L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

31/08/2016

Florent Marotta, Discordia, préquel d'Yzé et le Palimpseste

Pour compléter son premier roman Yzé et le Palimpseste, Florent Marotta a décidé d'aller plus loin en écrivant un préquel. 

Un procédé fréquent en littérature fantasy mais pas inutile pour éclairer certaines choses. C'est une manière aussi de développer son univers au format d'une nouvelle et de faire patienter les lecteurs qui trépignent d'impatience de lire la suite.

Ici, l'auteur revient sur les origines du conflit entre les deux clans: Wicce et Magis. Bien entendu, dans Yzé et le Palimpseste, on avait appris en même temps qu'Yzé le passé du terrible Ashahell et l'amour qu'il vouait à une Wicce dénommée Elayne Gailard et dont la mort violente alluma la mèche de la guerre entre les deux communautés magiques. 

Néanmoins, ce tragique événement ne nous est pas conté du point de vue d'Ashahell lui-même, mais plutôt de celui de la mère d'Elayne, une des sages de la communauté wicce. Un choix qui n'est pas anodin car malgré cette tragédie, cette Wicce aura tout tenté pour calmer les esprits et endiguer la guerre qui était en train de s'installer. Véritable incarnation de la sagesse, cette femme n'a pas pu empêcher les cœurs de se remplir de haine et de rancœur. 

Un préquel qui met à l'honneur le fondement de tous livre de fantasy, à savoir la lutte entre le Bien et le Mal. Il nous permet de porter un autre regard sur Ashahell, un regard plus tolérant, plus compréhensif car qui peut se targuer de ne jamais succomber au Mal... Quelques lignes qui donneront à certains l'envie de plonger dans le premier tome de Florent Marotta ou qui confirmeront à d'autres que la saga d'Yzé est un cycle de fantasy à suivre.

Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire