L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

30/10/2016

Amy Raby, La Flamme du Prince, tome 3

Troisième volet, La Flamme du Prince poursuit les aventures des grands héros d'Amy Raby. Une manière pour l'auteure de nous mener à nouveau au cœur de son univers. Ce qui n'est pas pour nous déplaire, cela dit. 

Un roman qui suit historiquement les deux premiers volumes. Ainsi, on va y retrouver des protagonistes que l'on connait, que l'on prend plaisir à revoir et on va en rencontrer de nouveaux. 

Ici c'est Céleste, la petite sœur de l'empereur de Kjall qui est sous les feux des projecteurs. Il faut dire que la vie n'a pas toujours été douce avec elle. Elle a par exemple été fortement malmenée lors du putsch de Cassian qui avait détrôné son frère dans Le Jeu de l'Assassin.

Depuis les choses ont évolué pour elle. Elle a retrouvé un semblant d'équilibre et de paix dans sa vie. Seulement cela pourrait changer. A Kjall, Lucien tente toujours d'instaurer durablement la paix avec les royaumes voisins. Sa dernière idée étant de se rapprocher d'Inya en signant des accords commerciaux et en proposant la main de Céleste au prince de cet archipel.  

Bien que déboussolée, la jeune Céleste sait néanmoins où se trouvent ses devoirs. Elle ne rechigne donc pas à l'idée surtout lorsqu'elle rencontre ledit prince. Séduisant à souhait, elle se voit très bien à son bras. Sauf que lui n'est pas du tout enchanté par cette idée et il lui fait bien comprendre. 

Méfiant de Kjall, Rayn n'est pas enclin à signer des accords commerciaux et encore moins à se lier définitivement à lui par l'intermédiaire d'un mariage. 

Seulement l'aventure ne fait que commencer et des incidents ne vont pas manquer de venir secouer nos deux héros.

Amy Raby nous ouvre les portes d'un territoire encore inconnu, un archipel qui ne manque pas d'exotisme. On y découvre un nouveau peuple avec ses us et coutumes. Mais aussi des paysages entre paradis et enfer comme seule la fantasy peut rendre possible. L'auteure entoure son récit de suffisamment de détails pour y transporter son lecteur sans peine. 

La Flamme du Prince fait partie de ces livres que l'on dévore en quelques heures pour les plus gourmands, sinon quelques jours pour les moins affamés. 

Comme à son accoutumée, Amy Raby a bien travaillé sa copie. Elle prend le temps de nous laisser apprivoiser ses deux personnages principaux. Elle en brosse le portrait avec minutie et s'assure ainsi notre plein attachement à leurs égards. 

Un roman que l'on prend plaisir par exemple à lire allongé sur sa serviette de plage au son du ressac, histoire de venir faire écho à l'ambiance du livre. 

Finalement peu importe le roman, Amy Raby appartient à cette caste d'auteurs qui sont capables de faire vibrer son lecteur du début à la fin de l'histoire.  


Fantasy à la carte

1 commentaire:

  1. Tu m'as donné envie de me lancer dans cette trilogie, je viens justement, de commander le premier tome sur Amazon, j'espère être conquise car j'adore la fantasy (j'en parle parfois sur mon blog également) et je suis assez friand des histoires d'assassin ! J'ai donc hâte de le commencer car je pense être dans mon univers !

    RépondreSupprimer