Traditionnelle à chacun de ses livres, Robin Hobb y mène une vraie introspection de l'humain afin peut-être que l'on en ressorte meilleur.

Sa plume nous fait voyager sur les rives de l'Art où on se laisse peu à peu envoûter par le chant irrésistible des dragons.  

Fantasy à la carte

Robin Hobb
Le Retour de l'Assassin
Le Fou et l'Assassin, tome 4
Editions Pygmalion